MS Roald Amundsen
18 jours

Alaska et Colombie-Britannique – Passage Intérieur, ours et Îles Aléoutiennes (du Nord au Sud)

Prix à partir de 6 790€ TTC
6 540€ TTC
Pension complète incluse
MS Roald Amundsen
18 jours

Alaska et Colombie-Britannique – Passage Intérieur, ours et Îles Aléoutiennes (du Nord au Sud)

Prix à partir de 6 790€ TTC
6 540€ TTC
Pension complète incluse

Découvrez la nature sauvage et la riche culture de l’Alaska, en empruntant le Passage intérieur et en explorant les îles Aléoutiennes et des villes frontalières historiques.

Les îles isolées de la mer de Béring

Au départ de Nome, ville fondée à l’époque de la ruée vers l’or, nous nous dirigerons vers le sud, en mer de Béring. Lors de nos deux premières escales sur les îles Saint-Matthieu et Saint-Paul, vous serez émerveillé par l’atmosphère paisible de ces deux sites isolés. Cherchez les oiseaux marins qui nichent sur les falaises, comme le macareux huppé, le bécasseau des Aléoutiennes ou peut-être le rare plectrophane blanc qui se reproduit presque exclusivement sur l’île Saint-Matthieu.

Les villes historiques du Passage intérieur

Nous naviguerons alors vers Dutch Harbor où vous pourrez visiter le Musée de la Seconde Guerre mondiale qui vous éclairera sur l’histoire du port en période de guerre. Nous quittons ce port animé pour explorer le village abandonné de Unga avant de gagner Chignik et ses rivières remplies de saumons. Lorsqu’il y a du saumon, les pygargues à tête blanche ne sont généralement pas loin, cherchant avidement leur repas. Combien en verrez-vous ?

Avant de rejoindre Kodiak, le plus grand port de pêche d’Alaska, nous ferons escale au Parc National de Katmai. Cette vaste réserve est réputée pour ses ours, que nous chercherons à observer lors de notre visite. Émerveillez-vous devant les glaciers d’Icy Bay alors que nous naviguons vers Sitka et Wrangell, deux villes où se mêlent culture indigène et influence russe. Notre dernière escale, Vancouver, signe la fin de notre voyage.

Alaska et Colombie-Britannique – Passage Intérieur, ours et Îles Aléoutiennes (du Nord au Sud)
  • Jour 1
    Vancouver, Canada

    Début de l’expédition

    22 juillet 2022

    Votre croisière d’expédition commence à Vancouver. Encadrée par un somptueux paysage montagneux et les eaux de la baie des Anglais, Vancouver est non seulement un port animé, mais aussi une ville cosmopolite. Si vous arrivez quelques jours avant votre croisière, vous comprendrez vite pourquoi tant de gens s’enthousiasment pour la plus grande ville de Colombie-Britannique.

    Les restaurants de ses différents quartiers servent une cuisine mondialement reconnue, préparée avec des produits frais et locaux. On dit que Chinatown et Punjabi Market proposent la meilleure cuisine asiatique d’Amérique du Nord, tandis que Little Italy s’est installé le long de Commercial Drive.

    Ne passez pas à côté du plus ancien quartier de Vancouver. Les édifices victoriens de Gastown abritent certains des restaurants les plus prisés tandis que la tour de Vancouver Lookout, qui culmine à 167 mètres, offre le panorama exceptionnel sur la ville.

    Profitez de la vie nocturne aux lumières des néons de Granville Street ou bien promenez-vous simplement sur l’une des plages de West End. Ce quartier se trouve également aux portes des vastes espaces et des cèdres géants du parc Stanley.

    Pour ne rien perdre des temps forts de Vancouver, nous proposons un tour de Vancouver d’une demi-journée, dans le cadre de nos pré-programmes optionnels. Cette visite inclut également une excursion sur l’incroyable pont de Capilano, suspendu à 70 mètres au-dessus du fleuve Capilano.

    Si vous souhaitez vous aventurer encore plus loin, pourquoi ne pas vous laisser tenter par un pré-programme à bord du train Rocky Mountaineer dans les Rocheuses canadiennes ? Les paysages sont absolument spectaculaires.

