îles écossaises - Les Hébrides d’île en île

îles écossaises - Les Hébrides d’île en île

îles écossaises - Les Hébrides d’île en île

îles écossaises - Les Hébrides d’île en île

Informations pratiques 11 jours MS Spitsbergen
Départs
23 avril 2022
3 mai 2022
Pension complète incluse
Voir les prix et la disponibilité

Nous vous emmenons dans une aventure au fil des Hébrides et partons à la découverte d’une sélection des îles écossaises les plus lointaines, romantiques et escarpées, à bord de notre navire d’expédition, le MS Spitsbergen.

L’aventure, à votre rythme

Notre flotte de bateaux d’expédition sera mise à contribution pour vous offrir un voyage vraiment palpitant et inoubliable. Profitez des nombreuses occasions d’explorer des îles isolées, ou partez explorer des plages désertes à votre rythme en appréciant la beauté sauvage des Hébrides intérieures et extérieures.

Au départ de Glasgow, nous ferons d’abord escale sur l’île d’Arran, réputée être un microcosme de l’Écosse, avant de nous rendre sur Islay et ses neuf distilleries de whisky. Mystique, Iona nous attend alors, avant d’observer la faune des îles Treshnish désertes. L’archipel isolé de Saint-Kilda, inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, déserté par les humains et investi par la vie sauvage, va vous émerveiller.

Une odyssée d’île en île

Nous repartons vers l’est et faisons escale à Stornoway où est tissé le fameux Harris Tweed, avant de jeter l’ancre aux îles Shiant, dont la faune incroyablement riche vous enchantera. Nous marcherons ensuite le long du rivage du spectaculaire loch Coruisk, sur l’île montagneuse de Skye, avant de rejoindre l’île escarpée d’Eigg et le village coloré de Tobermory sur l’île de Mull.

Nous terminerons avec une dernière étape sur l’île intacte de Colonsay avant de regagner notre point de départ, la ville branchée de Glasgow. Tout au long de votre voyage, votre équipe d’expédition érudite vous aidera à profiter au maximum de cette odyssée d’île en d’île.

îles écossaises - Les Hébrides d’île en île îles écossaises - Les Hébrides d’île en île
  • Jour 1
    Greenock (Glasgow), Écosse

    « Joyau verdoyant »

    Heure de départ estimée: 22:00

    Notre expédition dans les îles écossaises commence à Glasgow. Avec pour arrière-plan une splendide architecture victorienne, Glasgow s’est réinventée dans une ville branchée et palpitante, regorgeant de musées, de galeries et de lieux animés où manger, boire et faire du shopping. Nous vous conseillons vivement d’explorer la ville si vous avez du temps libre avant le jour de l’embarquement.

    Votre confortable navire d’expédition, le MS Spitsbergen, vous attendra, prêt à lever l’ancre. Après l’embarquement et l’enregistrement, vous recevrez votre veste d’expédition coupe-vent imperméable, qui pourra vous être bien utile pour affronter les aléas climatiques qui pourraient jalonner notre voyage. Vous aurez le temps de vous installer dans votre cabine et de commencer à explorer le navire avant d’assister, avant le départ, à une réunion obligatoire sur la sécurité.

    Vous serez accueilli par votre chaleureuse équipe d’expédition. Ils vont vous préparer aux exaltantes journées qui vous attendent, mais leur priorité est de vous exposer les principes essentiels afin de veiller à votre sécurité et à votre santé, et celles de vos compagnons de voyage, pendant toute la durée de la croisière.

    Puis nous lèverons l’ancre ! Le MS Spitsbergen lèvera l’ancre à Glasgow et se dirigera vers le nord, dans l’Atlantique, afin de dessiner une boucle au fil des îles écossaises isolées.

    Dégourdissez-vous les jambes sur le pont et explorez les différentes zones du navire, votre confortable pied-à-terre flottant pour les 11 prochains jours. Dégustez votre premier dîner à bord dans l’un des excellents restaurants du navire, le premier des nombreux délicieux repas qui vous attendent. Portez un toast avec le capitaine et l’équipage à la magnifique expédition qui commence.

    Veuillez noter que ce voyage étant une croisière d’expédition, l’ordre des escales est susceptible de changer en fonction des conditions locales.

