Vardø, la porte vers le Passage du Nord-Est

Vardø est la plus ancienne ville de la région du Nord-Norge et la plus à l’est du pays.

Vardø jouit du meilleur point de vue possible vers la frontière russo-norvégienne de l’Arctique et le Passage du Nord-Est. Son emplacement sur une île éventée, reliée au continent par le plus vieux tunnel sous-marin de Norvège, enthousiasme les visiteurs. Son climat les revigore (c’est le dernier arrêt avant le pôle Nord). Enfin, ses habitants, joviaux et chaleureux, les détendent. La commune de Vardø compte environ 2 200 habitants. Elle est la seule ville de Norvège à être située dans la zone de climat arctique, ce qui a des répercussions sur la végétation et la vie animale.

Port Adresse
Kaikaga 26 A, 9950 Vardø
Voir sur la carte

Téléphone
+47 78 98 82 77

À Vardø, des musées incontournables vous attendent : le musée Varanger, le musée Pomor, la forteresse Vardøhus et le mémorial des sorcières brûlées. Si vous souhaitez prolonger votre flânerie, faites la promenade en bord de mer et poursuivez jusqu’aux bâtiments Brodtkorbsjåene. Depuis la façade est de l’île, vous pourrez contempler Hornøya, l’île la plus à l’est de Norvège et aussi l’extrémité la plus à l’est du pays. Le phare de Vardø a été édifié en 1896 sur le sommet de cette île.

Celle-ci est maintenant inhabitée et les versants abrupts de ses montagnes servent de lieu de nidification à 40 000 couples d’oiseaux. Hornøya est ainsi devenue une réserve naturelle préservée. Tournez-vous maintenant vers le sud, et vous verrez le côté sud du fjord Varanger derrière le radar Globus-II. À Vardø, profitez des éléments naturels : des vents soufflant dans toutes les directions, des vagues qui vous éclaboussent, de la neige en énormes quantités et, par temps clair, des aurores boréales vraiment fantastiques.

Histoire

Vardø est la plus vieille ville du Nord-Norge, et l’une des plus vieilles de l’Arctique circumpolaire. Des fouilles archéologiques ont mis à jour des traces de peuplement vieilles de 900 à 9 000 ans, en lien avec la pêche. La ville, qui tire son nom de l’île sur laquelle elle est située, Vardøya, s’appelait Vargøy en vieux norrois. La première partie de ce nom, vargr, signifie « loup » et la seconde, øy, signifie « île ». Aux environ de 1500, le début du mot a été remplacé par varða, qui désigne un « cairn ». C’est la forteresse de Vardøhus, construite au début du 14e siècle, qui a donné de l’importance au village de Vardø.

Celui-ci se développa autour de la forteresse et devint un poste stratégique pour les échanges commerciaux entre les Norvégiens du comté de Finnmark et les Russes. Au 17e siècle, Vardø fut le théâtre de plusieurs procès en sorcellerie. Le commerce avec les Russes, également appelé commerce pomor, très intense au 18e siècle, a permis à Vardø d’obtenir le statut de ville en 1789.

Port précédent et suivant