Une aventure d’un pôle à l’autre – La croisière d’expédition ultime

Une aventure d’un pôle à l’autre – La croisière d’expédition ultime

Une aventure d’un pôle à l’autre – La croisière d’expédition ultime

Une aventure d’un pôle à l’autre – La croisière d’expédition ultime

Informations pratiques 93 jours MS Roald Amundsen
Départs épuisé
Pension complète incluse
Voir les prix et la disponibilité Réserver un Télé RDV avec un expert

D’un pôle à l’autre pour un voyage de découverte épique

Joignez-vous à nous sur cette croisière grandiose de l’Arctique à l’Antarctique qui combine plusieurs de nos itinéraires pour composer un voyage incroyable. Embarquez à bord du premier navire d’expédition hybride du monde, le confortable et élégant MS Roald Amundsen, baptisé en l’honneur du premier explorateur à avoir atteint les deux pôles, Nord et Sud.

Cette croisière d’expédition ne ressemblera à aucun de vos précédents voyages. Notre voyage de 93 jours débutera à Vancouver, au Canada, pour se rendre au nord, le long de la côte de l’Alaska et traverser le Cercle Arctique en empruntant le mythique passage du Nord-Ouest, jusqu’au Groenland et à l’île de Baffin.

Nous longerons ensuite la côte est américaine vers le sud en direction des îles tropicales chaudes et multicolores de l’Amérique Centrale, avant de traverser le canal de Panama pour rejoindre l’Amérique du Sud. Nous découvrirons alors une fusion entre culture et nature, en explorant des sites ancestraux en Équateur, au Pérou et au Chili avant de contempler la splendeur éthérée des fjords chiliens et de la Patagonie, et enfin, la beauté intacte et extraordinaire de l’Antarctique.

Culture, nature et découverte

Ce grand voyage vous révèlera l’impressionnante diversité des cultures et de la faune des Amériques et de l’Antarctique. Tout au long de votre voyage, votre équipe d’expédition érudite sera à vos côtés à bord pour vous guider et vous inspirer, et veiller à vous offrir une expérience aventureuse, éducative et aussi respectueuse de l’environnement que possible.

Une aventure d’un pôle à l’autre – La croisière d’expédition ultime Une aventure d’un pôle à l’autre – La croisière d’expédition ultime
  • Jour 1
    Vancouver, Canada

    Départ de la grande expédition

    8 août 2022

    Votre croisière d’expédition d’un pôle à l’autre débute à Vancouver. Encadrée par un somptueux paysage montagneux et les eaux de la baie des Anglais, Vancouver est non seulement un port animé, mais aussi une ville cosmopolite. Si vous arrivez quelques jours avant votre croisière, vous comprendrez vite pourquoi tant de gens s’enthousiasment pour la plus grande ville de Colombie-Britannique.

    Pour ne rien perdre des temps forts de Vancouver, nous proposons un tour d’une demi-journée, dans le cadre de nos pré-programmes optionnels. Ce tour comprend la découverte de l’incroyable pont de Capilano, suspendu à 70 mètres au-dessus du fleuve Capilano.

    Si vous souhaitez vous aventurer encore plus loin, pourquoi ne pas vous laisser tenter par un pré-programme optionnel à bord du train Rocky Mountaineer dans les Rocheuses canadiennes ? Les paysages sont absolument spectaculaires.

    Jour 1
    Vancouver, Canada

    Départ de la grande expédition

  • Jour 2-17
    De Vancouver à Nome, Alaska

    Alaska – Passage Intérieur, ours et îles Aléoutiennes

    9 août 2022 - 24 août 2022

    En naviguant vers le nord, nous nous dirigerons vers les canaux étroits du Passage intérieur du Canada. Sentez monter l’excitation alors que nous partons à l’aventure et naviguons parmi les milliers d’îles du Nord-Ouest Pacifique, à bord du MS Roald Amundsen, votre navire confortable et élégant.

    Misty Fjords

    La première région que vous explorerez n’est autre que le spectaculaire monument national des Misty Fjords. Située dans la forêt nationale de Tongass, qui s’étend sur plus de 8 000 km², cette étendue côtière sauvage et immaculée se partage entre arbres à feuillage persistant, fjords profonds et majestueux sommets enneigés.

    Wrangell, Alaska

    Remontez le temps à Wrangell, l’une des villes insulaires les plus anciennes et historiques d’Alaska. Dans ce cadre somptueux, à l’embouchure du fleuve Stikine et au pied du mont Dewey, il vous sera facile de vous immerger dans la nature environnante sur l’un des sentiers locaux menant à la lisière de la forêt tropicale.

    Sitka

    Nichée sur l’île Baranof, sur la côte extérieure du Passage Intérieur, Sitka n’est accessible que par le ciel ou la mer. La ville trône au milieu de la forêt nationale de Tongass, la plus grande forêt humide tempérée du monde, tandis que le Parc historique national de Sitka de 43 hectares est un haut lieu de la région. Colonisée il y a plus de 10 000 ans, Sitka est ancrée dans une culture ancestrale. Les traditions tlingit restent bien ancrées, perdurant entre les influences russes et américaines.

    Icy Bay

    Les trois grands glaciers Guyot, Yahtse et Tyndall déversent d’imposants blocs de glace dans les eaux de la baie. Nous tenterons d’explorer le glacier Guyot, qui mesure 55 km de long et 13 km de large, en fonction des conditions climatiques du jour. Nous espérons pouvoir vous emmener à terre et nous approcher à distance raisonnable du glacier, ou explorer les eaux en kayak dans le cadre d’une excursion optionnelle. Comme toujours, nous resterons à l’affût pour repérer la superbe faune qui abonde dans le golfe d’Alaska, dont la baleine à bosse, l’orque, l’otarie de Steller, la loutre de mer, le phoque commun et bien d’autres animaux.