    Jour 1
    Greenock (Glasgow), Écosse

    « Joyau verdoyant »

  • Jour 2
    Île d’Arran, Écosse

    Un microcosme de l’Écosse

    Cette île et ses hauts sommets sont protégés par la dérive nord atlantique, en faisant un véritable refuge pour la faune. Ses impressionnantes montagnes, sa distillerie unique et ses superbes opportunités de randonnée ne font qu’ajouter au charme de l’île. Brodick a son propre château du XVIe siècle en grès rouge, alors que le château de Lochranza, désormais en ruines, servait autrefois de pavillon de chasse royal.

    Lors de votre arrivée sur la magnifique île d’Arran, plongez dans son atmosphère unique. Plus abritée que les îles écossaises extérieures, Arran est tapissée d’une bruyère d’un violet éclatant, vallonnée par des collines vertes et brunes, et irriguée par de nombreux torrents et petites rivières. Une randonnée est de mise sur cette île, notamment le sentier très apprécié de Goat Fell.

    Visitez le château et les jardins de Brodick qui surplombent l’étendue d’eau du Firth of Clyde, dans la ville principale de l’île, et vous donneront un aperçu de la vie aristocratique d’antan. Ce château insulaire typique trône dans un parc composé d’un jardin classique et de bois, parfait pour une exploration relaxante.

    Le cercle de pierre de Machrie Moor se dresse un peu plus loin. La lande regorge de trésors néolithiques dont des tumulus funéraires, des cistes et des pierres dressées, mais c’est le cercle de pierres qui attire les foules. Admirez ces énormes blocs de roche verticaux et émerveillez-vous en pensant aux compétences et aux techniques qu’ont dû utiliser nos ancêtres pour composer ce site.

    Ensuite, faites un saut à la distillerie de l’île d’Arran dont la visite vous révèlera les secrets de la production, pour s’achever sur une dégustation de leur malt original. Tous les malts sont uniques et le whisky d’Arran est élaboré à partir d’une eau pure, qui passe par six chutes d’eau avant d’atteindre la distillerie. Un breuvage à goûter absolument !

    Alors que vous explorez l’île, essayez de repérer les « Big Five » d’Écosse, ou les animaux sauvages les plus emblématiques d’Écosse : l’aigle royal, le cerf élaphe, l’écureuil roux, la loutre et le phoque, qui vivent tous sur l’île d’Arran.

    Jour 2
    Île d’Arran, Écosse

    Un microcosme de l’Écosse

  • Jour 3
    Islay, Écosse

    La patrie du whisky écossais

    Étanchez votre soif de découverte et explorez une île célèbre pour son whisky, sa faune et ses vêtements en laine.

    Ce n’est pas un hasard si on surnomme Islay, « l’île du whisky ». L’île abrite pas moins de neuf distilleries qui exportent leur single malt tourbé aux quatre coins du monde. Avec ses 209 km de côte, bordées de nombreuses plages de sable paisibles, c’est l’une des îles les plus vastes de l’archipel.

    Islay regorge d’histoire : des monolithes ancestraux et un cercle de pierres révèlent que l’île était habitée à la période néolithique. Islay était autrefois appelée la Seigneurie des îles et vous pouvez explorer l’énigmatique peuplement de Finlaggan qui demeure le site archéologique le plus important de l’île, également ponctuée par de nombreuses croix celtiques.

    Avec plus de 200 espèces d’oiseaux comme l’huîtrier, le fou de Bassan, la sterne, les aigrettes, le cormoran, la buse, le busard Saint-Martin et même l’aigle royal, Islay est un paradis pour la faune. Depuis la plage, peut-être apercevrez-vous des dauphins et des requins-pèlerins, et même des loutres de mer si vous êtes patient.

    Plongez dans les délices de la charmante petite ville de Bowmore où vous attendent des boutiques, une église ronde atypique et plusieurs restaurants et pubs confortables. C’est probablement le seul endroit au monde où vous pouvez commander une pizza des Hébrides, la peat-za, garnie de crabe et de homard.

    Les objets d’art et d’artisanat abondent à Bowmore. Rendez visite aux potiers, artistes et fabricants de courtepointe dans leur atelier. Visitez Islay Woollen Mill, où ont été fabriqués les costumes en tartan de Mel Gibson dans Braveheart, ainsi que le kilt de Liam Neeson dans Rob Roy.

    Et bien entendu, la visite d’au moins une des célèbres distilleries d’Islay s’impose. Bruichladdich, Laphroaig, Bunnahabhain, Ardbeg et Bowmore font partie des plus connues.