    Jour 1
    Vancouver, Canada

    Début de l’expédition

  • Jour 2
    Nome, Alaska

    Il n’y a pas d’endroit comme Nome

    23 juillet 2022
    Heure de départ estimée: 22:00

    Sur la péninsule de Seward, le nom de Nome est entré dans l’histoire de l’Alaska le jour où « trois Suédois chanceux » découvrirent de l’or à Anvil Creek, en 1898. Dès qu’ils eurent vent de la nouvelle, les chercheurs d’or se ruèrent vers la région en bateaux à vapeur depuis le Yukon et San Francisco. Le célèbre shérif Wyatt Earp en personne tenta sa chance et ouvrit un saloon sur place.

    On retrouve les vestiges de cette époque partout, comme des dragues abandonnées, des moteurs à vapeur du début du XXe siècle et d’anciennes voies de chemin de fer. Les cris enthousiastes des chercheurs modernes fouillant les rives de la Snake River et d’autres endroits de la région retentissent aujourd’hui encore : « De l’or, de l’or ! »

    La ville marque également le point de retour de trois grandes expéditions de Roald Amundsen : le passage du Nord-Ouest en 1906, le Passage du Nord-Est en 1921 et une tentative d’expédition au pôle Nord en avion en 1926.

    Jour 2
    Nome, Alaska

    Il n’y a pas d’endroit comme Nome

  • Jour 3
    En mer – Mer de Béring

    La traversée de la ligne de changement de date

    24 juillet 2022

    En naviguant vers le sud en plein océan, ressentez le grand frisson alors que vous partez à l’aventure en mer de Béring.

    Lors de votre première journée en mer, observez les flots pour apercevoir des baleines à bosse. Nous chercherons les différents oiseaux marins dans le ciel pendant la traversée du détroit de Béring. La Russie s’étendra alors à l’est, et les États-Unis à l’ouest. Il s’agit de la ligne de changement de date : « demain » se trouvera sur votre gauche, et « aujourd’hui » sur votre droite.

    Alors que nous commençons notre voyage, retrouvez notre équipe d’expédition dans le Centre scientifique à bord pour assister à de passionnantes conférences et faites plus ample connaissance avec les autres voyageurs.

    Jour 3
    En mer – Mer de Béring

    La traversée de la ligne de changement de date

  • Jour 4
    Île Saint-Matthieu, Alaska

    Une île déserte dans la mer de Béring

    25 juillet 2022

    L’île Saint-Matthieu se situe dans le détroit de Béring, entre la Russie et les États-Unis. En débarquant sur ses plages de sable noir, nous serons les seuls êtres humains présents sur l’île.

    À plus de 320 kilomètres du village le plus proche, il s’agit probablement du lieu le plus isolé d’Alaska. Et ce n’est pas peu dire, vu la faible densité de population de l’état.

    De nombreux pionniers ont tenté de coloniser cette île au cours des siècles, mais aucun n’est resté très longtemps en raison des fréquents brouillards, des tempêtes et des hivers rigoureux. Même les populations introduites de rennes robustes qui atteignirent des milliers d’individus se sont rapidement amoindries pour disparaître.

    Des traces de vie humaines subsistent néanmoins sur l’île, telles que des habitations abandonnées, à moitié enfouies dans la toundra parsemée de fleurs sauvages. On y trouve aussi des ossements couverts de lichen et des débris issus de la pêche qui se sont échoués sur la plage lors de tempêtes.

    Territoire du Refuge faunique et maritime national d’Alaska, l’île abrite uniquement des oiseaux marins comme le guillemot, le macareux et le cormoran, ainsi que des renards qui chapardent les œufs dans les nids.

    Écoutez les campagnols chanteurs endémiques, nommés ainsi en raison de leur cri d’alerte caractéristiques, et gardez votre appareil photo à portée de main au cas où un rare plectrophane blanc ferait une apparition. Cet oiseau niche en effet presque exclusivement sur l’île Saint-Matthieu.

    Jour 4
    Île Saint-Matthieu, Alaska

    Une île déserte dans la mer de Béring

  • Jour 5
    Saint-Paul, Alaska

    Un paradis pour l’observation des oiseaux

    26 juillet 2022

    Balayée par les vents, Saint Paul est la plus vaste des îles Pribilof. Les seuls habitants de l’île sont réunis dans le village de Saint Paul, qui compte 480 âmes. Près de 90 % de ces derniers sont des Aléoutes indigènes et représentent la plus importante communauté aléoute des États-Unis.

