Spitzberg, Jan Mayen et Islande : Découverte des îles de l’Arctique (d’est en ouest)

Spitzberg, Jan Mayen et Islande : Découverte des îles de l’Arctique (d’est en ouest)

Spitzberg, Jan Mayen et Islande : Découverte des îles de l’Arctique (d’est en ouest)

Spitzberg, Jan Mayen et Islande : Découverte des îles de l’Arctique (d’est en ouest)

Informations pratiques 14 jours MS Fram
Départs
15 juillet 2022
12 juillet 2023
Prix à partir de
6 090€ TTC
Pension complète incluse
Voir les prix et la disponibilité Réserver un Télé RDV avec un expert

Découvrez des fjords pittoresques, des glaciers majestueux, des sommets de montagnes et une faune saisissante lors d’une expédition impressionnante vers les îles du Haut-Arctique.

La ville la plus septentrionale du monde

Votre expédition débute à Longyearbyen, la ville sur le toit du monde. Découvrez la vie à cette latitude nordique en rencontrant les habitants résilients de cette ville unique. De là, nous admirerons le sublime cadre du Parc National du Nord-Ouest du Spitzberg. Explorez des fjords pittoresques, des montagnes abruptes et de superbes îles au large tout en scrutant l’horizon afin d’apercevoir des animaux.

Un volcan solitaire

Jan Mayen est l’île la plus isolée de Norvège. Culminant à 2 277 m d’altitude, le Mont Beerenberg, le volcan actif le plus septentrional de la planète, domine le paysage. Les visites sont rares sur Jan Mayen et nous sommes l’une des quelques compagnies de croisière à tenter de débarquer sur cette île arctique souvent en proie à des conditions agitées. Nous nous rendrons ensuite sur Akureyri, la « capitale du nord » animée de l’Islande.

La terre de glace et de feu.

Découvrez Grímsey, qui abrite d’importantes colonies de macareux moines. Vous vous imprégnerez de la douceur de vivre des villages de pêcheurs isolés tels que Patreksfjördur et Stykkishólmur avant d’explorer leurs environs pittoresques. Votre voyage s’achève ensuite à Reykjavík. Vous ne serez qu’à quelques heures des célèbres lagons, geysers, sources chaudes et cascades du pays.

Spitzberg, Jan Mayen et Islande : Découverte des îles de l’Arctique (d’est en ouest) Spitzberg, Jan Mayen et Islande : Découverte des îles de l’Arctique (d’est en ouest)
  • Jour 1
    Oslo / Longyearbyen

    Du 59° au 78° Nord

    Votre voyage commence par un vol depuis Oslo, ville norvégienne au bord du fjord et entourée de lacs et de collines couvertes par la forêt. Le grand nombre de voitures électriques présentes sur les routes reflète l’engagement de la ville en faveur du développement durable, ce qui lui a valu le titre de Capitale verte de l’Europe en 2019. En explorant cette ville verte, vous découvrirez sa scène artistique florissante, sa beauté moderne et ses délices culinaires.

    Grâce à un système de transport public efficace et étendu, chaque quartier de la ville est accessible sans voiture, alors utilisez les bus, trains et trams pendant votre séjour sur place ! Vous pouvez même visiter Oslo et admirer le travail de ses architectes mondialement connus en empruntant l’un des vélos en libre-service de la ville.

    Avec un large choix d’expériences culturelles, vous pouvez passer la journée à découvrir les nombreux et excellents musées et galeries d’art contemporain de la ville. Plongez dans l’histoire de l’exploration polaire norvégienne au musée du Fram qui propose de nombreuses expositions et offre aux visiteurs l’occasion de monter à bord d’un navire d’exploration polaire. Découvrez à quoi devaient ressembler la vie et le travail à bord en explorant le pont et les cabines.

    Quand le besoin de faire une pause se fait sentir, vous ne manquerez pas d’options pour savourer les plats traditionnels norvégiens ou la nouvelle cuisine nordique. Faites votre choix parmi des cafés branchés, d’excellents restaurants de cuisine moderne, des stands de hot-dogs et peut-être même une microbrasserie.