    Jour 3
    Islay, Écosse

    La patrie du whisky écossais

  • Jour 4
    Île de Gigha, Écosse

    « La bonne île »

    La minuscule île sablonneuse de Gigha (prononcé Gi’e) est un petit coin de paradis. Surnommée la « Bonne île », elle est la propriété de ses 163 résidents, qui participent chacun à créer une « bonne vie » pour la communauté. Ses plages sereines et ses vues paisibles se prêtent aux promenades tranquilles.

    Gigha ne compte qu’un seul village, Ardminish, situé sur la côte est. Visitez Achamore House, à environ 1,6 km au sud, située dans un domaine d’une vingtaine d’hectares et où habita Sir James Horlick. Sir James a créé d’impressionnants parterres de rhododendrons colorés (ou azalées), mais aussi la boisson savoureuse élaborée à partir de blé malté pour laquelle nous le connaissons tous.

    Promenez-vous le long de la côte et visitez quelques criques de sable blanc pour vous mettre en appétit avant de déjeuner au Boathouse, un ravissant restaurant. Installé sur le rivage, le chef de cet établissement primé sert différents fruits de mer écossais frais et savoureux, et propose une superbe carte des vins.

    Avec moins de 10 km de long, la petite île de Gigha se prête idéalement à une visite à pied. Et si des vélos sont disponibles à la boutique du village, vous pourrez également en profiter à deux roues. Dirigez-vous vers les plages jumelles de Bagh Rubha Ruaidh et Bagh na Doirlinne, dont les eaux turquoise et les vues incroyables ne pourront que vous séduire.

    Avant de regagner le navire, faites le plein d’en-cas et de douceurs en vente dans les « honesty boxes » (petits étals auxquels vous vous servez librement et glissez l’argent dans une petite boîte à cet effet) que vous trouverez partout sur l’île, sur le bord de la route, ou bien à la boutique du village. Les chaleureux habitants produisent un fromage en forme de fruit revêtu de cire, n’hésitez pas à y goûter !

    Jour 4
    Île de Gigha, Écosse

    « La bonne île »

  • Jour 5
    Île d’Iona et îles Treshnish, Écosse

    Macareux et pélerins

    Célèbre pour sa communauté œcuménique chrétienne, Iona est une petite île paisible au large du littoral de Mull, dans les Hébrides intérieures. Si l’abbaye restaurée demeure un lieu de paix et de pèlerinage, la région ne manque pas d’attrait avec des plages pittoresques, une faune fascinante et la magnifique baie de Saint Columba.

    Iona est un lieu de culte chrétien depuis le VIe siècle, mais l’abbaye fut pillée plusieurs fois par les Vikings entre 795 et 825. Aujourd’hui, vous pouvez explorer ce site sacré, y compris son église restaurée. On dit que pas moins de 48 des premiers rois d’Écosse reposent dans le cimetière, ainsi que des rois irlandais et norvégiens. Les trouverez-vous ?

    Une randonnée très appréciée gravit la colline de Dun I (prononcé Deun iii) au départ de l’abbaye. Vous vous trouverez au point le plus élevé d’Iona et jouirez de vues sur la baie de Saint Columba et les îles Treshnish. Cherchez le « Puits éternel », ou bien le « Puits de la jeunesse éternelle » et aspergez votre visage de cette eau que l’on dit miraculeuse. Il se trouve dans une crevasse entre deux rochers, lorsque vous descendez la colline vers le nord.

    Nous explorerons les îles Treshnish, magnifiques et isolées. Ce groupe de récifs singuliers abrite une faune riche dont le macareux moine, des colonies de mouettes tridactyles, des petits pingouins et des guillemots de Troïl, sans oublier des phoques gris. Savez-vous que les macareux peuvent vivre plus de 30 ans ?

    La grotte de Fingal, célèbre pour son incroyable acoustique naturelle et immortalisée en musique par Mendelssohn dans Les Hébrides, se situe à Staffa, une île ponctuée de grottes. Ses colonnes basaltiques constituent l’extrémité nord de la Chaussée des Géants nord-irlandaise. Les jours calmes et dégagés, il est parfois possible de débarquer et d’admirer la couleur de l’eau à l’intérieur de la grotte, mais ses hauts piliers sont également visibles de la mer.

