Le pétrel des Galápagos

Protection des pétrels, une espèce en danger critique d’extinction, sur les îles Galápagos

Aidée de la Fondation Hurtigruten, la Fundación de Conservación Jocotoco lutte pour protéger la magnifique biodiversité de l’archipel des Galápagos menacée par des espèces invasives.

L’archipel des Galápagos est réputé pour la richesse et la beauté de sa faune. Malheureusement, cette merveilleuse biodiversité est menacée par des espèces invasives vigoureuses qui perturbent l’écosystème. La prolifération des mûres et les prédateurs non indigènes ont eu un tel impact sur le pétrel des Galápagos que cet élégant oiseau marin est désormais menacé d’extinction.

Le pétrel des Galápagos est une espèce endémique des îles Galápagos. Cet oiseau, qui passe la plupart de son temps en mer, ne retrouve la sécurité de l’archipel que pour y nicher, ce qu’il fait dans des terriers souterrains. Mais la sécurité qu’il connaissait depuis d’innombrables générations dans ces abris est en train de disparaître rapidement.

Des espèces invasives bouleversent l’équilibre

Depuis l’arrivée de prédateurs étrangers, les rats et les chats harets, le contenu des nids du pétrel des Galápagos est si souvent dévoré que 72% d’entre eux ne donnent pas de petits. Dans le même temps, la végétation non indigène, telle que les mûres, bouche les entrées des terriers des pétrels en créant un fourré impénétrable qui empêche les oiseaux d’accéder aux cavités du sol où ils peuvent couver leurs œufs en toute tranquillité.

Face à cette double menace, le pétrel des Galápagos a rapidement décliné au cours des 60 dernières années. Avec une population de 6 000 à 15 000 oiseaux seulement, cette espèce unique est aujourd’hui classée en danger critique d’extinction sur la Liste rouge de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature).

Le travail de la Fundación de Conservación Jocotoco

Afin de protéger et de gérer les sites de nidification essentiels du pétrel des Galápagos, la Fundación Jocotoco a créé en 2018 une réserve de 101 hectares dans les montagnes de l’île San Cristóbal. Les défenseurs de l’environnement y protègent de nombreuses colonies de nidification. Outre la surveillance du nombre d’oiseaux occupant des nids dans 198 cavités, les membres dévoués de la Fundación Jocotoco travaillent à l’éradication des espèces invasives.

Pour éliminer les prédateurs, les défenseurs de l’environnement utilisent du raticide qu’ils prennent soin de placer loin des sources d’eau. Ils piègent également les chats harets qui sont ensuite envoyés à l’Agence pour la réglementation et le contrôle de la biosécurité et de la quarantaine pour les Galápagos. Parallèlement, les défenseurs de l’environnement mènent régulièrement des actions à grande échelle afin de contrôler les mûres et les framboises envahissantes dans chacune des colonies de pétrels de la réserve : ils les coupent afin que les oiseaux aient accès aux terriers dont ils ont si cruellement besoin.

En soutien à ces efforts de conservation essentiels, la Fondation Hurtigruten a fait don de 84 168 NOK (environ 9 500 USD) pour aider à financer les salaires des personnes qui effectuent le travail, pour leur transport autour de l’île, et pour l’équipement nécessaire pour combattre les plantes et les animaux non indigènes.

La restauration continue de l’habitat à l’aide d’espèces indigènes

À côté de ses efforts d’éradication, la Fundación Jocotoco entreprend également de restaurer la zone en réimplantant le miconia, un arbuste endémique. Cette plante native contribue à offrir au pétrel des Galápagos son habitat préféré tout en éloignant les plantes invasives. De cette manière, le soutien de la Fondation Hurtigruten permet à la faune endémique de regagner du terrain et d’éviter l’extinction tout en rétablissant la santé de tout l’écosystème de l’île San Cristóbal afin de pouvoir assurer la subsistance des oiseaux marins et des humains indéfiniment.

Vous voulez en savoir plus ?

Vous pourrez beaucoup apprendre sur les îles uniques et fascinantes des Galápagos en consultant le site Web de Hurtigruten Expeditions. Hurtigruten Expeditions propose un choix de croisières d’expédition aux Galápagos offrant de fantastiques occasions d’exploration et d’aventure en compagnie d’une équipe d’expédition à bord toujours prête à partager ses connaissances.

À propos de la Fundación de Conservación Jocotoco

Fondée en 1998, la Fundación de Conservación Jocotoco est une organisation non gouvernementale équatorienne qui protège certaines des espèces les plus menacées du monde en conservant leurs derniers habitats naturels en Équateur. La fondation a créé un réseau de 16 réserves biologiques qui, ensemble, représentent 30 000 hectares.