    Kodiak

    Le port de pêche animé de Kodiak, le plus grand d’Alaska, est installé sur le littoral oriental de l’île Kodiak. La forêt d’épicéas et les prairies qui l’entourent ont inspiré son surnom « d’île émeraude ». Avec 9 300 km² et plus de 160 km de long, c’est la plus grande île d’Alaska, et la deuxième plus grande île des États-Unis après Hawaï. Le parc le plus célèbre de l’île est le Refuge faunique national de Kodiak, qui couvre les deux tiers de sa superficie. Des montagnes aux prairies, des habitats variés accueillent les résidents les plus célèbres de l’île : environ 3 500 ours Kodiak.

    Parc national de Katmai

    Explorez ce parc de 17 000 km², qui abrite plus d’une douzaine de volcans actifs et la spectaculaire Vallée des Dix Mille Fumées. En 1912, il fut le théâtre de l’une des éruptions volcaniques les plus dévastatrices jamais enregistrées. Nous passerons la journée à naviguer et à chercher les ours depuis le pont ou depuis nos bateaux d’expédition, sur l’un des trois sites possibles du parc, tous réputés pour leurs communautés d’ours bruns. Le Parc National de Katmai est en effet synonyme d’excellentes opportunités d’observation des ours, avec une population d’ours grizzly protégée qui s’élève à plus de 2 000 individus.

    Chignik

    Le petit village de Chignik est l’archétype de la communauté de pêcheurs en Alaska. L’économie de cette communauté s’articule autour de la pêche au saumon depuis plus d’un siècle. Faites une halte à l’usine de poisson, rencontrez les habitants chaleureux ou bien explorez les torrents riches en saumons des alentours. Scrutez le littoral pour essayer de repérer la vingtaine d’espèces d’oiseaux de mer qui fréquentent la région, ou bien le ciel pour observer le pygargue à tête blanche.

    Le village d’Unga

    Le village d’Unga est une petite localité pittoresque abandonnée, située à l’extrémité sud de l’île inhabitée d’Unga, dans l’archipel isolé des îles Aléoutiennes. Ville fondée par des Aléoutes en 1833, les réserves de poissons s’avérèrent insuffisantes pour toute la communauté qui quitta l’île en 1969. Il ne reste aujourd’hui que quelques bâtisses en bois sur un tapis de pédiculaires roses et d’épilobes.

    Dutch Harbor

    La petite ville de Dutch Harbor est l’un des ports de pêche les plus importants des États-Unis, célèbre pour son apparition dans l’émission télévisée « Péril en haute mer ». Ancré dans l’histoire, ce port abrite le Musée des Aléoutiens, la zone historique nationale des Aléoutiennes de la Seconde Guerre mondiale et la cathédrale russe orthodoxe, qui date de 1896. Environ 600 pygargues à tête blanche, ainsi que 40 à 50 millions d’oiseaux marins tels que des macareux, des cormorans et des mouettes fréquentent les environs de Dutch Harbor.

    Les îles Saint-Paul et Saint-Matthieu

    L’île Saint-Paul est la plus vaste des îles Pribilof, une zone importante pour la conservation des oiseaux, où vivent également 500 000 otaries à fourrure du Nord. Vous visiterez l’île déserte de Saint-Matthieu, qui serait le lieu de plus isolé d’Alaska.

    Nome

    Partout dans la petite ville de Nome, on retrouve les vestiges de cette époque, comme des dragues abandonnées, des moteurs à vapeur du début du XXe siècle et d’anciennes voies de chemin de fer. Les cris enthousiastes des chercheurs modernes Les cris des chercheurs d’or fouillant les rives de la Snake River retentissent aujourd’hui encore.

    Jour 2-17
    De Vancouver à Nome, Alaska

    Alaska – Passage Intérieur, ours et îles Aléoutiennes

  • Jour 18-21
    En mer

    Passage du Cercle Arctique

    25 août 2022 - 28 août 2022

    Nous traverserons le détroit de Béring et chercherons les différents oiseaux marins dans le ciel. Nous pourrions apercevoir plus de 30 espèces, dont les mouettes tridactyles et plusieurs espèces de stariques et de guillemots. À la fin de l’été, près de 10 millions d’oiseaux fréquentent la région et vous offriront d’innombrables possibilités de vous émerveiller. N’oubliez pas vos jumelles !

    Lorsque nous emprunterons le détroit de Béring, la Russie s’étendra à l’ouest, et les États-Unis à l’est. Il s’agit de la ligne de changement de date : « demain » se trouvera sur votre gauche, et « aujourd’hui » sur votre droite. Ce moment marquera également notre passage du Cercle Arctique.

    Après avoir traversé la mer des Tchouktches, nous atteignons la Pointe Barrow, le point le plus septentrional des États-Unis, avant de pénétrer dans la mer de Beaufort. Gardez un œil sur l’eau, car vous pourriez apercevoir des baleines boréales et des baleines grises, ainsi que des glaces de mer.

    Jour 18-21
    En mer

    Passage du Cercle Arctique

  • Jour 22-32
    Canada et Groenland

    La traversée du passage du Nord-Ouest

    29 août 2022 - 8 septembre 2022

    Notre voyage se poursuit dans le golfe d’Amundsen, où nous espérons contempler les remarquables Smoking Hills multicolores. Des volutes de fumée s’échappent des falaises sur la côte est du cap Bathurst en raison de la combustion spontanée au contact de l’air du lignite, mélange de schiste argileux et de pyrite, à l’origine de ce phénomène étonnant.

    Roald Amundsen, auquel notre navire emprunte son nom, fut le premier à conquérir le passage du Nord-Ouest au cours d’une expédition qui a duré de 1903 à 1906. Avant lui, nombreux sont ceux qui tentèrent leur chance en vain, dès 1497.