    Jour 5
    Île d’Iona et îles Treshnish, Écosse

    Macareux et pélerins

  • Jour 6
    Saint-Kilda, île Hirta, Écosse

    La nature reprend ses droits

    Il n’y a qu’un seul mot pour décrire le petit archipel rocheux de Saint-Kilda : sauvage. C’est pourquoi les visites dans cet archipel aux falaises impressionnantes, isolé et balayé par les tempêtes, dépendent entièrement des conditions climatiques.

    La visite de Saint-Kilda, site doublement inscrit à l’UNESCO et « joyau de la couronne » du National Trust for Scotland vaut largement le détour. Les masses rocheuses et les îles voisines sont les vestiges d’un cratère volcanique et offrent désormais un refuge à des milliers d’oiseaux marins en période de nidification. De plus, des petits rorquals fréquentent parfois les eaux tourmentées qui baignent les affleurements rocheux.

    Les habitants de Saint-Kilda, évacués en 1930 à leur propre demande, mettant un terme à quatre millénaires d’occupation, constituaient autrefois la communauté insulaire la plus isolée de Grande-Bretagne. Le modeste musée qui subsiste rappelle les conditions de vie difficiles sur cet affleurement exposé aux intempéries.

    En explorant Saint-Kilda, vous découvrirez toutefois que cette île est tout sauf déserte. Elle accueille une multitude d’oiseaux marins, dont plus de 60 000 couples de fous de Bassan, la deuxième plus grande colonie de cette espèce dans le monde ! Vous apercevrez probablement aussi de nombreux oiseaux marins, dont le macareux moine, le fulmar boréal, le guillemot de Troïl et la mouette tridactyle et vous comprendrez sans mal pourquoi Saint-Kilda est considérée comme l’une des colonies d’oiseaux marins les plus importantes d’Europe.

    Outre la faune aviaire, peut-être aurez-vous la chance de croiser d’autres habitants insulaires. Une ancienne race de moutons, le mouton de Soay, vit ici à l’état sauvage, ainsi que d’autres espèces rares, notamment le mulot de Saint-Kilda et le troglodyte de Saint-Kilda. Les trouverez-vous ?

    Explorez le village abandonné et ses « cleits » uniques, des bâtiments circulaires en pierre utilisés pour entreposer la tourbe, les œufs et les macareux fumés, avant de regagner le MS Spitsbergen et vous régaler de nos plats beaucoup plus appétissants.

    Jour 6
    Saint-Kilda, île Hirta, Écosse

    La nature reprend ses droits

  • Jour 7
    Stornoway et les îles Shiant, Écosse

    La capitale des Hébrides extérieures

    L’île de Lewis et Harris est réputée pour ses plages immaculées, ses sites néolithiques et ses ateliers de tweed. L’ancien peuplement viking de Stornoway est devenu la principale ville de Lewis et Harris, une île unique aux deux noms qui indiquent les parties nord et sud. Il s’agit de l’île la plus importante et septentrionale des Hébrides extérieures.

    Admirez le château de Lews caractérisé par son impressionnant style néo-gothique, qui surplombe le port de Stornoway. Vous pouvez vous promener dans le parc qui vous offrira des panoramas incroyables sur la mer bleu d’encre, ou bien vous diriger vers le bar à whisky du château pour une dégustation de cette boisson locale.

    Harris est célèbre pour son tissu en laine, le tweed. Vous verrez donc partout sur l’île des boutiques vendant vestes, pantalons et chapeaux qui feront d’excellents cadeaux ou souvenirs. Après les boutiques, musées et châteaux anciens, dégourdissez-vous un peu les jambes.

    Il est évidemment impensable de visiter Lewis et Harris sans voir le site mégalithique de Callanish (Calanais en gaélique), un cercle magique de monolithes dont les origines demeurent un mystère.

    L’après-midi nous explorons les îles Shiant, un minuscule archipel qui se trouve dans le détroit du Minch. L’île n’abrite qu’une seule structure habitable, une simple cabane pour passer la nuit. Ces magnifiques îles sauvages sont privées depuis 1937 et comptent parmi les plus importantes colonies où les oiseaux marins nichent en Europe.