    Métropole entourée de nature, Oslo offre de nombreuses activités. Si vous avez le temps, vous pouvez vous promener dans les collines couvertes par la forêt qui encerclent la ville. Ou vous pouvez tout simplement vous détendre dans l’un des nombreux parcs de la ville avant votre vol vers Longyearbyen, dans l’archipel du Svalbard.

    Jour 1
    Oslo / Longyearbyen

    Du 59° au 78° Nord

  • Jour 2
    Longyearbyen

    Ville-frontière animée dans le Haut-Arctique

    Après une nuit à l’hôtel, vous aurez la possibilité d’explorer la ville-frontière haute en couleur de Longyearbyen à votre rythme avant d’embarquer à bord du navire dans l’après-midi. Une excursion est incluse dans votre voyage ; ou vous pouvez faire votre choix parmi une sélection d’aventures optionnelles avant le début de votre croisière.

    Longyearbyen est une petite ville située sur l’île du Spitzberg, où les 2 000 habitants sont moins nombreux que les motoneiges. Pendant votre séjour sur place, marchez jusqu’à l’église qui se trouve à quelques minutes de là. Vous rencontrerez peut-être les rennes du Spitzberg qui se promènent souvent dans la ville sans se préoccuper de ce qui les entoure. Bien que sauvages, vous les trouverez assez curieux et dociles. Flânez sur la rue principale, admirez les bâtiments colorés et achetez des souvenirs dans les boutiques de la ville la plus septentrionale du monde.

    Avant d’entrer dans la plupart des bâtiments publics, pensez à vous déchausser ! C’est une tradition qui remonte à l’époque minière afin d’éviter de faire rentrer de la poussière de charbon à l’intérieur. Et ce n’est qu’un exemple de l’influence de l’histoire minière sur la culture actuelle de la ville.

    Les ours polaires vivent aux abords de Longyearbyen et, même s’il est rare d’en voir en ville, vous pouvez admirer l’art que ces ours arctiques emblématiques ont inspiré. Trouverez-vous la statue de l’ours polaire ou l’immense fresque murale dans le centre-ville ?

    Une fois à bord, vous récupérerez votre veste d’expédition offerte, prendrez possession de votre cabine et assisterez à une réunion obligatoire sur la sécurité. Repérez les restaurants, le Centre scientifique, le pont d’observation et le Salon & bar Explorer, vous y passerez beaucoup de temps. Nous dirons ensuite au revoir à Longyearbyen pour commencer notre voyage de découverte.

    Jour 2
    Longyearbyen

    Ville-frontière animée dans le Haut-Arctique

  • Jour 3-6
    Parc National du Nord-Ouest du Spitzberg

    À la recherche des ours polaires au Spitzberg

    Laissant derrière nous le peu de civilisation existante, nous nous mettons maintenant complètement en mode exploration. Dans ces coins sublimes mais isolés, il n’y a ni connexion Internet ni pylône téléphonique pour avoir un signal mobile. Libéré des e-mails et des SMS, vous aurez ainsi la possibilité de vous déconnecter du monde moderne et de pratiquer une détox numérique. Il est temps de se reconnecter à ce qui est vraiment important.

    Le Parc National du Nord-Ouest du Spitzberg incarne la beauté arctique dans toute sa splendeur brute et préservée. Elle abrite des étendues sauvages de montagnes abruptes, de glaciers désolés et des îles belles et mystérieuses au large des côtes. C’est aussi l’un des rares endroits au monde où beauté naturelle et histoire fascinante ne font qu’un. Ici, vous découvrirez la plus grande concentration de tombes, de fours à graisse de baleine et autres vestiges culturels datant des premiers explorateurs du Svalbard.

    Les conditions climatiques et l’état de la mer détermineront les zones que nous tenterons de visiter. Le Kongsfjord est l’un des plus beaux fjords du Spitzberg, avec ses vues panoramiques sur le littoral et sa toundra alpine abondante. Entouré de formations rocheuses spectaculaires, vous apercevrez peut-être des morceaux de glaciers se déverser dans la mer.

    Nous pourrons peut-être également visiter Ny-Ålesund, une ancienne ville minière culturellement riche et aujourd’hui transformée en un centre scientifique international. La ville au mélange pittoresque de bâtiments anciens et modernes abrite de nombreux centres de recherche de différents pays dédiés à l’étude de la glaciologie, de la faune et du changement climatique.