    Aujourd’hui, à bord de notre navire d’expédition innovant, nous partons à l’aventure et nous nous enfonçons à notre tour dans le passage du Nord-Ouest, dans l’espoir d’atteindre le Groenland et l’est du Canada.

    Au cours de notre traversée, nous débarquerons sur des sites liés à l’histoire des premières explorations, nous rencontrerons des communautés inuites et nous essaierons d’apercevoir la faune de l’Arctique, tels que des ours polaires, des baleines, des phoques et une variété d’oiseaux marins.

    Vous aurez également la possibilité de faire des sorties en bateaux d’expédition entre les glaces flottantes, comme une véritable expédition, pour accoster et admirer la beauté intacte de l’Arctique canadien.

    Le capitaine du navire et le chef de l’équipe d’expédition étudieront les conditions climatiques et l’état de la mer pour adapter les activités en conséquence et ajuster l’itinéraire en fonction de l’état des glaces. En bons explorateurs, nous respectons la nature et nous nous adaptons à elle, et non l’inverse.

    Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des lieux de la région brute et sauvage que nous prévoyons d’explorer ensemble lors de débarquements et de brèves promenades, si les conditions liées au vent, à la mer et aux glaces de mer sont favorables :

    Ulukhaktok

    Dans cette communauté de 500 âmes, beaucoup s’investissent dans la coopérative artistique locale qui produit des estampes, des tapisseries et d’autres créations artisanales. On y trouve aussi le parcours de golf le plus septentrional au monde, qui accueille un tournoi tous les étés.

    Cambridge Bay

    Située sur l’île Victoria, cette localité est une escale appréciée des bateaux en transit dans le passage du Nord-Ouest. On l’appelle aussi « Iqaluktuuttiaq », qui signifie « lieu où il fait bon pêcher », car la rivière Ekalluk voisine attire l’omble chevalier, une espèce de saumon des mers froides.

    Gjoa Haven

    Roald Amundsen a hiverné dans ce hameau en 1903. Pendant cette période, les Inuits Netsilik locaux lui enseignèrent des techniques de survie cruciales. Ces connaissances allaient lui être d’une grande utilité plus tard, lors de sa célèbre expédition au pôle Sud en 1911. On peut y faire une visite pédagogique et visiter le Heritage Centre dédié à l’histoire et à la culture de la région.

    Fort Ross

    Ici, nous explorerons un ancien comptoir de négoce de la baie d’Hudson situé à la pointe sud de l’île Somerset. Des voyageurs utilisent toujours la réserve comme un abri, qui renferme des lits superposés et des étagères garnies de conserves.

    Île Beechey

    C’est là que reposent trois des membres de l’expédition Franklin en perdition qui s’est engagée dans le passage du Nord-Ouest en 1845 pour ne jamais en revenir. Les explorateurs de la région ont pris l’habitude de s’y arrêter pour se recueillir sur les tombes, comme l’a fait Roald Amundsen en 1903.

    Île Devon

    Bienvenue sur la plus grande île inhabitée au monde. Les seules traces de vie humaine se trouvent au poste de Dundas Harbour abandonné de longue date et sur quelques sites archéologiques datant de la période de Thulé.

    Pond Inlet

    Ce village s’appelle « Mittimatalik » en inuktitut, ce qui signifie « l’endroit où l’on débarque ». Cette communauté inuite traditionnelle installée sur l’île de Baffin jouit d’un impressionnant panorama sur Eclipse Sound et sur les montagnes de l’île Bylot. C’est aussi un lieu réputé pour l’observation du narval, la « licorne de la mer ».

    Jour 22-32
    Canada et Groenland

    La traversée du passage du Nord-Ouest

  • Jour 33-40
    Groenland et Canada atlantique

    De la baie de Baffin au Groenland et au Canada atlantique

    9 septembre 2022 - 16 septembre 2022

    Alors que nous sortons du passage du Nord-Ouest, nous quittons le territoire canadien et mettons le cap sur le Groenland. Assistez à des conférences passionnantes au Centre scientifique alors que nous traversons la baie de Baffin et le détroit de Davis. Les sujets pourraient aborder la faune que nous rencontrerons peut-être, la culture du Groenland, l’histoire de l’expédition, la géologie, la photographie et les explorateurs les plus célèbres.

    Ilulissat, Groenland

    Ilulissat, qui signifie simplement « Iceberg », trône dans un paysage exceptionnel au cœur d’un fjord glacé inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Un véritable paysage de carte postale. Cette ville est également la base idéale pour les aventuriers s’apprêtant à se rendre sur la banquise. Elle compte d’ailleurs autant de chiens de traîneaux que d’êtres humains.

    Devant la ville, on voit souvent passer d’énormes icebergs flottant dans les profondes eaux bleutées. Ils proviennent du glacier Jakobshavn qui déverse quelque 35 millions de tonnes d’icebergs chaque année. Les icebergs parcourent dans le fjord les 20 km qui les séparent de la baie de Disko. Ces formes chatoyantes aux teintes délicates sont le rêve de tout photographe.

    Sisimiut, Groenland

    La deuxième plus grande communauté du Groenland se situe à 40 km au nord du Cercle Arctique, au milieu du littoral du détroit de Davis. Son nom signifie « les gens près des terriers de renards », faisant référence aux nombreux terriers de renard arctique que l’on observe aux alentours. Le bœuf musqué est un autre animal local dont la laine est utilisée pour confectionner un tissu local, qiviut, apparemment dix fois plus chaud que la laine de mouton.