    Des centaines de milliers d’oiseaux marins rejoignent ces îles chaque printemps et chaque automne pour s’y reproduire, dont 10 pour cent de macareux moines et 7 pour cent de petits pingouins, mais aussi des cormorans huppés, des eiders à duvet, des fulmars boréaux et des guillemots de Troïl. À cette période de l’année, vous verrez ces oiseaux s’ébattre dans les eaux voisines et nicher sur des promontoires volcaniques. Ouvrez l’œil pour apercevoir le « maître » des oiseaux marins, le grand labbe !

    Jour 7
    Stornoway et les îles Shiant, Écosse

    La capitale des Hébrides extérieures

  • Jour 8
    Loch Scavaig et île d’Eigg, Écosse

    Sublime Loch Coruisk

    Là, situé entre les sommets spectaculaires des montagnes du Cuillin, le Loch Scavaig mène à l’un des plus beaux et spectaculaires lochs d’eau douce d’Écosse, Loch Coruisk. Votre cœur va s’emballer devant le paysage puissant et romantique de cette destination prisée des victoriens et peinte par Turner.

    Vous aurez besoin de vos chaussures de marche pour affronter les sols parfois détrempés, mais vous trouverez plusieurs magnifiques sentiers longeant le loch. Peut-être aurez-vous l’impression d’atterrir en plein film fantastique épique lorsque vous foulerez le rivage du Loch Coruisk, dont le nom signifie « Chaudron d’eau ». Avec trois côtés entourés par des sommets escarpés, le poète Tennyson a décrit ce lieu aux allures de monde perdu comme « la scène la plus sauvage des Highlands ».

    Plus tard, nous nous dirigerons vers l’île d’Eigg. Isolée et accidentée, c’est l’une des îles des Hébrides extérieures les moins visitées. Avec une superficie de 8 km de long et moins de 5 km de large, cette île est teintée par huit millénaires d’une histoire fascinante et abrite une faune incroyable.

    Habitée depuis plus de 8 000 ans, la population locale est aujourd’hui propriétaire d’Eigg. L’île abrite des forteresses de l’Âge de fer, une église du VIe siècle et fut le théâtre de l’histoire passionnante mais mouvementée d’un clan.

    Avec plus de 130 espèces d’oiseaux recensées sur l’île, les amateurs d’ornithologie seront ravis. Vous pourriez apercevoir l’aigle royal, le pygargue à queue blanche, le plongeon catmarin et la saxicola rubicola. Il n’est pas rare de repérer des phoques, des dauphins et des marsouins près du rivage.

    Promenez-vous sur les plages de sable blanc, comme Laig Bay, ou bien lancez-vous dans une longue marche vers une plage de quartz où le sable chante ! Les jours dégagés, vous pouvez monter jusqu’au sommet d’An Sgùrr, le promontoire rocheux qui domine l’île. Vous serez récompensé par un superbe panorama sur les eaux du Minch, donnant sur les Hébrides extérieures.

    Jour 8
    Loch Scavaig et île d’Eigg, Écosse

    Sublime Loch Coruisk

  • Jour 9
    Détroit de Mull, Écosse

    La querelle des clans

    Aujourd’hui, nous jetons l’ancre dans le détroit de Mull afin d’explorer la ville pittoresque de Tobermory et le loch Sunart.

    Les immenses landes de la vaste île de Mull sont ponctuées de petits hameaux et de châteaux. Charmant port de pêche en eau profonde, Tobermory est la principale ville de l’île. Reconnaissable entre tous, son front de mer ouvert sur une petite baie est bordé de maisons géorgiennes aux couleurs vives.

    Tapie au pied de collines abruptes, cette ville accueillante offre un choix varié de cafés, restaurants, librairies et boutiques d’artisanat. Visitez la distillerie de whisky de la ville et explorez le petit musée de Mull qui vous offrira un aperçu de l’histoire locale. Promenez-vous autour du loch d’Aros Park et admirez le site mégalithique de Baliscate.

    L’île de Mull attire de nombreux passionnés d’ornithologie, notamment les amateurs d’aigles. L’île présente en effet la densité de reproduction des aigles la plus élevée d’Europe tandis que 20 couples de pygargues à queue blanche nichent sur place. Peut-être les verrez-vous survoler le littoral dentelé de l’île.

    Le Loch Sunart s’étale devant Tobermory, protégé par l’imposant promontoire d’Ardnamurchan. Les eaux calmes et profondes de ce loch tout en longueur se prêtent particulièrement bien au kayak de mer et à la pêche, tandis que ses rives offrent de paisibles promenades boisées. Le mélange entre l’eau salée de l’Atlantique et le ruissellement d’eau douce crée un écosystème qui attire une faune abondante, notamment des loutres.

