Entre les pôles – Notre croisière d’expédition épique

Entre les pôles – Notre croisière d’expédition épique

Entre les pôles – Notre croisière d’expédition épique

Entre les pôles – Notre croisière d’expédition épique

Informations pratiques 66 jours MS Fram
Départ
2 septembre 2022

Joignez-vous à nous sur cette croisière exceptionnelle du Canada à l’Antarctique qui combine plusieurs de nos itinéraires classiques pour composer un voyage épique. Lors de ce voyage axé sur la science, la connaissance et le développement durable, vous naviguerez à bord de notre confortable navire d’expédition, le MS Fram, et suivrez les traces des anciens explorateurs alors que nous traverserons les Amériques, dans toute leur splendeur naturelle.

De l’Arctique à l’Antarctique

Cette croisière d’expédition est unique en son genre. Au départ d’Edmonton, au Canada, notre voyage de 65 jours débutera à Cambridge Bay dans l’Arctique, pour emprunter le mythique passage du Nord-Ouest, jusqu’aux côtes du Groenland et la province de Terre-Neuve-et-Labrador. Dans l’Atlantique, nous nous dirigerons vers le sud et profiterons à bord des conférences de l’équipe d’expédition et du programme dédié au bien-être avant de traverser le canal de Panama pour rejoindre le Pacifique.

Après avoir rendu visite à une tribu indigène dans la région méconnue du Darién et exploré « l’île de l’Argent » isolée, nous continuerons vers le sud, en longeant la côte ouest de l’Amérique du Sud. Nous découvrirons alors une fusion entre culture et nature, à la découverte de la Colombie, du Pérou et du Chili avant de contempler la splendeur éthérée de la Patagonie, et enfin, la beauté intacte et extraordinaire de l’Antarctique.

Âme, esprit et développement durable

Tout au long de votre voyage, votre équipe d’expédition érudite sera à vos côtés à bord pour vous guider et vous inspirer, et veiller à vous offrir une expérience aventureuse, éducative et aussi respectueuse de l’environnement que possible. Initiez-vous également au yoga et à la méditation avec notre personnel hautement qualifié pendant votre croisière axée sur le bien-être

Entre les pôles – Notre croisière d’expédition épique Entre les pôles – Notre croisière d’expédition épique
  • Jour 1
    Edmonton, Canada

    Prêt pour votre aventure ?

    2 septembre 2022

    Votre aventure palpitante débute à Edmonton, une ville installée au bord de la rivière Saskatchewan Nord, dans la province de l’Alberta. Il s’agit de la région métropolitaine la plus septentrionale d’Amérique du Nord. Le magazine Forbes a récemment classé Edmonton parmi les « destinations les plus prisées du Canada ». Si vous avez la possibilité d’arriver plus tôt, prenez le temps d’en découvrir les raisons.

    Vivante et colorée, Edmonton a tous les avantages d’une métropole moderne : une scène gastronomique florissante, de nombreuses brasseries et distilleries artisanales, une multitude de boutiques et une scène artistique avant-gardiste. En d’autres termes, c’est l’endroit idéal pour vous préparer à vos deux prochains mois en mer.

    Pourquoi ne pas profiter de quelques jours supplémentaires pour participer à un pré-programme optionnel au Parc National Elk Island ? Ce serait l’occasion d’arpenter la vaste nature sauvage qui s’étend aux portes d’Edmonton. À 35 minutes de la ville à peine, il est possible d’observer un bison en liberté en train de brouter paisiblement avec des montagnes spectaculaires en arrière-plan.

    Jour 1
    Edmonton, Canada

    Prêt pour votre aventure ?

  • Jour 2
    Edmonton/Cambridge Bay, Île Victoria

    Île de l’Arctique canadien

    3 septembre 2022

    Le matin, vous vous envolerez d’Edmonton pour Cambridge Bay, où vous attendra votre confortable navire d’expédition, le MS Fram.

    Cambridge Bay est une localité d’environ 2 000 âmes sur l’île Victoria, l’une des plus grandes îles de l’Arctique canadien. Dans la langue inuinnaqtun locale, on appelle Cambridge Bay « Iqaluktuuttiaq », qui signifie « lieu où il fait bon pêcher ». Le nom est bien trouvé, car les visiteurs affluent pour pêcher l’omble chevalier à la mouche dans les rivières voisines.