    Après Sisimiut, nous entreprendrons la traversée de la mer du Labrador. Vous aurez alors le temps de vous détendre, de faire la connaissance de vos compagnons de voyage et de profiter des infrastructures à bord. L’équipe d’expédition continuera son programme de conférences fascinantes sur la faune et les écosystèmes de la région arctique au Centre scientifique.

    Red Bay, Canada

    Red Bay est une ancienne colonie de baleiniers basques située sur la côte sud du Labrador, dans le détroit de Belle Île. Peut-être apercevrez-vous une baleine à bosse ou un petit rorqual lorsque nous naviguerons dans ces eaux.

    Toutefois, tous les navires baleiniers n’ont pas pu atteindre les côtes de Red Bay et de nombreuses épaves de galions ou de chaloupes (ces petits bateaux utilisés par les baleiniers au XVIe siècle) ont été découvertes, conservées par les eaux glaciales. Ces découvertes font de Red Bay l’un des sites archéologiques sous-marins les plus riches du monde.

    Corner Brook, Canada

    Alors que nous naviguons dans la Baie des Îles, entourée des pentes abruptes et des forêts denses des monts Long Range, nous emprunterons le même itinéraire que le Capitaine James Cook il y a 250 ans.

    Tout comme ce célèbre explorateur britannique, nous nous dirigeons vers Corner Brook, à l’embouchure de la rivière Humber. Il s’agit de la deuxième plus grande ville de la province de Terre-Neuve et Labrador, après Saint-Jean. Si cette dernière est branchée et internationale, Corner Brook est résolument traditionnelle et locale.

    Jour 33-40
    Groenland et Canada atlantique

    De la baie de Baffin au Groenland et au Canada atlantique

  • Jour 41-48
    De Halifax à Boston

    Histoire, fruits de mer et nature

    17 septembre 2022 - 24 septembre 2022

    La prochaine étape de votre voyage commence à Halifax, la capitale cosmopolite de la province canadienne de Nouvelle-Écosse. Ce port maritime majeur s’ouvre sur l’un des plus grands ports naturels du monde.

    L’île de Sable, Canada

    Notre prochaine escale après Halifax sera l’île de Sable, en forme de long croissant, à environ 300 km à l’est. « Sable Island », qui emprunte son nom au français, est un banc de sable atypique où aucun arbre ne pousse naturellement. Les visiteurs se pressent sur cette île pour admirer les chevaux sauvages, dont la population est estimée à 550 individus.

    Même pour les équipements de navigation modernes, les eaux qui baignent l’île peuvent représenter un véritable défi, notamment lorsque les conditions climatiques sont défavorables, en raison d’épais brouillards fréquents et de courants puissants. Si les éléments sont contre nous, le capitaine manœuvrera assez près de l’île afin que vous puissiez admirer les chevaux depuis le pont d’observation. Si les conditions le permettent et que nous parvenons à débarquer, nous pourrons observer les chevaux de l’île de Sable de plus près et chercherons également les phoques communs et gris sur le rivage.

    Lunenburg, Nouvelle-Écosse

    Les édifices colorés qui bordent le front de mer seront votre première image de la ville de Lunenburg, inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Caractérisée par des maisons peintes dans des couleurs vives et des jardins carrés, la ville n’a que très peu changé depuis l’installation des colons britanniques dans les années 1700.

    Eastport, Maine

    Alors que nous quittons les eaux canadiennes pour gagner les États-Unis, la prochaine étape de notre croisière d’expédition est Eastport City sur Moose Island. Les archéologues pensent que le peuple natif des Passamaquoddys a vécu dans la région pendant au moins 10 000 ans avant l’arrivée des premiers Européens en 1604. Profitez de votre séjour dans la baie de Passamaquoddy pour aller voir l’Old Sow, un tourbillon réputé être le plus grand tourbillon de l’hémisphère occidental dont le nom (signifiant « vieille truie ») a été inspiré par le bruit perçant qu’il émet en tournoyant.

    Rockland et Castine, Maine

    Si vous avez déjà mangé un homard du Maine, il y a de fortes chances pour qu’il soit d’abord passé à Rockland. Les amateurs d’art seront sans doute intéressés par le Centre d’art contemporain du Maine, où sont exposées des œuvres d’Andrew Wyeth et d’autres peintres de la Nouvelle-Angleterre. À la nuit tombante, la magie opère. Nous jetterons l’ancre à Castine Harbor, où l’écosystème aquatique unique crée l’environnement idéal pour la prolifération du phytoplancton bioluminescent. En fonction des disponibilités, nous proposerons des kayaks afin que vous puissiez observer ce phénomène naturel de plus près, en glissant entre le ciel étoilé et l’eau scintillante.

    Bar Harbor, Maine

    Situé dans la Frenchman Bay sur l’île des Monts Déserts, Bar Harbor se trouve à l’entrée du Parc National d’Acadia et offre une vue imprenable sur le mont Cadillac et les îles Cranberry. Ses restaurants de fruits de mer ont la réputation de compter parmi les meilleurs de Nouvelle-Angleterre.

    Provincetown, Massachusetts

    Provincetown peut se targuer d’être un pôle artistique ayant attiré des peintres de renom, comme Jackson Pollock et Hans Hofmann, depuis les années 1940. Depuis la ville, vous pouvez marcher jusqu’aux dunes protégées de Cape Cod National Seashore et les explorer à pied ou en buggy dans le cadre d’une excursion optionnelle. N’oubliez pas vos jumelles car le sanctuaire marin national de Stellwagen Bank voisin attire 17 espèces de cétacés, idéal pour observer des baleines.

    Boston, Massachusetts

    Berceau de Harvard et des Red Sox, Boston saura séduire chacun de ses visiteurs. Regorgeant d’histoire, il s’agit de l’une des villes américaines les plus européennes. Entre ses rues pavées, ses attractions sur le thème de la Tea Party et sa fascinante promenade du Freedom Trail, ce lieu se prête idéalement à une visite à pied.