    Le château de Mingary garde l’entrée du loch. Hexagonal et encerclé de remparts de pierre de près de trois mètres d’épaisseur, ce château du XIIIe siècle abrite aujourd’hui un hôtel de luxe. Au fil des siècles, différents clans se sont disputé ce château, prisé pour sa position stratégique et son accès au détroit de Mull.

    Jour 9
    Détroit de Mull, Écosse

    La querelle des clans

  • Jour 10
    Île de Colonsay, Écosse

    Des oiseaux et des abeilles

    Aujourd’hui, notre journée sera consacrée à la beauté intacte de l’île de Colonsay. Préparez-vous à longer d’infinies étendues de sable blanc au fil d’incroyables sentiers côtiers. Offrant des vues incroyables sur les îles voisines, quand le ciel est dégagé, Kiloran Bay et Plaide Mhòrare sont de véritables temps forts. Votre solitude sera uniquement interrompue par les oiseaux marins, les phoques, les rares loutres et peut-être une vache.

    Pourquoi ne pas vous lancer dans une merveilleuse sortie en kayak ? Peut-être aurez-vous la chance d’apercevoir des baleines, des marsouins et des dauphins tout en pagayant dans les eaux environnantes.

    Les multiples habitats naturels de Colonsay attirent des animaux, des plantes, mais aussi des oiseaux marins extrêmement variés. Vous pourriez apercevoir des craves à bec rouge, des plongeons catmarins et des aigles. Tendez l’oreille pour écouter le cri guttural du râle des genêts, l’oiseau le plus célèbre de l’île ! De nombreux oiseaux nichent sur les falaises spectaculaires de la côte ouest, notamment le fulmar, le guillemot, la mouette des brumes et le petit pingouin.

    La communauté principale de l’île, Scalasaig, abrite environ 135 habitants qui disposent des services de base, d’une microbrasserie et d’un cours de golf de 18 trous.

    La partie centrale de l’île et les baies abritées de Colonsay bénéficient d’un climat presque subtropical, permettant à plus de 400 espèces végétales de s’épanouir, dont la criste marine et une orchidée rare, Spiranthes Romanzoffiana. Colonsay House, une magnifique maison de campagne géorgienne, trône au milieu de l’île, dans un jardin boisé.

    Si vous n’avez pas peur de vous mouiller les pieds, il est possible de traverser les vasières du Strand à marée basse pour rejoindre Oronsay, au sud de l’île. Après 4 km de marche, vous rejoindrez les vestiges de pierre parfaitement préservés d’Oronsay Priory, un monastère du XIVe siècle de l’ordre des Augustins, signalé par une grande croix celtique. Vous y découvrirez des cloîtres et des pierres tombales sculptées. Ouvrez l’œil, car vous pourriez y rencontrer des craves à bec rouge et des râles des genêts.

    Jour 10
    Île de Colonsay, Écosse

    Des oiseaux et des abeilles

  • Jour 11
    Greenock (Glasgow), Écosse

    « Joyau verdoyant »

    Heure d'arrivée estimée: 08:00

    Notre expédition d’île en île s’achève là où tout a commencé, à Glasgow. Nous savons que ces 11 derniers jours ont été ponctués d’expériences palpitantes, mais pourquoi ne pas vous attarder à Glasgow et en profiter pour découvrir tout ce que vous avez manqué avant le départ de votre croisière d’expédition.

    Vous n’aurez aucun mal à vous orienter dans le petit centre-ville, qui offre de nombreux magasins et restaurants. Dirigez-vous vers l’East End et visitez la Cathédrale de Glasgow, un exemple flamboyant de l’architecture gothique. Juste derrière, explorez la nécropole de tombes victoriennes du XIXe siècle.

    À l’ouest du centre, admirez les collections d’art éclectique et d’histoire naturelle du Kelvingrove Art Gallery & Museum. Ce musée est incontournable avec ses collections exposées dans un bâtiment grandiose en grès, dans l’écrin verdoyant de Kelvingrove Park. Dans le port de Glasgow, en descendant le long du fleuve Clyde, vous serez accueilli par l’incroyable Riverside Museum, conçu par Zaha Hadid. Amarré le long de cet impressionnant musée des transports, admirez le Glenlee, un navire imposant.