    La pointe nord-ouest du Spitzberg attire de nombreux amateurs d’ornithologie en été. Vous pourrez également tenter d’apercevoir des animaux sauvages, dont des baleines, des phoques barbus, des morses, des rennes du Svalbard et le « roi de l’Arctique » en chair et en os : le puissant ours polaire. Avec un peu de chance, vous apercevrez peut-être un ou plusieurs de ces redoutables prédateurs suivant les glaces à la dérive le long du littoral, à la recherche de phoques.

    Le cadre magnifique de la région est propice aux aventures en plein air. Nous tenterons de profiter pleinement de toutes les occasions qui se présenteront à nous. Nous pourrions utiliser nos bateaux d’expédition pour descendre à terre et partir en randonnée, participer à un nettoyage de plage ou bien faire une sortie en kayak.

    Jour 3-6
    Parc National du Nord-Ouest du Spitzberg

    À la recherche des ours polaires au Spitzberg

  • Jour 7
    En mer

    Une journée de détente en mer

    Profitez d’une journée de détente en mer et des conférences à bord alors que nous rejoignons l’île Jan Mayen. Les journées en mer peuvent être actives ou reposantes en fonction de vos envies !

    Passez au Centre scientifique pour élargir vos connaissances sur les lieux que vous explorez. Il dispose d’un équipement scientifique innovant et d’une vaste bibliothèque pour enrichir vos connaissances sur la topographie, l’histoire et la faune du Spitzberg.

    Vous ne voudrez pas passer à côté des fascinantes conférences organisées par les membres de l’équipe d’expédition. Ils reviendront sur l’expédition jusqu’à maintenant, partageront leurs connaissances de la région avec vous et vous prépareront aux prochaines aventures. Différents sujets de conférences seront abordés, des récits et de l’histoire locale à la biologie et la géologie.

    Alors que nous commençons notre voyage, pourquoi ne pas prendre le temps de faire connaissance avec l’équipage et les autres passagers ? Engagez la conversation au bar et découvrez ce que vous avez en commun avec vos compagnons de voyage !

    Jour 7
    En mer

    Une journée de détente en mer

  • Jour 8
    Île Jan Mayen

    L’île arctique isolée et son volcan actif

    Au milieu de la mer de Norvège, Jan Mayen apparaît, enveloppée dans le brouillard. C’est une île montagneuse enneigée parsemée de mousses et lichens luxuriants, qui semblent presque émettre une lueur verte sur la pierre noire. Cette île volcanique est aussi isolée qu’il est possible de l’être. Elle se compose d’étendues vierges à l’atmosphère surréaliste, sans habitants permanents. L’île sera une expérience inoubliable de votre aventure arctique.

    Jan Mayen se compose de deux zones principales. Le nord est dominé par le volcan actif le plus septentrional au monde : le Beerenberg. Il est presque couvert de glace et sa dernière éruption remonte à 1985. Le sud est plus plat et moins pris dans la glace. Il possède une station météorologique qui accueille 30 personnes l’été, toutes employées par l’Institut météorologique norvégien ou les forces armées norvégiennes.

    Bien qu’il n’existe aucun mammifère endémique de l’île Jan Mayen, cette dernière est loin d’être inhabitée. Désignée comme zone importante pour la conservation des oiseaux, de très nombreux oiseaux marins se regroupent sur les falaises escarpées et les pentes de l’île pour se reproduire. L’île abrite des populations d’oiseaux comme le Fulmar boréal, le Guillemot de Brünnich et le petit pingouin.

    Mais l’île n’est pas une destination réservée aux ornithologues ; les eaux qui baignent Jan Mayen regorgent de vie. Si le temps est calme, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir l’une des nombreuses espèces de baleines ou même des phoques en plein festin dans les zones de pêche abondantes.

    Les visites sur l’île Jan Mayen sont très rarement proposées aux voyageurs et Hurtigruten est l’une des rares compagnies de croisière à tenter de débarquer sur cette île arctique. Si notre expédition est couronnée de succès, vous foulerez le sol d’une des îles les plus isolées de la planète et admirerez des paysages rarement observés. Entouré d’une telle nature immaculée, vous vous sentirez envahi par un sentiment de paix.