    Témoignant d’un riche héritage aléoute, l’île abrite des sites historiques où subsistent des vestiges de barabaras, des habitations aléoutes semi-souterraines faites en terre. Cette conception unique permettait de protéger les habitations, ainsi moins exposées aux vents puissants de la mer de Béring et naturellement isolées par le sol afin de conserver la chaleur.

    Désignée en tant que zone importante pour la conservation des oiseaux, l’île Saint Paul est un lieu de repos idéal pour les oiseaux migrateurs, attirant quelque 300 espèces. Tentez de repérer un macareux huppé ou cornu, ou un bécasseau des Aléoutiennes lors de votre visite. C’est toutefois l’espèce endémique de la mouette tridactyles, qui niche sur l’île, qui attire tout particulièrement les ornithologues, professionnels comme amateurs.

    Près de la moitié de la population mondiale d’otaries à fourrure du Nord vit également dans les eaux de l’île. Observez ces animaux actifs se dandiner sur le rivage et se jeter à l’eau. Au début de l’été, vous pourriez même voir leurs petits s’ébattre sur la plage.

    Jour 5
    Saint-Paul, Alaska

    Un paradis pour l’observation des oiseaux

  • Jour 6
    En mer

    Conférences et détente

    27 juillet 2022

    Faire partie d’une expédition signifie également savoir profiter de l’instant présent, en prenant le temps de vous reconnecter à la nature et au monde qui vous entoure.

    Alors installez-vous dans le Salon Explorer panoramique ou immergez-vous dans un bain bouillonnant sur le pont extérieur, relaxez-vous et admirez simplement le paysage, en regardant défiler silencieusement les îles vierges et les montagnes verdoyantes.

    Vous aurez aussi la possibilité de vous rendre au Centre scientifique où l’équipe d’expédition vous expliquera d’autres détails captivants sur la géographie, le climat et la faune aviaire de la région.

    Vous pourriez aussi avoir la chance d’apercevoir des oiseaux marins, dont la rare mouette endémique des brumes, des macareux, des stariques et des guillemots, notamment à proximité de la côte.

    Jour 6
    En mer

    Conférences et détente

  • Jour 7
    Dutch Harbor/Unalaska

    Le plus grand port de pêche des États-Unis

    28 juillet 2022

    Dutch Harbor se trouve sur le littoral sud de l’île Amaknak, dans l’archipel des îles Fox, elles-mêmes faisant partie des îles Aléoutiennes. À l’approche du port, peut-être apercevrez-vous le mont Makushin, un volcan actif qui culmine à 2 036 mètres d’altitude. Si la ville est officiellement baptisée Unalaska, la plupart des résidents de la région l’appellent simplement « Dutch », comme le port.

    La ville prospère grâce à la pêche commerciale, et cela fait 20 ans que Dutch Harbor occupe le premier rang en termes de volumes de fruits de mer pêchés en Amérique. Peut-être reconnaitrez-vous la ville si vous avez suivi l’émission « Péril en haute mer » qui filme les équipages de pêche locaux qui affrontent les éléments pour capturer le fameux crabe royal d’Alaska.

    Faites halte au Musée des Aléoutiens pour explorer l’histoire et la riche culture du peuple indigène aléoute qui vit dans la région de Dutch Harbor en harmonie avec la nature depuis 10 millénaires.

    La Russie colonisa également Unalaska au XVIIIe siècle et en fit un avant-poste pour les marchands de fourrure. La cathédrale russe orthodoxe de la Sainte-Ascension du Christ date de 1896. Avec ses dômes uniques, il s’agit de l’église orthodoxe cruciforme la plus ancienne d’Amérique du Nord.

    Au nord de l’île Amaknak s’étend la zone historique nationale des Aléoutiennes de la Seconde Guerre mondiale, jonchée de baraques, de bunkers en béton et de vestiges de batteries de canons. La bataille de Dutch Harbor eut lieu en 1942, lorsque la ville fut attaquée par des bombardiers japonais. Cela en fait l’un des rares endroits des États-Unis à avoir subi une attaque directe pendant la Seconde Guerre mondiale, avec Pearl Harbor à Hawaï.

    Ouvrez l’œil car la ville est fréquentée par plus de 600 pygargues à tête blanche, ainsi que 40 à 50 millions d’oiseaux marins tels que des macareux, des cormorans et des mouettes.

    Sur les rivages, cherchez les renards, les écureuils, les lemmings et même un troupeau de chevaux sauvages à Summer Bay. La vie marine offre elle aussi un savant mélange d’espèces : baleines à bosse, orques, cachalots, baleines grises, loutres de mer, otaries et marsouins.