    Jour 41-48
    De Halifax à Boston

    Histoire, fruits de mer et nature

  • Jour 49-52
    En mer

    Côte est et paysages marins

    25 septembre 2022 - 28 septembre 2022

    Profitez de ces journées en mer pour découvrir les infrastructures à bord comme la piscine à débordement, les bains bouillonnants, le sauna, la salle de fitness intérieure, la piste de course extérieure et l’espace bien-être.

    Offrez-vous un soin dans notre espace bien-être ou participez à un atelier artistique. Savourez les plats délicieux de l’un des trois restaurants du navire et profitez du pont pour observer les oiseaux et autres animaux marins. Ces journées en mer seront également l’occasion de mieux connaître les membres de votre équipe d’expédition avec lesquels vous aurez alors tissé des relations amicales. Ils vous proposeront des conférences pointues sur des sujets variés en rapport avec les destinations au programme.

    Et si ce n’est pas encore fait, pourquoi ne pas vous engager dans l’un de nos projets de science participative ? Ces projets ont pour but de recueillir des données en temps réel afin d’aider les scientifiques à mieux comprendre l’environnement dans le but de déjouer les menaces qui pèsent sur notre planète.

    Jour 49-52
    En mer

    Côte est et paysages marins

  • Jour 53-62
    De Miami (États-Unis) à Colón (Panama)

    Ambiance des Caraïbes et exploration de l’océan

    29 septembre 2022 - 8 octobre 2022

    Miami, Floride

    Vous comprendrez sans mal pourquoi la « ville des néons » s’est hissée au rang des destinations de vacances les plus prisées du monde. Un soleil radieux toute l’année ? Oui. Des plages de sable blanc ? Oui. Une eau turquoise cristalline ? Exactement. Et ce ne sont que quelques-unes des raisons qui attirent les visiteurs. Vous y trouverez bien tout le luxe affiché dans les films, mais Miami a beaucoup plus à proposer que des cocktails et des yachts de luxe. Approfondissez un peu plus et vous découvrirez une métropole florissante où se mêlent les influences de l’Amérique latine, des Caraïbes, de l’Asie et de l’Europe.

    Belize City, Belize

    Charmante, décontractée et caractérisée par des constructions assez basses, Belize City est un petit bijou des Caraïbes. Vous y admirerez une architecture coloniale britannique colorée qui rappelle le passé de l’ancienne capitale du pays. Notre principal objectif de la journée se trouve à 50 kilomètres au nord de la ville : les vestiges mayas remarquablement conservés d’Altun Ha. Ce site évocateur est entouré d’une forêt tropicale regorgeant de vie et se compose de deux places principales, bordées de nombreux anciens temples et pyramides.

    Lighthouse Reef, Belize

    Considéré comme l’un des plus beaux sites marins des Caraïbes, le célèbre récif corallien du Belize est la principale attraction du pays. Il offre une faune marine riche et fascinante, des criques luxuriantes et la possibilité de s’adonner à des activités. Nous jetons l’ancre pour la journée sur l’île déserte de Half Moon Caye du récif Lighthouse, le plus isolé des atolls. L’île est principalement connue en tant que sanctuaire pour le rare fou à pieds rouges.

    Île de la Providence, Colombie

    Cette île montagneuse isolée des Caraïbes servait autrefois de base au pirate du XVIIe siècle Henry Morgan, pour piller les galions impériaux pleins de doublons d’or. La légende raconte qu’une bonne partie de son trésor se trouve encore sur l’île, mais le véritable trésor de l’île réside plutôt dans ses somptueuses plages de sable, ses habitants accueillants et ses eaux cristallines.

    Malheureusement, l’île a été touchée par l’ouragan Iona en 2020. Les travaux de reconstruction sont en cours et nos visites ont une importance vitale pour soutenir les activités locales et aider la communauté entière à se remettre de cette épreuve.

    Îles du Maïs, Nicaragua

    L’un des avantages de nos croisières d’expédition est que nous pouvons vous emmener vers des destinations difficiles d’accès, souvent délaissées par les navires de croisière plus imposants. Nous prévoyons de débarquer sur Big Corn Island, à environ 80 kilomètres des côtes du Nicaragua. Loin des habituels sites touristiques, vous trouverez ici une ambiance insulaire paisible, avec de magnifiques plages et des habitants sincèrement chaleureux. Ici, tout le monde se connaît et vous serez bienvenu où que vous alliez. Régalez-vous d’un homard charnu puis laissez-vous bercer par la volupté de cette île tropicale, dans un hamac sur la plage.

    Bocas del Toro, Panama

    Bocas del Toro est un archipel tropical paradisiaque, composé de neuf îles principales et de centaines d’îlots. C’est l’endroit que l’on se représente quand on imagine le paradis. Maintenant inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, ce Parc National marin est l’un des endroits présentant la plus riche biodiversité de la planète, dont les nombreuses îles sont l’habitat d’un mélange exotique d’espèces sauvages, incluant des paresseux, des grenouilles rouges et des fourmis coupe-feuilles.

    Un bateau-taxi local nous emmènera sur l’une des îles, que nous explorerons au fil d’une promenade guidée. Peut-être visiterons-nous la plage de la Grenouille Rouge où nous tenterons de repérer le batracien qui a prêté son nom au lieu. Ou bien peut-être explorerons-nous l’île Solarte et ses nombreux sentiers de randonnée.

    Colón

    Cette ville portuaire animée des Caraïbes est une escale très appréciée des navires qui s’apprêtent à emprunter le canal de Panama et est caractérisée par une population particulièrement variée malgré ses dimensions réduites. Sans surprise, vous y trouverez de nombreux excellents restaurants ainsi que diverses boutiques.