    Jour 8
    Île Jan Mayen

    L’île arctique isolée et son volcan actif

  • Jour 9
    En mer

    Une journée de détente en mer

    Les journées en mer sont l’occasion de vous détendre. Installez-vous dans le salon Explorer offrant des vues panoramiques, un verre à la main et profitez de la vue. Pour vous détendre encore plus, relaxez-vous dans un bon bain bouillonnant et remémorez-vous votre voyage avec vos compagnons de voyage.

    Sinon, si vous préférez vous défouler, rendez-vous à la salle de fitness sur le pont 7. Dotée de grandes fenêtres, vous pourrez vous entraîner sans passer à côté du sublime paysage qui défile dehors.

    Rejoignez l’équipe d’expédition dans le Centre scientifique pour découvrir ce qui vous attend dans le nord de l’Islande, la prochaine étape de votre expédition. Vous pourrez en savoir plus sur les superbes paysages d’Islande, la culture et les croyances liées au peuple caché de l’Islande, Huldufólk. les elfes islandais.

    Jour 9
    En mer

    Une journée de détente en mer

  • Jour 10
    Akureyri

    La capitale du nord de l’Islande

    Akureyri se blottit à la base du plus long fjord d’Islande, Eyjafjörður. Alors que nous naviguons le long du fjord, admirez les vues imprenables sur les sommets enneigés et le littoral verdoyant. Les eaux fertiles de la région en font l’un des meilleurs endroits du pays pour apercevoir des baleines et des dauphins. Des espèces comme la baleine à bosse, le dauphin à nez blanc et les marsouins communs fréquentent régulièrement ces eaux, mais il n’est pas impossible que des orques, des baleines bleues ou des rorquals communs fassent une apparition.

    Surnommée la « capitale du nord » de l’Islande, Akureyri est une ville universitaire animée. Avec une population de plus de 20 000 habitants, il s’agit de la plus grande zone urbaine en dehors de la région plus peuplée du sud-ouest. La ville offre ainsi de nombreux avantages, notamment des restaurants et musées réputés. Visitez le Musée d’Akureyri qui explique comment les Islandais de la région vivaient autrefois. Le Musée d’histoire naturelle de Nordurslod intègre également des expositions sur l’environnement local et l’histoire des colons.

    Vous serez ébloui par les magnifiques fleurs et feuillages du Jardin botanique arctique. L’atmosphère sereine qui y règne évoque une oasis de verdure dans un cadre inattendu. Pendant votre exploration, attardez-vous sur l’architecture étonnante de l’église d’Akureyri, élaborée par le célèbre architecte Guðjón Samúelsson.

    Une excursion optionnelle en dehors de la ville vous emmène à la découverte de trésors naturels incontournables en Islande. La cascade de Goðafoss, surnommée la « cascade des dieux », vous révèlera son eau turquoise qui se déverse sur d’immenses rochers noirs.

    Situé dans une zone volcanique extrêmement active, le lac Mývatn se distingue par sa géologie unique et somptueuse, qui mêle une eau scintillante et des couleurs extraordinaires. Le lac est également renommé pour ses oiseaux, notamment les eiders à duvet et les canards arlequins. Les assidus de la série à succès Game of Thrones reconnaîtront peut-être les lieux.

    • Inclus Promenade à Akureyri
    Jour 10
    Akureyri

    La capitale du nord de l’Islande

  • Jour 11
    Grímsey

    Au-delà du Cercle Arctique

    Lorsque vous vous imaginez une île islandaise isolée et balayée par le vent, vous vous représentez certainement Grímsey. Nous nous rendrons sur cette petite île verdoyante en bateaux d’expédition. Avec une soixantaine d’habitants à peine, les seuls villages se trouvent sur les parties sud et ouest de l’île, principalement autour du petit port.

    Grímsey est sereine, magnifique et ancrée dans le folklore et la légende. La rusticité des pêcheurs locaux est attribuée au premier colon de Grímsey, Grímur. La légende raconte qu’il tua les géants et les trolls qui habitaient l’île et épousa l’une de leurs filles.