    Jour 7
    Dutch Harbor/Unalaska

    Le plus grand port de pêche des États-Unis

  • Jour 8
    Village d’Unga, Alaska

    Ville fantôme d’Alaska

    29 juillet 2022

    Le village d’Unga est une petite localité pittoresque abandonnée, située à l’extrémité sud de l’île inhabitée d’Unga, dans l’archipel reculé des îles Aléoutiennes. Ville fondée par des Aléoutes en 1833, les réserves de poissons s’avérèrent insuffisantes pour toute la communauté qui quitta l’île en 1969. Il ne reste aujourd’hui que quelques bâtisses en bois sur un tapis de pédiculaires roses et d’épilobes.

    Jour 8
    Village d’Unga, Alaska

    Ville fantôme d’Alaska

  • Jour 9
    Chignik

    Au carrefour entre la chaîne aléoutienne et le golfe d’Alaska

    30 juillet 2022

    Le petit village de Chignik Bay est l’archétype de la communauté de pêcheurs en Alaska. L’économie de cette communauté s’articule autour de la pêche au saumon depuis plus d’un siècle. Faites une halte à l’usine de poisson, rencontrez les habitants chaleureux ou bien explorez les torrents riches en saumons des alentours. Scrutez le littoral pour essayer de repérer la vingtaine d’espèces d’oiseaux de mer, ou bien le ciel pour observer le pygargue à tête blanche.

    Jour 9
    Chignik

    Au carrefour entre la chaîne aléoutienne et le golfe d’Alaska

  • Jour 10
    Geographic Harbor/Kukak Bay/Kinak Bay

    Sur les traces de l’ours brun

    31 juillet 2022

    Bienvenue dans le Parc National de Katmai. Avec 19 000 km² et plus d’une douzaine de volcans actifs, ce parc abrite la spectaculaire Vallée des Dix Mille Fumées où a eu lieu l’une des éruptions volcaniques les plus dévastatrices jamais enregistrées.

    Nous passerons la journée à naviguer et à chercher les ours depuis le pont ou de nos bateaux d’exploration, sur l’un des trois sites possibles du parc, tous réputés pour leurs communautés d’ours bruns. Le Parc National de Katmai est presque synonyme d’excellentes opportunités d’observation des ours. Il abrite à lui seul la plus grande population d’ours grizzly protégée, qui s’élève à plus de 2 000 individus.

    Nous pourrions visiter un des trois sites suivants : Geographic Harbor, situé en haut d’Amalik Bay, une lagune bordée de rochers tapissés de mousse et de collines vallonnées, célèbre pour sa population d’ours bruns. Ou bien, vous pourriez découvrir Kinak Bay, une baie isolée qui dissimule des plages ravissantes. Ou alors, nous pourrions jeter notre dévolu sur Kukak Bay, où un large estuaire fournit un flux constant de saumons aux ours affamés.

    Nous ferons notre choix en fonction des conditions climatiques du jour dans la région. Cette décision reviendra au capitaine, en collaboration avec l’équipe d’expédition. Si nous en avons le temps, nous pourrions même tenter de visiter plusieurs sites. Quel que soit le site que vous explorerez, vous pouvez être sûr qu’il s’agira du meilleur choix, en prenant compte de nombreux facteurs.

    Accompagné d’un garde d’ours expérimenté, peut-être aurez-vous la chance d’observer des ours bruns à distance raisonnable. Les ours seront de toute façon probablement trop occupés à grappiller les baies le long des rivages, à plonger pour chercher des palourdes ou à pêcher dans les torrents des montagnes pour s’intéresser à nous.

    Outre l’observation des ours, il y a beaucoup de chances pour que nous croisions aussi d’adorables loutres de mer. Le détroit de Shelikof est également réputé pour ses baleines à bosse. Et bien sûr, n’oubliez pas d’admirer le splendide paysage de montagnes enneigées et de forêts verdoyantes, sans oublier les nombreux oiseaux marins qui sillonneront le ciel.

    Jour 10
    Geographic Harbor/Kukak Bay/Kinak Bay

    Sur les traces de l’ours brun

  • Jour 11
    Kodiak, Alaska

    La ville de l’île émeraude

    1 août 2022

    Le port de pêche animé de Kodiak, le plus grand d’Alaska, est installé sur le littoral oriental de l’île Kodiak. La forêt d’épicéas et les prairies qui l’entourent ont inspiré son surnom « d’île émeraude ». Avec 9 300 km² et plus de 160 km de long, c’est la plus grande île d’Alaska, et la deuxième plus grande île des États-Unis après Hawaï.

