Des volontaires au Svalbard entraînent des chiens de sauvetage pour sauver des vies lors des avalanches

Suite à l’avalanche fatale qui a frappé Longyearbyen, au Svalbard, en 2015, un groupe de volontaires cynophiles ont décidé de créer « Norwegian Search and Rescue Dogs Svalbard », une organisation de chiens de recherche et de sauvetage norvégiens au Svalbard. Aujourd’hui, cette organisation a formé des équipages certifiés afin de mener les recherches de disparus dans le cadre d’opérations à haut risque de recherche dans les avalanches et dans la nature.

Les volontaires n’avaient encore ni expérience, ni formation sur le terrain, mais comme tous les habitants de Longyearbyen, ils ont participé à la recherche des disparus après l’avalanche majeure et fatale de 2015.

Inspiré par cet événement bouleversant, le groupe a entrepris une formation en 2016 et les maîtres-chiens se réunissent deux à trois fois par semaine pour entraîner les chiens. Leur meute compte un retriever de la Nouvelle-Écosse, un labrador retriever, un border collie et un berger allemand. L’organisation coopère avec la Croix Rouge et le Gouverneur du Svalbard. Les instructeurs de Norwegian Search and Rescue Dogs arrivent du continent pour poursuivre leur formation. Outre les deux équipages certifiés, six autres sont actuellement en formation pour atteindre le niveau de formation supérieur.

Norwegian Search and Rescue Dogs Svalbard étant une organisation à but non lucratif composée de bénévoles, son besoin de sponsors est crucial afin de rester en activité. La Fondation Hurtigruten est fière de sponsoriser Norwegian Search and Rescue Dogs Svalbard depuis maintenant cinq ans. Mais cette collaboration dépasse le simple soutien financier. Lorsque les instructeurs venus du continent se rendent au Svalbard pour former les équipages, la Fondation Hurtigruten, en collaboration avec Hurtigruten Svalbard, met gratuitement à leur disposition des chambres d’hôtel, des salles de réunion et des repas.

Le bénévolat est très répandu en Norvège, notamment dans les petites communautés comme Longyearbyen, où chaque volontaire est nécessaire pour monter des projets et les faire perdurer.

« Norwegian Search and Rescue Dogs Svalbard est très reconnaissant pour le soutien sans faille de la Fondation Hurtigruten. Sans ce soutien, nous ne pourrions pas former les équipages de secours. Cela nous permet d’avoir des contacts étroits avec les instructeurs du continent afin de continuer à nous développer et à progresser. Il faut environ trois à quatre ans pour former un équipage. Des heures et des heures d’entraînement sont nécessaires avant que le chien et son maître soient prêts à passer l’examen, qui a lieu sur le continent. Les maîtres-chiens doivent prendre des congés pour cette formation. C’est pourquoi cela demande tant de ressources. » explique Elisabeth Johannessen, membre de l’organisation.

Les volontaires passent beaucoup de temps avec leur chien dans le cadre de l’entraînement et ressentent un fort sentiment d’accomplissement personnel, outre la contribution essentielle qu’ils apportent à la communauté locale. La nature arctique et les conditions climatiques sur l’archipel du Svalbard sont à la fois rudes et imprévisibles, c’est pourquoi les recherches et les chiens de sauvetages sont si précieux en cas d’accident. Norwegian Search and Rescue Dogs Svalbard va continuer à recruter et former de nouveaux équipages pour l’organisation.

Vous voulez en savoir plus ?

La Fondation Hurtigruten est convaincue de l’importance de la collaboration pour un monde meilleur, et après six ans de financement de projets cruciaux, nous sommes heureux de voir les résultats et la différence visible que font les organisations que nous soutenons. Vous souhaitez vous porter candidat pour obtenir des fonds ? Obtenez plus d’informations concernant la fondation ici.

À propos de Norwegian Search and Rescue Dogs Svalbard

Norwegian Search and Rescue Dogs Svalbard est une organisation à but non lucratif qui éduque des chiens pour devenir des chiens de recherche et de sauvetage afin de rechercher les disparus du Svalbard dans les avalanches et en pleine nature.