    Les falaises abruptes de Grímsey abritent de gigantesques colonies d’oiseaux marins qui dépassent largement la population humaine, les oiseaux étant 17 000 fois plus nombreux. L’été, les intrépides insulaires descendent en rappel le long des falaises dans le but de récupérer les œufs, considérés ici comme une spécialité locale. L’opportunité d’observer des macareux moines, l’espèce d’oiseaux marins emblématique de Grímsey, attire les passionnés d’ornithologie.

    Grímsey est surtout connue pour sa proximité unique avec le Cercle Arctique qui traverse l’île uniquement à cet endroit en Islande. Vous aurez l’opportunité de passer cette frontière.

    Vous pouvez explorer l’île à pied et partir en randonnée jusqu’à « l’Orbis et Globus », une sphère en béton de neuf tonnes qui marque la limite du Cercle Arctique. La marche jusqu’au monument vous permettra d’admirer ce paysage balayé par le vent et d’observer les oiseaux. Les habitants déplacent légèrement ce globe de trois mètres de diamètre tous les ans, car le Cercle Arctique progresse lentement vers le nord, à un rythme de 14,6 mètres par an.

    En 2050, l’île de Grímsey se trouvera en dehors de l’Arctique, raison de plus pour la visiter maintenant.

    • Inclus Cérémonie de passage du Cercle Arctique
    Jour 11
    Grímsey

    Au-delà du Cercle Arctique

  • Jour 12
    Patreksfjördur

    À l’ouest des fjords de l’Ouest

    Lorsque Örlygur Hrappsson vit notre destination du jour pour la première fois au IXe siècle, il lui donna le nom de Patreksfjörður, ou « le fjord de Saint-Patrick », son guide spirituel. Aujourd’hui, ce lieu n’a rien perdu de son charme : ce village de la côte ouest de l’Islande est absolument sublime.

    Découvrez la paix et le silence d’un paisible village de pêcheurs. Exploitée en tant que port de pêche depuis le XVIe siècle, cette ville a été façonnée par une riche histoire maritime. Patreksfjörður servait jadis de base à des pêcheurs, négociants et marins anglais, français et allemands.

    Explorez ce port animé en découvrant la tradition bien ancrée de la pêche et les différentes espèces de poissons qui fréquentent ces eaux. Ou bien pourquoi ne pas plonger dans la nouvelle piscine extérieure, qui offre de somptueuses vues sur le fjord ? La beauté brute de cette région se prête idéalement à la randonnée, si les conditions le permettent.

    Au cours d’une excursion optionnelle, vous pouvez visiter Látrabjarg, la plus grande falaise où nichent des oiseaux et le point le plus à l’ouest d’Europe. Elle abrite des millions d’oiseaux dont des macareux, des fous de Bassan, des guillemots et des petits pingouins. Les amateurs d’oiseaux pourront s’en donner à cœur joie. Hors de portée des renards arctiques, les oiseaux s’agrippent aux falaises vertigineuses, offrant d’excellentes opportunités de les prendre en photo.

    La plage paradisiaque de Rauðisandur se trouve également à proximité. Contrairement aux autres plages d’Islande, teintées de noir par les sables volcaniques, les sables de Rauðisandur arborent des nuances rosées et dorées.

    La spectaculaire série de cascades de Dynjandi attire de nombreux visiteurs. Six différentes cascades se combinent pour former la plus grande chute d’eau des Vestfirðir, avec près de 100 mètres de dénivelé. Si le pays est célèbre pour ses cascades, celle-ci fait partie des plus impressionnantes.

    • Inclus Une promenade dans le village le plus à l’ouest d’Europe
    Jour 12
    Patreksfjördur

    À l’ouest des fjords de l’Ouest

  • Jour 13
    Stykkishólmur

    Bienvenue sur la Terre des sagas

    Stykkishólmur, prononcé « Stikkich – holmour », est un petit port de pêche trônant au milieu d’innombrables îlots dans la pittoresque baie de Breiðafjörður. Avec une population s’élevant à un million d’habitants environ, un trafic absent et un rythme paisible et décontracté, on croirait que le temps s’y est arrêté.