    Le peuple natif Alutiiq a occupé cette île pendant 7 000 ans avant que les Russes n’arrivent et fassent de cette île leur première capitale de l’Alaska. Vous trouverez des milliers d’objets et de photos à admirer au Musée Alutiiq. Vous pouvez également visiter le musée Baranov. Datant de 1808, cet ancien entrepôt de fourrures russe est le plus ancien bâtiment d’Alaska.

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, Kodiak fut transformée en une importante base de lancement pour les opérations navales américaines dans le Pacifique Nord. Promenez-vous dans le parc historique d’État de Fort Abercrombie pour voir son fort datant de 1939 et plusieurs bunkers côtiers. Le fort est aujourd’hui la base de la plus grande équipe de garde-côtes du pays.

    Le parc le plus célèbre de l’île est toutefois le Refuge faunique national de Kodiak, qui couvre les deux tiers de sa superficie. Des montagnes aux prairies, des habitats variés accueillent les résidents les plus célèbres de l’île : environ 3 500 ours Kodiak.

    Jour 11
    Kodiak, Alaska

    La ville de l’île émeraude

  • Jour 12
    En mer

    La sérénité de l’océan

    2 août 2022

    Profitez d’une journée en mer pour vous reposer, vous relaxer, passer en revue les expériences vécues jusqu’ici et vous réjouir des aventures qui vous attendent. Vous pourrez découvrir les infrastructures à bord comme la piscine à débordement, les bains bouillonnants, la salle de fitness intérieure, la piste de course extérieure et l’espace bien-être.

    L’équipe d’expédition poursuivra son programme de conférences passionnant au Centre scientifique. Chaque sujet, qu’il s’agisse de la faune, de l’activité tectonique, de la glaciologie ou de l’histoire et la culture locales, est pensé de manière à vous permettre d’apprécier au mieux les zones dans lesquelles vous naviguez.

    Ce sera également l’occasion de faire plus ample connaissance avec l’équipage, l’équipe d’expédition et les autres voyageurs. Outre votre passion pour l’aventure, vous vous découvrirez certainement de nombreux points communs. Le bar sera l’endroit idéal pour faire connaissance avec vos nouveaux compagnons de voyage et forger des liens autour d’un verre.

    Alors que nous traverserons le golfe d’Alaska, nous aurons peut-être la chance d’observer des albatros du Pacifique Nord. Trois espèces fréquentent la région : l’albatros de Laysan et l’albatros à pieds noirs que l’on voit fréquemment dans le golfe d’Alaska, et l’albatros à queue courte, bien que ce dernier soit beaucoup plus rare.

    Jour 12
    En mer

    La sérénité de l’océan

  • Jour 13
    Icy Bay

    Des glaciers d’eau de marée

    3 août 2022

    Découvrez Icy Bay, près de la baie du Prince-William, un lieu qui porte bien son nom. Les trois grands glaciers Guyot, Yahtse et Tyndall déversent d’imposants blocs de glace dans les eaux de la baie.

    Ce site était autrefois un immense glacier d’eau de marée qui se déversait directement dans le golfe d’Alaska. Cela ne fait qu’une centaine d’années que cette baie est accessible aux navires.

    Ce site a également été le théâtre d’un méga-tsunami en 2015, lorsque 180 millions de tonnes de roches montagneuses et de forêt se sont effondrées dans le fjord. On pense que la vague provoquée par cette catastrophe fut l’une des plus hautes du siècle dernier. Heureusement, le tsunami s’est dissipé sans le moindre dégât.

    Nous tenterons d’explorer le glacier Guyot, qui mesure 55 km de long et 13 km de large, en fonction de la quantité de glace et des conditions climatiques du jour. Nous espérons pouvoir vous emmener à terre et nous approcher à distance raisonnable du glacier, ou explorer les eaux en kayak dans le cadre d’une excursion optionnelle.

    Comme toujours, nous resterons à l’affût pour repérer la superbe faune qui abonde dans le golfe d’Alaska, dont la baleine à bosse, l’orque, l’otarie de Steller, la loutre de mer, le phoque commun et bien d’autres animaux.

