Kristiansund et le bacalao

Kristiansund s’étend sur quatre îles. Son économie repose sur le bacalao, de la morue séchée et salée appelée ici « klippfisk ».

Quatre îles principales et quelques-unes plus petites, voilà le territoire de Kristiansund. La densité de population y est l’une des plus élevées de Norvège, et le petit centre-ville figure parmi les plus urbains du pays, en raison de la taille relativement modeste des îles sur lesquelles la ville a été bâtie. L’île de Grip, au nord-ouest de Kristiansund, fait également partie de la commune. Jusqu’à ce qu’elle fusionne avec Kristiansund en 1964, Grip était la plus petite commune de Norvège. Le petit village de pêcheurs qui s’y était établi a changé de vocation puisque les maisons de pêcheurs, bien entretenues, sont maintenant utilisées comme maisons de vacances. Une situation et une architecture attrayantes attirent, l’été, de nombreux visiteurs.

Port Adresse
Astrups gate 9 - Devoldholmen, 6509 Kristiansund
Voir sur la carte

Téléphone
+47 40 00 65 04

Totalement détruite pendant la guerre, la ville a été reconstruite avec une architecture distinctive, déclinée dans différentes nuances de rouge, de jaune et de vert qui valent à Kristiansund son surnom de ville polychrome, ou ville multicolore. Cette ville a toujours tiré ses revenus de la mer, avec la pêche au hareng, le transport par bateau, la production et l’exportation de bacalao. En outre, elle accueille depuis peu une activité gazière et pétrolière. La vie culturelle à Kristiansund est intense et variée. De nombreux festivals s’y déroulent chaque année, parmi lesquels le Festival de l’opéra, le Festival international de la photographie Nordic Light, le Festival de la ville et le Festival Tahiti.

L’île de Grip abrite la superbe stavkirke de Grip, la deuxième plus petite église à piliers de bois de Norvège, ainsi que le phare de Grip. Fondé en 1876, le Sundbåtene de Kristiansund serait le plus ancien système de transport public au monde à être toujours en service. Il consiste en un ensemble de bacs qui transportent les piétons d’un côté à l’autre des bras de mer séparant les quatre îles de la ville. La vieille ville se prête à de jolies balades, avec ses rues étroites et ses maisons de bois préservées. La pierre commémorative offre une vue splendide sur le port. La vieille ville de Vågen correspond au centre historique de peuplement pour la pêche à Kristiansund. Le musée norvégien du klippfisk, qui retrace l’histoire de la production de morue séchée et salée, se trouve également ici. Innlandet est un quartier ancien de Kristiansund à l’architecture unique, très représentative des constructions côtières. Le Festiviteten, l’opéra de Kristiansund, est le plus ancien opéra de Norvège.

De style art nouveau,  il a été achevé en 1914 et fait partie du petit nombre de bâtiments anciens du centre de Kristiansund ayant survécu aux bombardements de la Seconde guerre mondiale. Érigée en 1964, l’église Kirklandet est connue pour être l’église moderne à l’architecture la plus audacieuse de Norvège.

Histoire

De nombreux historiens sont convaincus que les tout premiers Norvégiens ont vécu aux environs de la ville de Kristiansund. À la fin de la dernière période de glaciation, certaines zones de la côte ouest de Norvège étaient exemptes de glace. Pendant l’ère viking, les environs de Kristiansund ont été le théâtre de nombreuses batailles importantes, la plus connue étant la bataille de Rastarkalv, sur l’île de Frei.

Un monument commémore cette bataille. Au Moyen Âge, l’île de Grip abritait une importante communauté de pêcheurs. Elle était d’ailleurs considérée comme la commune prépondérante de la région, à cette époque. Au 17e siècle, une petite localité s’est développée aux environs de l’emplacement actuel du port de Kristiansund. Sous l’effet de l’accroissement progressif de la population, le village est devenu un port de commerce important, spécialisé dans le transport du poisson et du bois de construction le long de la côte.

À la fin du 17e siècle, la ville était le plus grand exportateur de morue salée de Norvège et elle a conservé son titre pendant un certain nombre d’années, expédiant surtout le bacalao vers les pays méditerranéens. C’est cette activité qui a en partie motivé l’attribution à Kristiansund du statut officiel de ville, en 1742.

Port précédent et suivant