    C’est sans doute l’ancien centre-ville de Stykkishólmur et ses maisons bien préservées qui distinguent particulièrement la ville. Parées de couleurs éclatantes, elles se détachent des chaînes de montagnes au loin. Reconvertie de manière ingénieuse, l’ancienne bibliothèque s’est transformée en installation artistique, le vieux centre de loisirs accueille aujourd’hui un musée du volcan et l’usine de transformation de fruits de mer sert à présent une délicieuse soupe de poisson.

    La Maison norvégienne, construite en 1832 avec du bois importé de Norvège, fait partie des principaux lieux de la ville. C’est également ici qu’est installé le Musée régional de Snæfellsnes, où sont présentés des expositions éphémères et des objets d’artisanat en vente. Pour admirer une belle vue sur la ville, gravissez la falaise dominée par le petit phare orange.

    C’est toutefois le somptueux parc national de la péninsule de Snæfellsnes qui attire bon nombre de visiteurs. Abritant tous les éléments caractéristiques du pays, notamment des fjords, des montagnes, des cascades, des volcans, des champs de lave et bien plus, il est surnommé la « Petite Islande ».

    Une excursion optionnelle à Snæfellsnes vous emmènera vers ses paysages les plus emblématiques, comme la plage de sable noir à Djúpalónssandur où vous pourrez mesurer votre force en tentant de soulever les pierres placées à cet effet par les Vikings. Gardez à l’esprit que la pierre la plus lourde pèse 154 kg !

    Nous ferons également halte aux falaises de basalte de Lóndrangar, où d’énormes piles de rochers dentelés jaillissent de la mer, un paysage qui se prête particulièrement aux photos. Il est intéressant de noter que l’imposant volcan de Snæfellsjökull, qui domine le paysage, est le cadre du roman d’aventures Voyage au centre de la Terre, de Jules Verne.

    • Inclus Promenade à la découverte de Stykkishólmur
    Jour 13
    Stykkishólmur

    Bienvenue sur la Terre des sagas

  • Jour 14
    Reykjavík

    La fin de l’aventure

    Notre voyage de découverte s’achève à Reykjavík, la capitale la plus septentrionale du monde. Reykjavík est à la fois pittoresque et cosmopolite. Les dimensions de cette petite ville se prêtent à une visite à pied, sur fond d’art, de culture et d’histoire.

    Flânez le long de Laugavegur, principale rue commerçante de la ville, bordée de boutiques et de magasins d’équipement d’activités de plein air, ou admirez la cathédrale Hallgrímskirkja et son architecture étonnante. Les amateurs d’art apprécieront le Musée d’art de Reykjavík, la Galerie nationale et les divers petits musées et galeries qui ponctuent la ville. Du Musée national très complet à l’insolite musée du Punk islandais, vous trouverez certainement votre bonheur.

    L’abondance de sources d’énergie géothermique en Islande a forgé une tradition bien ancrée des bains publics dans des piscines et bains bouillonnants appelés « heitur pottur ». À l’instar des pubs britanniques, ils sont l’endroit idéal pour se retrouver entre amis et se détendre après une longue journée. Reykjavík compte 18 piscines publiques, qui proposent souvent des saunas et un heitur pottur.

    Mais ce n’est pas tout. Reykjavík signifie « Baie des fumées » en anglais. Les premiers colons vikings l’ont appelée ainsi en voyant de la vapeur s’élever des formations géothermiques environnantes. Vous ne serez qu’à quelques heures des célèbres lagons, geysers, sources chaudes et cascades du pays. Si vous avez le temps, cela vaut la peine de réserver un post-programme optionnel afin d’explorer la région.

    Le Cercle d’Or offre un itinéraire vers trois des attractions les plus populaires d’Islande. La géologie unique et les sites naturels du Parc National de Þingvellir lui confèrent une beauté presque mystique. La nature déploie toute sa puissance brute à l’emblématique cascade de Gullfoss, tandis que le champ géothermique de Geysir et ses multiples sources chaudes complètent ce trio.

    Quels que soient vos projets, nous vous souhaitons un bon retour et avons hâte de vous accueillir pour une nouvelle aventure !

    Jour 14
    Reykjavík

    La fin de l’aventure

Départs

2022

  • janvier
  • février
  • mars
  • avril
  • mai
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre
  • octobre
  • novembre
  • décembre
Juillet:
15.