    Vous serez ébloui par la beauté naturelle de cette région si rude et escarpée, qui fera rêver tous les photographes. Les phoques communs, notamment, adorent paresser sur les blocs de glace flottants.

    Jour 13
    Icy Bay

    Des glaciers d’eau de marée

  • Jour 14
    Sitka, Alaska

    Sitka et son mélange de cultures

    4 août 2022

    Nichée sur l’île Baranof, sur la côte extérieure du Passage Intérieur, Sitka n’est accessible que par le ciel ou la mer. Elle est située au milieu de la forêt nationale de Tongass, la plus grande forêt humide tempérée du monde. Notre traversée de cette région vous offrira des vues sur le massif des Sisters Mountains et le mont Edgecumbe, un volcan endormi qui n’est pas sans rappeler le célèbre mont Fuji japonais.

    Habitée par le peuple Tlingit il y a plus de 10 000 ans, la ville a été conquise par la Russie en 1804 et rebaptisée « New Archangel ». En 1808, la localité était devenue la plus grande ville de la région et a été nommée capitale de l’Alaska. Aujourd’hui, Sitka se teinte d’un mélange de cultures. Les traditions tlingit restent bien ancrées, perdurant entre les influences russes et américaines.

    Ébranlée par la guerre de Crimée, la Russie vendit l’Alaska aux États-Unis afin de s’assurer que la région ne tombe pas entre les mains des Britanniques. La cérémonie de transfert de 1867 s’est déroulée à New Archangel, qui fut rapidement renommée « Sitka ». Avec un prix dérisoire de 7,2 millions de dollars pour l’ensemble de la région, soit 2 centimes par acre, les États-Unis ont fait une très bonne affaire !

    Sitka ne manque pas de sites historiques, telle que la Maison de l’évêque russe qui remonte à 1842, le plus ancien édifice intact de la ville. Vous pouvez aussi visiter la cathédrale Saint-Michel russe orthodoxe, qui abrite encore son chandelier original, et différents objets d’art religieux.

    La plupart des visiteurs de Sitka apprécient particulièrement le Parc historique national de Sitka de 430 m². Plusieurs expositions y sont proposées dans un musée fascinant. Suivez ensuite un sentier qui vous mènera au cœur d’une paisible forêt, jusqu’au bord de l’océan. En chemin, admirez de magnifiques exemples de totems Haida et Tlingit ouvragés.

    Jour 14
    Sitka, Alaska

    Sitka et son mélange de cultures

  • Jour 15
    Wrangell, Alaska

    L’âme de l’Alaska

    5 août 2022

    Remontez le temps à Wrangell, l’une des villes insulaires les plus anciennes et historiques d’Alaska. Sa plage est ponctuée d’anciens pétroglyphes dont les premiers ne sont qu’à un quart d’heure de marche. On en compte une cinquantaine au total, combien en trouverez-vous ?

    Ensuite, pourquoi ne pas visiter le Musée de Wrangell, qui regorge d’informations et d’objets passionnants sur l’histoire de la ville ? Si Wrangell est aujourd’hui une ville américaine, elle a été gouvernée auparavant par la Grande-Bretagne, la Russie et le peuple Tlingit, il y a 8 000 ans.

    Vous pourrez d’ailleurs admirer les totems couverts de mousse autour de la maison tribale de Chief Shakes, où est racontée l’histoire du peuple Tlingit local. Cette belle maison tribale en cèdre se trouve à quelques pas du centre-ville, en traversant le pont en bois qui rejoint Shakes Island.

    Dans ce cadre somptueux, à l’embouchure du fleuve Stikine et au pied du mont Dewey, il vous sera facile de plonger dans la nature environnante sur l’un des sentiers locaux menant à la lisière de la forêt tropicale.

    Jour 15
    Wrangell, Alaska

    L’âme de l’Alaska

  • Jour 16
    Monument national Misty Fjords

    Une nature préservée

    6 août 2022

    La première région que vous explorerez lors de votre expédition n’est autre que le spectaculaire Misty Fjords National Monument. Située dans la forêt nationale de Tongass, qui s’étend sur plus de 8 000 km², cette étendue côtière sauvage et immaculée se partage entre arbres à feuillage persistant, fjords profonds et majestueux sommets enneigés.