    La faune abondante attire bien entendu les explorateurs dans cette région isolée. D’autres se rendent sur place pour visiter la Station de recherche du Haut-Arctique canadien, un centre d’étude de renommée internationale sur le changement climatique et sur l’Arctique en général. Il semble tout naturel que votre voyage débute dans ce lieu où les anciens explorateurs arctiques à la recherche du passage du Nord-Ouest y faisaient souvent halte. Vous pouvez ajouter votre nom à une liste illustre où figure le légendaire aventurier norvégien, Roald Amundsen.

    Après l’enregistrement à bord, vous retirerez votre veste d’expédition offerte et aurez le temps de vous installer dans votre cabine ou d’explorer votre lieu de séjour flottant. Une réunion obligatoire sur la sécurité se tiendra avant le départ, afin d’assurer la sécurité de chacun pendant notre voyage.

    Le dîner de bienvenue, le premier de vos nombreux repas à bord, s’achèvera par le mot du capitaine, qui souhaitera à chacun une excellente expédition. Vous rencontrerez ensuite l’équipe d’expédition lors d’une réunion d’accueil distincte, pendant laquelle vous seront exposées d’importantes informations liées à la santé et la sécurité.

    L’équipe vous présentera aussi les directives AECO, l’Association des Opérateurs de Croisières d’Expédition en Arctique. Vous apprendrez comment protéger les habitats de la faune sauvage, rester à distance raisonnable des animaux et visiter les communautés arctiques dans le respect et la dignité

    Jour 2
    Edmonton/Cambridge Bay, Île Victoria

    Île de l’Arctique canadien

  • Jour 3-10
    Exploration du passage du Nord-Ouest

    Au cœur du passage du Nord-Ouest

    4 septembre 2022 - 11 septembre 2022

    Nous emprunterons un itinéraire au cœur du passage du Nord-Ouest. Depuis la fin du XVe siècle, les aventuriers les plus audacieux ont recherché cette voie maritime légendaire à travers l’Arctique canadien.

    Le premier voyage documenté fut celui de John Cabot en 1497. La tentative de James Cook qui remonte à 1776 s’est soldée par un échec, et beaucoup connaissent le destin tragique de l’expédition Franklin en 1845. L’explorateur norvégien Roald Amundsen fut le premier à franchir le passage du Nord-Ouest au cours d’une expédition qui a duré de 1903 à 1906.

    L’état des glaces varie d’année en année, c’est pourquoi chaque expédition dans la région est unique. Aujourd’hui, à bord de notre navire d’expédition innovant, nous partirons à l’aventure à notre tour et tenterons de rejoindre l’est du Canada. Au cours de notre traversée, nous débarquerons sur des sites liés à l’histoire des premières explorations, nous rencontrerons des communautés inuites et nous essaierons d’apercevoir la faune de l’Arctique, comme des ours polaires, des baleines, des phoques et une variété d’oiseaux marins.

    Vous aurez également la possibilité de faire des sorties en bateaux d’expédition entre les glaces flottantes, comme une véritable expédition, pour accoster et admirer la beauté intacte de l’Arctique canadien.

    Le capitaine du navire et le chef de l’équipe d’expédition étudieront les conditions climatiques et l’état de la mer pour adapter les activités en conséquence et ajuster l’itinéraire en fonction de l’état des glaces. En bons explorateurs, nous respectons la nature et nous nous adaptons à elle, et non l’inverse.

    Nous espérons pouvoir vous faire découvrir certains des lieux suivants :

    Gjoa Haven rend hommage à l’explorateur norvégien Roald Amundsen, qui y a hiverné à partir de 1903, lors de l’expédition de Gjøa. Il parlait de l’endroit comme du « plus joli petit port au monde » et apprit de nombreuses techniques de survie et de déplacement dans les régions polaires auprès des Netslik Inuits. Ces connaissances furent d’une importance cruciale presque 10 ans plus tard, lorsque Amundsen fut le premier à fouler le pôle Sud.

    Fort Ross a été établi en 1937. Deux petites cabanes sont encore présentes à terre et entretenues par la Garde côtière canadienne, et utilisées occasionnellement par les Inuits locaux pour s’abriter. Il s’agissait de l’un des différents comptoirs de négoce de l’Hudson’s Bay Company dans l’Arctique canadien.

    L’histoire de l’île Beechey est intimement liée à celle de l’exploration du passage du Nord-Ouest, notamment au destin de l’expédition de Sir John Franklin, dont les deux navires se sont aventurés dans le passage en 1845 pour ne jamais en revenir. On sait que l’expédition Franklin a hiverné sur l’île Beechey en 1845 et que trois de ses hommes y sont enterrés.

