Le suivi des manchots en Antarctique :

Que peut-on déduire de l’accroissement des populations d’une espèce alors que d’autres sont en déclin ?

Pendant plus de deux décennies, Oceanites a collecté des données sur les manchots et des espèces d’oiseaux marins sur la Péninsule Antarctique dans le cadre de l’étude du changement climatique et de la protection de l’environnement antarctique. Le soutien d’Oceanites fait partie du suivi continu des changements liés au climat mené par la Fondation Hurtigruten en Antarctique.

Dans son dernier rapport sur les cinq espèces de manchots présentes en Antarctique à partir de 2020, Oceanites souligne une observation intéressante concernant trois des espèces de la Péninsule Antarctique. Alors que les populations de manchots Adélie et à jugulaire chutent sans relâche, le nombre de manchots papous ne cesse d’augmenter. Grâce à ces données, Oceanites souhaite sensibiliser le public au changement climatique, à ses impacts potentiels sur les humains et à la manière dont nous pourrions nous adapter en nous inspirant de ces manchots.

Nous avons beaucoup à apprendre de la manière dont les différentes espèces de manchots affrontent le changement climatique actuel dans la Péninsule Antarctique. Le déclin marqué de deux des espèces peut être la conséquence de plusieurs facteurs, allant de la disponibilité du krill et sa diminution potentielle à l’augmentation des températures et au recul de la banquise dû au réchauffement climatique. Les manchots papous, quant à eux, font preuve d’une impressionnante capacité d’adaptation face aux changements rapides. « Grâce au financement de la Fondation Hurtigruten, nous pouvons continuer le suivi de ces évolutions et espérons observer des adaptations que nous pourrions utiliser dans notre propre lutte contre le réchauffement climatique. » déclare David W. Lippy, directeur du développement d’Oceanites.

Les manchots antarctiques existent depuis 60 millions d’années. Peuvent-ils survivre au changement climatique ?

Oceanites continuera de collecter des données et de rendre compte des changements significatifs qui affectent l’environnement antarctique et ses espèces de manchots, tout en lançant plusieurs nouveaux projets présentés sur leur site Internet. La Fondation Hurtigruten a octroyé en 2020 des subventions échelonnées sur plusieurs années à l’organisation qui reçoit des financements pour des projets relatifs à la recherche et à la sensibilisation aux changements liés au réchauffement de la Péninsule Antarctique. L’organisation a reçu jusqu’ici 20 000 $ pour aider aux projets. Oceanites espère voyager avec Hurtigruten cette année et lors des saisons futures.

Où trouver plus de détails ?

Aimeriez-vous nous aider à recenser les manchots en Antarctique ? En tant que passager Hurtigruten, vous avez la possibilité d’explorer la Péninsule Antarctique lors de nos croisières d’expédition à bord du MS Roald Amundsen, du MS Fridtjof Nansen et du MS Fram. Vous pouvez également avoir plus de détails sur l’organisation et son travail continu sur la page Internet dédiée.

À propos d’Oceanites

Oceanites est une organisation à but non lucratif qui siège à Washington, D.C. et entreprend des actions à l’échelle internationale avec une mission centrale : la mise en place des recommandations relatives à la protection de l’Antarctique, basées sur la recherche scientifique et la sensibilisation au changement climatique partout dans le monde. Ces 27 dernières années, l’organisation a effectué plus de 2 100 visites sur place et recueilli des données provenant de 250 différents sites en Antarctique.