    Jour 53-62
    De Miami (États-Unis) à Colón (Panama)

    Ambiance des Caraïbes et exploration de l’océan

  • Jour 63-76
    Du canal de Panama à Valparaíso, Chili

    Histoire inca, architecture coloniale et canal de Panama

    9 octobre 2022 - 22 octobre 2022

    Canal de Panama

    Nous emprunterons le canal de Panama, véritable chef-d’œuvre de l’ingénierie de 77 km de long où se succèdent canaux et lacs, inauguré en 1914. Environ à mi-chemin des 12 heures de traversée de ce canal qui relie l’Atlantique au Pacifique, le navire entrera dans la section du lac Gatún. Peut-être aurez-vous la chance de repérer un crocodile ou un alligator sur le rivage. Scrutez également les arbres, où vous pourriez apercevoir des singes et peut-être même un ou deux paresseux.

    Manta, Équateur

    Le MS Roald Amundsen passera l’équateur tôt dans la matinée et vous pourrez vous joindre à une cérémonie à bord au cours de laquelle nous demanderons la bénédiction du roi Neptune. Nous faisons notre première escale en terre sud-américaine à Montecristi, située à l’intérieur des terres, à 8 km du port de Manta, spécialisé dans la pêche au thon. Cette ville fut établie au XVIe siècle par des manteños, des Équatoriens natifs, qui fuyaient les pillages des pirates, fréquents sur le littoral. Malgré leur nom, c’est bien à Montecristi, que sont nés les chapeaux Panama traditionnels.

    Puerto Bolívar (Machala), Équateur

    Machala doit sa renommée à Puerto Bolívar, un port essentiel pour l’exportation de café, de cacao, de crevettes et de bananes, que les habitants appellent oro verde, « l’or vert », en raison de leur abondance dans la région. La forêt pétrifiée voisine de Puyango abrite l’une des plus grandes collections d’arbres fossilisés du monde, datant d’il y a environ 100 millions d’années.

    Salaverry, Pérou

    Soumis au vent et aux vagues du Pacifique, il n’est pas toujours facile d’accoster dans le port de Salaverry. Si les conditions le permettent, il s’agira d’un excellent point de départ pour explorer Trujillo, la troisième plus grande ville du Pérou, ainsi que plusieurs sites archéologiques dispersés aux alentours.

    Lima, Pérou

    La capitale péruvienne de Lima est installée sur une bande désertique entre l’océan Pacifique et la cordillère des Andes. Desservie par le port maritime de Callao, Lima est la plus grande ville du pays, métropole moderne et tentaculaire où convergent tendances et traditions dans un enivrant cocktail culturel et gastronomique. Vestiges d’une civilisation disparue depuis plusieurs siècles, les ruines en argile des pyramides cérémoniales de Huaca Pucllana et Huaca Huallamarca contrastent avec la métropole moderne de Lima.

    Paracas, Pérou

    Située dans une baie à l’arrière d’une péninsule, la petite station balnéaire paisible de Paracas est entourée de jolies plages et de falaises teintées d’ocre. Face au port de Paracas se trouve un mystérieux géoglyphe en forme de chandelier, dont l’origine et la signification demeurent un mystère. Il est peut-être lié aux célèbres lignes de Nazca que vous pourrez admirer dans la vallée de Pisco dans le cadre d’une excursion optionnelle, après un court trajet vers le sud.

    Arica, Chili

    Chose inhabituelle pour une ville au bord de la mer, Arica est baignée d’un soleil radieux presque tous les jours de l’année, c’est pourquoi ses habitants affirment avec fierté qu’Arica bénéficie d’un printemps éternel. Admirez la cathédrale San Marcos, dessinée par Gustave Eiffel et inaugurée en 1876.

    Iquique, Chili

    Bienvenue dans un petit coin de paradis au bord du Pacifique, avec ses palmiers et ses promenades sur la plage. Nous prévoyons la visite de la ville de Humberstone, ancienne mine de salpêtre située dans le désert d’Atacama. Inscrit au patrimoine de l’UNESCO, ce site est un véritable musée à ciel ouvert.

    La Serena, Chili

    Installée au bord de l’océan, La Serena est bordée de magnifiques plages de sable, le long de l’Avenida del Mar et au-delà. Vous découvrirez que la deuxième plus ancienne ville du Chili se distingue par un style néo-colonial affirmé. Des édifices modernes s’immiscent dans l’architecture classique, qui compte une trentaine d’églises de pierre soigneusement restaurées, dont les plus anciennes remontent à 350 ans environ.

    Valparaíso, Chili

    Surnommée le « Bijou du Pacifique », cette ville inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO est un labyrinthe de monuments, d’églises, de funiculaires historiques, de quartiers branchés, de ruelles pavées, de maisons colorées et de charmantes places.

    Jour 63-76
    Du canal de Panama à Valparaíso, Chili

    Histoire inca, architecture coloniale et canal de Panama

  • Jour 77-86
    Patagonie

    Cap sur l’Antarctique

    23 octobre 2022 - 1 novembre 2022

    Castro

    Nous voici arrivés en Patagonie. À Castro, n’oubliez pas votre appareil photo pour immortaliser les « palafitos », ces maisons peintes dans des couleurs vives. Il s’agit de maisons traditionnelles en bois montées sur pilotis qui bordent les rivages du fjord, sur les quais de Gamboa. Non loin de là, l’église de San Francisco, inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et entièrement construite en bois dans un style néo-gothique, est un véritable chef-d’œuvre de charpenterie.