    Radstock Bay est dominé par le rocher de Caswell Tower. Le rivage se prête parfaitement aux petites promenades jusqu’à un site préhistorique Inuit. La randonnée jusqu’à Caswell Tower est difficile, mais vous récompensera avec une vue sensationnelle.

    Dundas Harbour est un village abandonné qui abritait un ancien camp de la Gendarmerie royale du Canada et un comptoir de négoce de l’Hudson’s Bay Company, ainsi que plusieurs sites archéologiques de la période de Thulé.

    Installée sur le pittoresque Eclipse Sound, avec l’île Bylot en toile de fond, Pond Inlet, dont le nom est Mittimatalik en inuktitut, est une communauté inuite traditionnelle sur l’île de Baffin. Pond Inlet est entouré de montagnes, comptant plusieurs glaciers, de sublimes fjords, des grottes de glace, des cheminées de fée et des icebergs à la dérive.

    Tout au long du voyage, nous naviguerons à travers des paysages préservés et nous nous tiendrons à l’affût afin d’observer la faune de la région, comme l’ours polaire, animal majestueux mais souvent furtif.

    Jour 3-10
    Exploration du passage du Nord-Ouest

    Au cœur du passage du Nord-Ouest

  • Jour 11-19
    Groenland et Canada atlantique

    De la baie de Baffin au Groenland et au Canada atlantique

    12 septembre 2022 - 20 septembre 2022

    Alors que nous sortons du passage du Nord-Ouest, nous quittons le territoire canadien et nous nous dirigeons vers le Groenland. Assistez à des conférences passionnantes au Centre scientifique alors que nous traversons la baie de Baffin et le détroit de Davis. Les sujets pourraient aborder la faune que nous rencontrerons peut-être, la culture du Groenland, l’histoire de l’expédition, la géologie, la photographie et des conférences sur les explorateurs les plus célèbres.

    Ilulissat, Groenland

    Ilulissat, qui signifie simplement « Iceberg », trône dans un paysage exceptionnel au cœur d’un fjord glacé inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Un véritable paysage de carte postale. Cette ville est également la base idéale pour les aventuriers s’apprêtant à se rendre sur la banquise. Elle compte d’ailleurs autant de chiens de traîneaux que d’êtres humains.

    Devant la ville, on voit souvent passer d’énormes icebergs flottant dans les profondes eaux bleutées. Ils proviennent du glacier Jakobshavn qui déverse quelque 35 millions de tonnes d’icebergs chaque année. Les icebergs parcourent dans le fjord les 20 km qui les séparent de la baie de Disko. Ces formes chatoyantes aux teintes délicates sont le rêve de tout photographe.

    Sisimiut, Groenland

    La deuxième plus grande communauté du Groenland se situe à 40 km au nord du Cercle Arctique, au milieu du littoral du détroit de Davis. Son nom signifie « les gens près des terriers de renards », faisant référence aux nombreux terriers de renard arctique que l’on observe aux alentours. Le bœuf musqué est un autre animal local dont la laine est utilisée pour confectionner un tissu local, qiviut, apparemment dix fois plus chaud que la laine de mouton.

    Kvanefjord, Groenland

    Kvanefjord est un fjord long de 48 kilomètres situé sur la côte ouest du Groenland, dans le district de Sermersooq, qui signifie « lieu où il y a beaucoup de glace ». Le fjord s’enfonce à l’intérieur des terres sur une dizaine de kilomètres avant de se diviser en trois petits canaux, naissant chacun d’un glacier.

    Lors de cette journée consacrée à l’exploration de ce fjord impressionnant, le capitaine cherchera des sites où nous pourrons jeter l’ancre et descendre à terre. Les occasions d’observer la faune s’annoncent nombreuses, que ce soit depuis le pont ou à terre. Ou peut-être préfèrerez-vous vous dégourdir les jambes en admirant le paysage somptueux.

    Après le Kvanefjord, nous entreprendrons la traversée de la mer du Labrador. Vous aurez alors le temps de vous détendre, de faire la connaissance de vos compagnons de voyage et de profiter des infrastructures à bord. L’équipe d’expédition continuera son programme de conférences fascinantes sur la faune et les écosystèmes de la région arctique au Centre scientifique.

    Red Bay, Canada

    Red Bay est une ancienne colonie de baleiniers basques située sur la côte sud du Labrador, dans le détroit de Belle Île. Peut-être apercevrez-vous une baleine à bosse ou un petit rorqual lorsque nous naviguerons dans ces eaux.