    La région est arrosée par plus de 380 cm de pluie par an, alimentant les lacs et les rivières qui dévalent les falaises de granite noir sous forme de cascades rugissantes. Les montagnes surgissent des fjords presque à la verticale, culminant à 1 000 m ou plus, tapissées de cèdres, d’épicéas, de pruche et de mousse.

    John Muir, influent alpiniste écossais-américain également surnommé « le père des Parcs Nationaux », a notamment déclaré que Misty Fjords était l’un des plus beaux lieux qu’il ait jamais visités. Nous espérons que cette région vous inspirera le même enthousiasme. Si les conditions climatiques le permettent, vous visiterez les lieux à bord de nos bateaux d’exploration ou en kayak, dans le cadre d’une excursion optionnelle.

    Ouvrez l’œil, car nous pourrions croiser des chèvres de montagne, des ours bruns, des ours noirs et des élans sur les rivages, les crêtes ou les versants. Les eaux sont fréquentées par les cinq espèces de saumon du Pacifique, ainsi que des loutres de rivière, des loutres de mer, des otaries, des phoques communs, des orques et des marsouins de Dall. Gardez vos jumelles à portée de main pour observer les colibris, cygnes trompettes, hérons et l’emblème de l’Amérique : le pygargue à tête blanche.

    Jour 16
    Monument national Misty Fjords

    Une nature préservée

  • Jour 17
    En mer

    Croisière dans le Passage intérieur du Canada

    7 août 2022

    Le Fjordland du Pacifique nord-américain est une voie navigable abritée qui se déroule sur presque 1 500 km, connue pour ses eaux relativement calmes et son absence de houle océanique.

    Les dimensions réduites de notre navire d’expédition lui permettent d’emprunter les nombreux canaux fascinants et somptueux du Passage intérieur. N’oubliez pas vos jumelles !

    C’est le moment idéal pour vous détendre, après ces journées palpitantes en Alaska. Faites-vous dorloter à l’espace bien-être en vous offrant quelques soins apaisants. Et remémorez-vous les meilleurs souvenirs de votre voyage avec vos nouveaux amis autour d’un verre.

    Comme vous, l’équipe d’expédition s’abandonnera sûrement à la nostalgie et reviendra avec vous sur les temps forts de votre expédition au Centre scientifique. Ce sera le moment de partager les photos dont vous êtes particulièrement fier et les anecdotes des différentes excursions.

    Jour 17
    En mer

    Croisière dans le Passage intérieur du Canada

  • Jour 18
    Vancouver, Canada

    Fin de l’expédition

    8 août 2022
    Heure d'arrivée estimée: 08:00

    Votre expédition s’achève à Vancouver. Si vous avez pris vos dispositions pour prolonger votre séjour, cette métropole pittoresque entre eau et montagne offre de nombreux événements culturels.

    Visitez une sélection de ses nombreuses galeries ou bien familiarisez-vous avec les cultures des différents peuples dans les musées. Prenez un café dans l’atmosphère branchée de Granville Island ou bien flânez parmi les étals de mets multiculturels du marché de nuit de Richmond. Vous pouvez aussi profiter du temps estival sur la plage de sable de Kitsilano.

    Nous proposons également un post-programme optionnel séduisant dans les montagnes voisines de Whistler, avec un arrêt aux Shannon Falls et un tour à bord du Sea to Sky Gondola, un téléphérique spectaculaire à 880 m au-dessus du niveau de la mer.

    Jour 18
    Vancouver, Canada

    Fin de l’expédition

Départs

  • 2022
  • janv.
  • févr.
  • mars
  • avr.
  • mai
  • juin
  • juil.
  • août
  • sept.
  • oct.
  • nov.
  • déc.
22 juillet 2022 - avec accompagnateur français

Offres en cours sur ce voyage:

  • Economisez 250€ TTC

    Jusqu'à - 500 € par personne sur nos croisières d’expédition de 2022-2023 :
    Explorez le bout du monde à bord de l'un de nos navires d'expédition en 2022-2023! En réservant avant le 31 mars 2021, nous vous offrons jusqu'à 500€ de réduction par personne.
    En savoir plus
  • Accompagnateur français

    Voir la signification et les autres voyages éligibles

Réservez en toute CONFIANCE

Valable jusqu'au 30/04/2021

Changement de réservation gratuit en 2021

Une flexibilité totale pour reporter votre croisière prévue en 2021 sur 2021 ou 2022. Aucun frais de changement de réservation, aucun stress.