    Les amateurs de design s’amuseront à repérer la patte de Charles Rennie Mackintosh partout dans la ville. Le style Glasgow unique qu’il rendit célèbre avec sa femme, Margaret MacDonald, est teinté par une forte influence Art Nouveau et se caractérise par sa simplicité et ses formes stylisées. Visitez la Maison pour un amateur d’art et la Mackintosh House pour en savoir plus sur cet architecte et créateur inventif.

    Quoi de mieux pour clôturer votre voyage à la découverte des merveilleuses îles écossaises ?

    Jour 11
    Greenock (Glasgow), Écosse

    « Joyau verdoyant »

Départs

2022

  • juillet
  • août
  • septembre
  • octobre
  • novembre
  • décembre
Avril:
23.
Mai:
3.

Offres en cours sur ce voyage:

  • Réservez en toute confiance

    Notre politique « Réservez en toute confiance » est de retour, vous offrant toute la sérénité nécessaire pour planifier votre prochain voyage en notre compagnie.
    Les avantages de cette politique s’appliquent à toutes les nouvelles réservations effectuées entre le 25 novembre 2021 et le 31 mars 2022, pour des croisières d’expédition partant jusqu’au 30 septembre 2022.
    Voir le détail de l'offre

Prestations incluses

Les prix comprennent

Croisière d’expédition

  • La croisière d’expédition dans la catégorie de cabine de votre choix
  • La pension complète à bord, avec boissons lors des repas (bière et vin du navire, sodas et eau minérale) au restaurant Aune
  • Thé et café offerts
  • Wi-Fi gratuit à bord. Sachez que nous nous rendons dans des zones isolées où la connexion est très limitée. Les services de streaming ne sont pas disponibles.
  • Une gourde réutilisable offerte à remplir aux fontaines à eau présentes à bord
  • L’équipe d’expédition parlant anglais, organisant et encadrant les activités à bord et à terre
  • Activités incluses

Activités à bord

  • L’équipe d’expédition donnant des conférences passionnantes sur divers sujets
  • Dans le Centre scientifique du navire, accès à la bibliothèque ainsi qu’à des microscopes biologiques et géologiques innovants
  • Le programme de science participative permet aux passagers d’assister à la recherche scientifique
  • Un photographe professionnel propose ses conseils et astuces à bord pour optimiser la prise des clichés des paysages et de la faune sauvage
  • Accès aux bains bouillonnants, au sauna avec vue panoramique et à la salle de fitness intérieure du navire
  • Des rassemblements informels avec l’équipage, avec notamment des points sur la journée passée et des réunions de préparation de la journée à venir

Activités à terre

  • Les débarquements encadrés en bateaux d’expédition
  • Le prêt de bottes, bâtons de randonnée et tout l’équipement nécessaire aux activités
  • Une veste d’expédition coupe-vent imperméable offerte
  • Les photographes de l’expédition vous aident à régler votre appareil photo

Les prix ne comprennent pas

  • Les vols internationaux
  • Les assurances de voyage
  • Le port des bagages
  • Les excursions optionnelles

Remarques

  • Toutes les activités planifiées sont soumises aux conditions météorologiques et à l’état des glaces
  • Les excursions et activités peuvent être soumises à modifications
  • Veuillez vous assurer que vous remplissez toutes les formalités d’entrée et d’embarquement
  • Les pourboires sont inclus
Un grand bateau dans l'eau
A group of people posing for the camera
Photo: Stefan Dall / Hurtigruten
Une pièce remplie de meubles et une grande fenêtre
Photo: © Tor Farstad
Votre navire

MS Spitsbergen

Année de construction 2009
Année de rénovation 2016
Chantier naval Estaleiro Navais de Viana do Castelo (POR)
Capacité de passagers 180
Lits 243
La capacité de voitures 0
Tonnage brut 7 344
Longueur 100,54 m
Largeur 18 m
Vitesse 14,5 nœuds
Un grand bateau dans l'eau

Le MS Spitsbergen vous emmènera vers des lieux extraordinaires. Il longe la côte norvégienne de septembre à mai et part en expédition dans le cadre de notre programme international pendant le reste de la l’année.

En savoir plus sur le MS Spitsbergen

Un grand lit dans une chambre
Voir les prix et la disponibilité

Voyages associés

Explorez d'autres destinations