    Toutefois, tous les navires baleiniers n’ont pas pu atteindre les côtes de Red Bay et de nombreuses épaves de galions ou de chaloupes (ces petits bateaux utilisés par les baleiniers au XVIe siècle) ont été découvertes, conservées par les eaux glaciales. Ces découvertes font de Red Bay l’un des sites archéologiques sous-marins les plus riches du monde.

    Corner Brook, Canada

    Alors que nous naviguerons dans la Baie des Îles, entourée des pentes abruptes et des forêts denses des monts Long Range, nous emprunterons le même itinéraire que le Capitaine James Cook il y a 250 ans.

    Tout comme ce célèbre explorateur britannique, nous nous dirigerons vers Corner Brook, à l’embouchure de la rivière Humber. Il s’agit de la deuxième plus grande ville de la province de Terre-Neuve et Labrador, après Saint-Jean. Si cette dernière est branchée et internationale, Corner Brook est résolument traditionnelle et locale.

    Jour 11-19
    Groenland et Canada atlantique

    De la baie de Baffin au Groenland et au Canada atlantique

  • Jour 20-27
    De Halifax à Colón

    Océanographie et bien-être

    21 septembre 2022 - 28 septembre 2022

    La prochaine étape de votre voyage commence à Halifax, la capitale cosmopolite de la province canadienne de Nouvelle-Écosse. Ce port maritime majeur s’ouvre sur l’un des plus grands ports naturels du monde. Halifax a tous les avantages d’une ville canadienne moderne et c’est un endroit de choix pour faire du shopping avant de se rendre vers le sud et les tropiques.

    Pendant les sept prochains jours de notre voyage en mer, l’équipe d’expédition vous aidera à approfondir vos connaissances sur l’écologie et les océans. Profitez également des superbes infrastructures à bord et du programme dédié au bien-être du corps, de l’âme et de l’esprit. Qu’est-ce que cela signifie ? Trouvez toutes les informations ci-dessous…

    Comprendre nos océans

    Lors de notre traversée entre la Nouvelle-Écosse et le Panama, vous aurez la possibilité de participer à un programme stimulant de conférences, d’ateliers et de formations pratiques couvrant des sujets variés tels que la biologie marine et l’histoire de la navigation maritime, de l’ère des Vikings à notre époque. Et ce n’est pas tout. Vous serez également invité à rejoindre l’équipage du navire sur le pont afin d’observer les coulisses de la navigation moderne.

    Profitez des connaissances de l’équipe d’expédition, sélectionnée pour son expertise, et utilisez les microscopes du Centre scientifique du navire afin d’explorer l’écosystème méconnu de l’océan. Plongez aussi dans les projets de science participative, en relation avec l’importante recherche en cours dans le monde entier.

    Trouvez votre paix intérieure

    Tout n’est pas qu’expérience et connaissance, il est aussi important de se reposer et se régénérer. Prenez le temps de vous arrêter pour regarder les vagues, réfléchir et savourer simplement l’instant présent.

    Pour apaiser votre âme, votre corps et votre esprit, des professionnels proposeront chaque jour des cours de yoga et de méditation. Ces séances vous aideront à vous sentir ressourcé et prêt à vivre votre prochaine aventure.

    Prenez également le temps d’observer et d’apprécier les merveilles de la nature autour de vous. Contemplez en silence la majesté de la mer ou les nuages qui défilent dans le ciel. Montez sur le pont pour chercher la faune tout en vous relaxant dans la douceur des Caraïbes. Peut-être aurez-vous la chance d’apercevoir des dauphins, des poissons volants et des oiseaux marins rares. Observez l’harmonie apaisante de leurs mouvements et concentrez-vous sur leur effet apaisant.

    Jour 20-27
    De Halifax à Colón

    Océanographie et bien-être

  • Jour 28-45
    Du canal de Panama à Valparaíso, Chili

    Peuple Embera, histoire inca et canal de Panama

    29 septembre 2022 - 16 octobre 2022

    Nous emprunterons le canal de Panama, véritable chef-d’œuvre de l’ingénierie de 77 km de long où se succèdent canaux et lacs, inauguré en 1914. Environ à mi-chemin des 12 heures de traversée de ce canal qui relie l’Atlantique au Pacifique, le navire entrera dans la section du lac Gatún. Ouvrez l’œil, peut-être aurez-vous la chance de repérer un crocodile ou un alligator sur le rivage. Scrutez également les arbres, où vous pourriez apercevoir des singes et peut-être même un ou deux paresseux.