2023

  • janvier
  • février
  • mars
  • avril
  • mai
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre
  • octobre
  • novembre
  • décembre
Juillet:
12.

Offres en cours sur ce voyage:

  • Nouvelle saison

    Nouveaux voyages maintenant disponibles. Découvrez nos destinations en 2023 et 2024!
    Voir le détail de l'offre

Prestations incluses

Les prix comprennent

Vols

  • Le vol affrété Oslo-Longyearbyen en classe économique.

Hôtel

  • Une nuit à Longyearbyen avec petit-déjeuner et déjeuner avant la croisière d’expédition

Transferts

  • Tous les transferts à Longyearbyen, dont une excursion avant la croisière d’expédition

Croisière d’expédition

  • La croisière d’expédition dans la catégorie de cabine de votre choix
  • La pension complète à bord, avec boissons lors des repas (bière et vin du navire, sodas et eau minérale) au restaurant Aune
  • Accès au restaurant À la carte Lindstrøm inclus pour les passagers en suite
  • Thé et café offerts
  • Wi-Fi gratuit à bord. Veuillez noter que la couverture Wi-Fi et le signal téléphonique sont très limités dans les zones isolées que nous explorons et les services de streaming ne sont pas disponibles. Au Spitzberg, il n’y a aucune couverture Wi-Fi ou mobile en dehors de Longyearbyen et Barentsburg.
  • Une gourde réutilisable offerte à remplir aux fontaines à eau présentes à bord
  • L’équipe d’expédition parlant anglais, organisant et encadrant les activités à bord et à terre
  • Activités incluses

Activités à bord

  • L’équipe d’expédition donnant des conférences passionnantes sur divers sujets
  • Dans le Centre scientifique du navire, accès à la bibliothèque ainsi qu’à des microscopes biologiques et géologiques innovants
  • Le programme de science participative permet aux passagers d’assister à la recherche scientifique
  • Un photographe professionnel propose ses conseils et astuces à bord pour optimiser la prise des clichés des paysages et de la faune sauvage
  • Accès aux bains bouillonnants, au sauna et à la salle de fitness intérieure du navire
  • Des rassemblements informels avec l’équipage, avec notamment des points sur la journée passée et des réunions de préparation de la journée à venir

Activités à terre

  • Les débarquements encadrés en bateaux d’expédition
  • Le prêt de bottes, bâtons de randonnée et tout l’équipement nécessaire aux activités
  • Une veste d’expédition coupe-vent imperméable offerte
  • Les photographes de l’expédition vous aident à régler votre appareil photo

Les prix ne comprennent pas

  • Les vols internationaux
  • Les assurances de voyage
  • Le port des bagages
  • Les excursions optionnelles
  • Les activités optionnelles en petits groupes avec notre équipe d’expédition

Remarques

  • Toutes les activités proposées sont soumises aux conditions météorologiques et à l’état des glaces
  • Les excursions et activités peuvent être soumises à modifications
  • Veuillez vous assurer que vous remplissez toutes les conditions d’entrée en matière de visa
  • Les pourboires sont inclus
MS Fram in Greenland
Photo: Stian Klo
MS Fram en Antarctique
Photo: Sandra Walser
Votre navire

MS Fram

Année de construction 2007
Année de rénovation 2022
Chantier naval Fincantieri, Italy
Capacité de passagers 250 (200 en Antarctique)
Lits 276
La capacité de voitures 0
Tonnage brut 11 647 T
Longueur 114 m
Largeur 20,2 m
Vitesse 13 nœuds
MS Fram in Greenland
Photo: Stian Klo

L’ancien Fram était le navire d’exploration le plus célèbre de son époque et ses expéditions ont abouti à des exploits sans pareil. Équipé des technologies les plus avancées et exceptionnellement bien adapté aux voyages d’expédition en région polaire, le MS Fram suit les traces de l’ancien Fram.

En savoir plus sur le MS Fram

Icebergs - l'un des nombreux motifs photo préférés lors d'une expédition avec MS Fram
Photo: Tomas Mauch
Voir les prix et la disponibilité Réserver un Télé RDV avec un expert

Explorez d'autres destinations