Des financements pour sept nouveaux projets

Lors de la session de candidature menée en novembre 2021, nous avons reçu un nombre record de demandes. Parmi les nombreuses candidatures dignes d’intérêt, nous avons sélectionné sept projets allant du Svalbard dans le Grand Nord jusqu’à l’Antarctique au sud, qui recevront un total de 500 000 NOK de financement avant Noël. Les projets soutenus couvrent non seulement une large diversité géographique, mais aussi une grande variété thématique.

Nous soutenons la recherche sur l’orque aux États-Unis et au Canada, l’étude des mammifères marins en Antarctique, la protection du pétrel menacé aux Galápagos, l’enregistrement des récits des anciens à Cambridge Bay, la construction d’un sentier vers la montagne de Storfjellet près du Cap Nord, l’écriture d’un nouveau livre sur la recherche climatique et un projet d’éducation des enfants à Salta et Ushuaïa en Argentine.

Les bénéficiaires sont :

La Fundación de Conservación Jocotoco en Équateur pour la protection du pétrel des Galápagos, espèce en danger critique d’extinction aux Galápagos.

L’archipel des Galápagos est reconnu par l’UNESCO pour sa biodiversité et son endémisme. La biodiversité est menacée par des espèces invasives susceptibles d’entraîner l’extinction des espèces endémiques des îles, notamment le pétrel des Galápagos qui est en danger critique. Le mûrier invasif bouche les entrées des cavités de nidification et 72% des nids de pétrels sont attaqués par des rongeurs prédateurs. La Fondation Jocotoco a établi une réserve de conservation impliquant la restauration des habitats naturels et un contrôle des rongeurs afin de protéger 198 cavités de nidification du pétrel des Galápagos et de renforcer les chances de survie de cet oiseau marin.

Honningsvåg Turn og Idrettsforening & Nordkapptrappas venner (les Amis des marches du Cap Nord) pour la construction des Marches vers le Cap Nord sur le Storfjellet, en Norvège

Ce projet restaurera et améliorera le sentier qui court d’Elvedalen, dans le centre-ville de Honningsvåg, jusqu’au sommet de la montagne de Storfjellet, près du Cap Nord. Les travaux de restauration incluront des marches creusées dans la roche du pied au sommet de la montagne, afin de la rendre plus accessible aux visiteurs et à la communauté locale. La restauration du sentier permettra également de protéger les zones vulnérables de la montagne.

Maria Rossi avec son ouvrage sur le Svalbard, On Thin Ice, qui traite de la recherche climatique en Arctique.

Les résultats et la signification de la recherche sur les régions polaires sont souvent difficiles à saisir et à comprendre pour les personnes qui ne font pas partie de la communauté scientifique. Ce livre vise à rendre les connaissances de la science polaire accessibles au grand public. Il s’agit d’une enquête sur l’ensemble de la recherche climatique en cours en Arctique afin de l’adapter dans un langage stimulant, inspirant et poussant à la réflexion, compréhensible pour le grand public.

Oceans Initiative aux États-Unis pour son programme de Conservation de l’orque résidente du Sud, dans la région nord-ouest pacifique des États-Unis et du Canada

Oceans Initiative mène une recherche innovante pour comprendre la menace que représente l’humain pour la population d’orques résidentes du Sud (ORS) et mettre en place et diriger des programmes efficaces de rétablissement des populations. L’objectif du projet est de construire un outil d’évaluation de la population globale qui tienne compte de tous les facteurs de stress auxquels sont confrontés ces cétacés, y compris le manque de saumon. Le projet identifiera et donnera également la priorité à des sites d’alimentation de l’ORS pour la protection.

La municipalité de Cambridge Bay au Canada pour son appli audio interactive, Itqaumavit (un lieu de mémoire) Welcome Park.

L’appli Itqaumavit Welcome Park est un point de rassemblement dédié à l’hommage, au deuil, à l’apprentissage et à l’enseignement. Ce lieu unique soutient la communauté de Cambridge Bay, accueille les visiteurs et éduque ses résidents comme ses hôtes. Ce projet permettra la création d’une appli audio interactive expliquant l’interprétation et l’histoire du parc à travers la voix des anciens de la communauté.

L’Universidad de los Andes pour son Initiative de science participative sur la Conservation des mammifères marins en Antarctique.

Ce projet offrira une expérience unique en proposant de participer de manière pratique à la recherche sur les mammifères marins. Les participants apprendront la biologie des mammifères marins, des méthodes de terrain et de laboratoire adaptées à différents niveaux de connaissance. Les activités comprendront des conférences, des recherches de terrain et en laboratoire et l’interprétation des données. Ce projet de recherche s’intéressera également aux schémas migratoires des baleines à bosse, avec notamment une technique novatrice : la collecte d’ADN environnemental.

Ushuaia te abraza pour son projet d’instruction de ses enfants, afin d’élargir les connaissances de ces derniers sur l’environnement et les oiseaux en Argentine.

Ce projet s’adresse aux jeunes enfants de Salta et Ushuaïa, deux villes argentines séparées par 4 500 km, afin de combler le savoir environnemental et de renforcer la sensibilisation culturelle entre les deux villes. Des femmes volontaires à Ushuaïa élaboreront des sacs à dos et des kits scolaires à partager avec les enfants de Salta, l’une des régions les plus défavorisées d’Argentine. Ces kits présenteront aux enfants la nature, la faune et l’environnement précieux du sud de l’Argentine.