Remboursement facilité en 2021 et 2022

Annulez votre croisière prévue en 2021 ou 2022 pour n’importe quelle raison et vous serez remboursé, acompte compris. Exceptés les frais d’annulation réduits



En savoir plus

Prestations incluses

Les prix comprennent

Hôtel

  • Une nuit avec petit-déjeuner dans un hôtel de Vancouver avant la croisière d’expédition

Vols

  • Vol de Vancouver à Nome en classe économique

Transferts

  • Le transfert de l’hôtel à l’aéroport de Vancouver avant la croisière d’expédition
  • Le transfert de l’aéroport au navire à Nome

Croisière d’expédition

  • La croisière d’expédition dans la catégorie de cabine de votre choix
  • La pension complète à bord, avec boissons lors des repas (bière et vin du navire, sodas et eau minérale) aux restaurants Aune et Fredheim
  • Accès au restaurant À la carte Lindstrøm inclus pour les passagers en suite
  • Thé et café offerts
  • Wi-Fi gratuit à bord. Sachez que nous nous rendons dans des zones isolées où la connexion est limitée. Les services de streaming ne sont pas disponibles.
  • Une gourde réutilisable offerte à remplir aux fontaines à eau présentes à bord
  • L’équipe d’expédition parlant anglais, organisant et encadrant les activités à bord et à terre
  • Un programme d’excursions incluses

Activités à bord

  • L’équipe d’expédition donnant des conférences passionnantes sur divers sujets
  • Dans le Centre scientifique du navire, accès à la bibliothèque ainsi qu’à des microscopes biologiques et géologiques innovants
  • Le programme de science participative permet aux passagers d’assister à la recherche scientifique
  • Un photographe professionnel propose ses conseils et astuces à bord pour optimiser la prise des clichés des paysages et de la faune sauvage
  • L’accès aux bains bouillonnants, à la piscine à débordement, au sauna avec vue panoramique, aux salles de fitness intérieure et extérieure ainsi qu’à la piste de course extérieure du navire
  • Des rassemblements informels avec l’équipage, avec notamment des points sur la journée passée et des réunions de préparation de la journée à venir

Activités à terre

  • Les débarquements encadrés en bateaux d’expédition
  • Le prêt de bottes, bâtons de randonnée et tout l’équipement nécessaire aux activités
  • Une veste d’expédition coupe-vent imperméable offerte
  • Les photographes de l’expédition vous aident à régler votre appareil photo avant les débarquements

Les prix ne comprennent pas

  • Les vols internationaux
  • Les assurances de voyage
  • Le port des bagages
  • Les excursions optionnelles
  • Les activités optionnelles en petits groupes avec notre équipe d’expédition
  • Les soins optionnels dans l’espace bien-être et au spa à bord

Remarques

MS Roald Amundsen
Science Center
Photo: Agurtxane Concellon
A small boat in a large body of water

Votre navire

MS Roald Amundsen

Année de construction 2019
Chantier naval Kleven Yards
Capacité de passagers 530 (500 en Antarctique)
Tonnage brut 20 889 T
Longueur 140 m
Largeur 23,6 m
Vitesse 15 nœuds
MS Roald Amundsen

En 2019, Hurtigruten a ajouté un nouveau navire à sa flotte : le MS Roald Amundsen. Ce vaisseau de pointe est équipé d’une nouvelle technologie hybride respectueuse de l’environnement qui réduira la consommation de carburant et montrera au monde que la propulsion hybride des grands navires est possible.

En savoir plus sur le MS Roald Amundsen

Restaurant Aune, MS Roald Amundsen.
Photo: Espen Mills
Voir les prix et la disponibilité

Notre sélection

Alaska

Glaciers et étendues sauvages

Antarctique

Explorez ce continent glacé, sauvage et merveilleux et observez les manchots, les baleines et les phoques dans leur habitat naturel

Îles britanniques

À la découverte des îles Shetland, des Orcades et des Hébrides intérieures et extérieures

Caraïbes et Amérique Centrale

Paradis tropical hors des sentiers battus

Europe

Entre nature et culture

Groenland

Fjords, icebergs et beauté arctique

Islande

Terre des elfes, sagas et volcans

Amérique du Nord

Sites historiques et trésors nationaux

Passage du Nord-Ouest

Dans le sillage des grands explorateurs

Norvège

Express Côtier et Croisières

Amérique du Sud

Sites culturels et côtes tropicales

Spitzberg

Au royaume de l’ours polaire