    Puerto Edén

    Le petit hameau de Puerto Edén s’étend le long d’une baie, sur une péninsule isolée qui s’avance dans un fjord, dans la province d’Última Esperanza, ou « Bonne Espérance ». À partir d’ici, vous aurez accès aux paysages exceptionnels du Parc National de Bernardo O’Higgins, la plus vaste zone protégée du Chili, composée d’un somptueux réseau de fjords paisibles et de majestueuses montagnes tapissées de forêts. Aucune route ne conduit au village, ne permet d’en sortir ou même d’y circuler. Vous n’y trouverez que des promenades et des sentiers reliant les habitations de sa population, qui n’atteint pas les 200 âmes.

    Puerto Natales

    Contemplez le panorama incroyable sur les Andes du Sud alors que nous arrivons à Puerto Natales. La ville est aux portes du Parc National Torres del Paine, attirant des randonneurs et grimpeurs du monde entier. Outre une excursion optionnelle sur une journée complète au Parc National, vous pouvez aussi prendre le temps d’explorer Puerto Natales à pied. Cette ville paisible est une mosaïque de bars bohèmes, boutiques d’équipement de plein air, maisons en tôle ondulée et restaurants servant des mets internationaux.

    Fjords Chiliens

    Nous naviguerons à travers les nombreux îlots et fjords fabuleux de la province chilienne escarpée de Magallanes, où s’élèvent de vertigineuses montagnes dentelées. Nous nous trouverons alors dans la partie occidentale du Détroit de Magellan, baptisé en l’honneur du célèbre explorateur portugais du XVIe siècle, qui fut le premier à le traverser. Au cœur de ce paysage somptueux, vous vous sentirez submergé par une profonde sensation de paix et d’émerveillement !

    Cap Horn et Passage de Drake

    Après avoir contourné le Parc National Alberto de Agostini, creusé par le glacier, nous entrons dans le canal Beagle. Contemplez de somptueux paysages alors que nous nous faufilons entre le Parc National et l’île Gordon de l’archipel de la Terre de Feu. Situé sur la pointe de l’Amérique du Sud, le légendaire cap Horn est une étape capitale des anciennes routes commerciales des clippers qui reliaient l’Europe à l’Extrême-Orient et à l’Océanie. C’est ici que les eaux de l’Atlantique et du Pacifique entrent en collision, créant de puissantes vagues dont la force est décuplée par les vents d’ouest tourbillonnants. Pour les plaisanciers, affronter le cap Horn est un exploit maritime comparable à l’ascension du Mont Everest. Étant donnée la turbulence notoire de ces eaux, nous ne pouvons vous garantir un débarquement. Toutefois, si la chance nous sourit et que les conditions climatiques du jour sont suffisamment stables pour débarquer, vous ferez partie des rares voyageurs pouvant vous vanter de l’avoir fait. Depuis le cap Horn, la voie vers l’Antarctique par le Passage de Drake est dégagée.

    Jour 77-86
    Patagonie

    Cap sur l’Antarctique

  • Jour 87-90
    Antarctique 

    L’Antarctique, fabuleux continent glacé

    2 novembre 2022 - 5 novembre 2022

    Ce paysage extraordinaire de neige et de glace est absolument unique au monde. Caressés par le soleil de la fin du printemps, le vent et les vagues sculptent les icebergs, tels de gigantesques diamants blancs et bleutés, parfois aussi grands que des immeubles. D’immenses étendues de glaciers semblent craquer et gronder alors que des pans de glace s’effondrent dans les eaux sous-jacentes. Des montagnes majestueuses somnolent sous des couvertures de neige fraîche. Bienvenue sur le majestueux continent blanc. Bienvenue en Antarctique.

    Vos quatre prochains jours seront consacrés à l’exploration d’une sélection des 20 sites de débarquement possibles sur et aux alentours de la Péninsule Antarctique et des îles Shetland du Sud. Où que nous allions et quoi que nous fassions, chaque journée passée dans cette région immense et intacte sera différente de la précédente et vous apportera son lot de frissons. Peut-être que nous naviguerons dans une caldera volcanique inondée ou que nous débarquerons dans des baies spectaculaires qui abritent encore les vestiges du temps des baleiniers. Ou alors, nous descendrons à terre et marcherons parmi des milliers de manchots, tout en nous efforçant de garder nos distances avec les plus curieux du groupe qui viendront vous observer de plus près.

    Comme nous serons à la fin du printemps antarctique, les manchots papous et à jugulaire entameront leur saison de reproduction, tandis que les manchots Adélie, plus avancés, pourraient déjà avoir pondu leurs œufs et être en train de couver. Vous pourrez observer de nombreux autres oiseaux en Antarctique comme différentes espèces de labbes, de pétrels et de sternes. Contrairement aux manchots, ces oiseaux sont capables de voler, alors n’oubliez pas de diriger vos jumelles vers le ciel de temps en temps.

    L’équipe d’expédition vous accompagnera à tout moment, afin de vous guider lors des débarquements et de diriger les traversées en petits bateaux d’expédition. Si les conditions locales liées à la neige, à la glace et au vent le permettent, vous pourriez faire partie des rares élus qui ont la chance de participer à des activités optionnelles telles que le kayak et les promenades en raquettes, ou même passer une nuit sous la tente à terre.

    Des projets de science participative faciles à réaliser sont également au programme, comme l’observation des baleines et des léopards de mer et l’analyse du phytoplancton au microscope au Centre scientifique. Il est gratifiant de savoir que les données que vous aidez à recueillir dans le cadre de ces projets alimentent de véritables études scientifiques dans des instituts renommés aux quatre coins du monde. Notre photographe vous donnera aussi des conseils pratiques sur la manière de photographier au mieux les paysages éblouissants et la faune photogénique de la région. N’oubliez pas d’admirer le décor de vos propres yeux, il serait dommage de ne voir toutes ces merveilles qu’à travers votre objectif !

    Jour 87-90
    Antarctique 

    L’Antarctique, fabuleux continent glacé

  • Jour 91-93
    Ushuaïa/Buenos Aires

    Direction le bout du monde et retour !

