Le fjord de Geiranger : l’un des sites touristiques majeurs de la Norvège

Le fjord de Geiranger, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, offre l’un des plus magnifiques paysages des fjords norvégiens.

Le fjord de Geiranger se trouve dans la région Sunnmøre du comté Møre et Romsdal, à l’ouest de la Norvège. Souvent qualifié de « joyau de la couronne » par rapport aux autres fjords norvégiens, il est niché dans un véritable paysage de conte de fées. Les montagnes majestueuses aux sommets enneigés, les impétueuses cascades aux eaux limpides et la végétation luxuriante qui l’entourent mettent en valeur les magnifiques reflets de ce fjord profond.

Le village de Geiranger, qui accueille les touristes, est établi à l’extrémité du fjord. Ce site a été inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2005, et a été nommé « meilleure destination touristique » de Scandinavie par Lonely Planet. Plusieurs centaines de milliers de voyageurs affluent ici chaque été, et le tourisme constitue la principale activité des 250 personnes qui habitent le village en permanence. La saison touristique s’étend de mai à début septembre.

Le site du fjord de Geiranger recèle plusieurs cascades célèbres, dont Brudesløret (« le voile de la mariée »), peut-être la plus connue de Norvège. Elle se jette dans le fjord de Geiranger à l’ouest de De syv søstrene (« les Sept Sœurs »), l’une des cascades les plus photographiées du fjord de Geiranger. Comme son nom l’indique, elle est formée de sept torrents qui dévalent le flanc de la montagne dans un grondement de tonnerre, tout près de la ferme abandonnée de Knivsflå. La cascade Frieren (« le Soupirant ») fait face aux chutes d’eau des Sept Sœurs, de l’autre côté du fjord. Elle n’est pas particulièrement haute, mais se divise en deux parties à mesure que l’eau rebondit sur les flancs rocheux de la montagne, laissant apparaître la forme d’une bouteille.

Le Chemin de l’Aigle est le nom donné à la portion la plus vertigineuse de la route qui grimpe à l’Eidsdal en partant de Geiranger (route 63). Cette route qui serpente depuis le fjord de Geiranger jusqu’au point culminant, à 620 mètres au-dessus du niveau de la mer, à Korsmyra, compte pas moins de 11 virages en épingle à cheveux. De Flydalsjuvet, la vue est impressionnante et permet de faire de splendides photos de Geiranger et du fjord de Geiranger.

 

Port précédent et suivant