    6 novembre 2022 - 8 novembre 2022

    Après la magie de l’Antarctique, nous prenons le chemin du retour : deux jours de traversée du Passage de Drake pour regagner l’Amérique du Sud. C’est le moment idéal pour vous détendre et réfléchir aux expériences vécues sur le continent glacé. Faites-vous dorloter à l’espace bien-être en vous offrant quelques soins apaisants et échangez vos plus beaux souvenirs avec vos compagnons de voyage au bar Explorer. Ce sera le moment de partager fièrement vos photos, véritables trophées, et d’échanger vos anecdotes sur vos différentes aventures et expériences. Et pourquoi ne pas vous joindre à l’équipe d’expédition au Centre scientifique pour faire le bilan de tout ce que vous avez vu et appris pendant votre séjour ?

    Votre voyage d’un pôle à l’autre touche à sa fin. À notre arrivée à Ushuaïa, en Argentine, vous serez transféré à l’aéroport pour vous envoler vers Buenos Aires. Vous pouvez alors soit prendre votre vol retour, soit rester quelques jours de plus afin d’explorer la ville où est né le tango. Vous avez encore soif de découverte ? Optez pour un post-programme aux superbes chutes d’Iguazú, à la frontière brésilienne.

    Avant le débarquement, il sera temps de faire vos adieux nostalgiques au navire, à l’équipage, à vos compagnons de voyage et à votre incroyable équipe d’expédition. Chacun d’entre eux a travaillé très dur pour faire de votre séjour une aventure joyeuse et inoubliable. Nous partageons un objectif commun : montrer que les croisières d’expédition peuvent et doivent être réalisées de manière durable, afin d’inspirer chacun de nous à faire plus d’efforts pour protéger le subtil équilibre de la vie sur notre planète. Nous espérons que vous rapporterez cette vision chez vous et que vous la partagerez avec vos proches. En espérant vous revoir pour une prochaine aventure !

    Jour 91-93
    Ushuaïa/Buenos Aires

    Direction le bout du monde et retour !

Départs

2022

  • janvier
  • février
  • mars
  • avril
  • mai
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre
  • octobre
  • novembre
  • décembre
épuisé

Prestations incluses

Les prix comprennent

Vol

  • Le vol affrété Ushuaïa-Buenos Aires en classe économique

Transfert 

  • Transfert entre le navire et l’aéroport d’Ushuaïa

Croisière d’expédition

  • La croisière d’expédition dans la catégorie de cabine de votre choix
  • 1000€ de crédit à bord
  • Service de blanchisserie
  • La pension complète à bord, avec boissons lors des repas (bière et vin du navire, sodas et eau minérale) aux restaurants Aune et Fredheim
  • Accès au restaurant À la carte Lindstrøm inclus pour les passagers en suite
  • Thé et café offerts
  • Wi-Fi gratuit à bord. Sachez que nous nous rendons dans des zones isolées où la connexion est limitée. Les services de streaming ne sont pas disponibles.
  • Une gourde réutilisable offerte à remplir aux fontaines à eau présentes à bord
  • L’équipe d’expédition parlant anglais, organisant et encadrant les activités à bord et à terre
  • Activités incluses

Activités à bord

  • L’équipe d’expédition donnant des conférences passionnantes sur divers sujets
  • Dans le Centre scientifique du navire, accès à la bibliothèque ainsi qu’à des microscopes biologiques et géologiques innovants
  • Le programme de science participative permet aux passagers d’assister à la recherche scientifique
  • Un photographe professionnel propose ses conseils et astuces à bord pour optimiser la prise des clichés des paysages et de la faune sauvage
  • L’accès aux bains bouillonnants, à la piscine à débordement, au sauna avec vue panoramique, aux salles de fitness intérieure et extérieure ainsi qu’à la piste de course extérieure du navire
  • Des rassemblements informels avec l’équipage, avec notamment des points sur la journée passée et des réunions de préparation de la journée à venir

Activités à terre

  • Le prêt de bottes, bâtons de randonnée et tout l’équipement nécessaire aux activités
  • Une veste d’expédition coupe-vent imperméable offerte
  • Les photographes de l’expédition vous aident à régler votre appareil photo avant les débarquements

Les prix ne comprennent pas

  • Les vols internationaux
  • Les assurances de voyage
  • Le port des bagages
  • Les excursions optionnelles
  • Les activités optionnelles en petits groupes avec notre équipe d’expédition
  • Les soins optionnels dans l’espace bien-être et au spa à bord

Remarques

  • Toutes les activités proposées sont soumises aux conditions météorologiques
  • Les excursions et activités peuvent être soumises à modifications
  • Veuillez vous assurer que vous remplissez toutes les formalités d’entrée et d’embarquement
  • Les pourboires sont inclus
MS Roald Amundsen
Science Center
Photo: Agurtxane Concellon
A small boat in a large body of water
Votre navire

MS Roald Amundsen

Année de construction 2019
Chantier naval Kleven Yards
Capacité de passagers 528 (500 en Antarctique)
Tonnage brut 20 889 T
Longueur 140 m
Largeur 23,6 m
Vitesse 15 nœuds
MS Roald Amundsen

En 2019, Hurtigruten a ajouté un nouveau navire à sa flotte : le MS Roald Amundsen. Ce vaisseau de pointe est équipé d’une nouvelle technologie hybride respectueuse de l’environnement qui réduira la consommation de carburant et montrera au monde que la propulsion hybride des grands navires est possible.

En savoir plus sur le MS Roald Amundsen

Restaurant Aune, MS Roald Amundsen.
Photo: Espen Mills
Voir les prix et la disponibilité Réserver un Télé RDV avec un expert

Explorez d'autres destinations