    Après être sortis sur l’océan Pacifique, nous poursuivrons notre voyage avec la visite de deux parcs nationaux et plusieurs ravissantes communautés côtières, au fil de cinq pays d’Amérique latine : Panama, Colombie, Équateur, Pérou et Chili. Mais avant cela, nous nous rendrons dans la région de Darién, splendide et méconnue.

    La Chunga, Parc National de Darién, Panama

    Une aventure hors du commun vous attend aujourd’hui, avec la visite d’une authentique communauté Embera au cœur de la forêt tropicale, dans le Parc National de Darién. Le peuple indigène des Emberas habite cette région depuis des siècles, bien avant l’arrivée des explorateurs espagnols dans le Nouveau Monde. Cette tribu ne reçoit pas souvent de visiteurs et nous avons étroitement collaboré avec ses membres pour vous offrir cette rare opportunité. Nous vous expliquerons en amont comment vous comporter de manière respectueuse, en accord avec les coutumes de courtoisie de cette communauté isolée.

    Pour atteindre le village, nous jetterons l’ancre à La Chunga et remonterons le fleuve Sambú à travers la forêt tropicale, en bateaux d’expédition. Alors que nous nous enfoncerons dans les terres, la température augmentera considérablement et nous vous conseillons de prévoir une protection efficace contre le soleil et les moustiques. La remontée du fleuve prendra environ une heure mais en vaut le détour.

    Bahía Solano, Colombie

    Située à proximité de l’embouchure du Río Jella et entourée d’une forêt tropicale luxuriante, la petite ville de Bahía Solano est la plus grande municipalité de la côte du Chocó, en Colombie. Elle est également appelée Ciudad Mutis, d’après José Celestino Mutis, botaniste espagnol du XVIIIe siècle. Ce surnom fait peut-être écho à la biodiversité qui existe naturellement dans les forêts, mangroves, montagnes, marais, fleuves et baies de la région.

    La communauté locale vous ouvre ses portes et vous invite chaleureusement à une visite guidée de la ville. Vous rencontrerez et discuterez avec les résidents, principalement afro-colombiens, qui vivent en harmonie avec les autochtones Embera et d’autres peuples de l’intérieur des terres.

    Manta, Équateur

    Le MS Fram passera l’équateur tôt dans la matinée et vous pourrez vous joindre à une cérémonie maritime à bord au cours de laquelle nous demanderons la bénédiction du roi Neptune. Nous faisons notre première escale en terre sud-américaine à Montecristi, située à l’intérieur des terres, à 8 km du port de Manta, spécialisé dans la pêche au thon. Cette ville fut établie au XVIe siècle par des manteños, des Équatoriens natifs, qui fuyaient les pillages des pirates, fréquents sur le littoral. Malgré leur nom, c’est bien à Montecristi, que sont nés les chapeaux Panama traditionnels.

    Île de la Plata, Équateur

    L’île de la Plata fait partie du Parc National Machalilla, le seul parc national côtier de l’Équateur. L’île est située assez loin de la côte et est sujette à de grosses vagues qui peuvent rendre les débarquements difficiles. On pense que son nom, « île de l’Argent », provient de la légende selon laquelle le navigateur et capitaine anglais Francis Drake y aurait enfoui un trésor d’argent. Une explication plus prosaïque suggère que le reflet brillant du guano au soleil habille l’île d’un voile argenté quand on l’observe depuis le continent. Sentez-vous libre de choisir la version que vous préférez ! Hélas, aucun trésor n’a jamais été découvert sur cette île de moins de 7 kilomètres carrés.

    L’île compense toutefois amplement sa dimension réduite et son absence de trésor par son incroyable faune, capable de rivaliser avec celle des îles Galápagos.

    Puerto Bolívar (Machala), Équateur

    Machala doit sa renommée à Puerto Bolívar, un port essentiel pour l’exportation de café, de cacao, de crevettes et de bananes, que les habitants appellent oro verde, « l’or vert », en raison de leur abondance dans la région. La forêt pétrifiée voisine de Puyango abrite l’une des plus grandes collections d’arbres fossilisés du monde, datant d’il y a environ 100 millions d’années.

    Salaverry, Pérou

    Soumis au vent et aux vagues du Pacifique, il n’est pas toujours facile d’accoster dans le port de Salaverry. Si les conditions le permettent, il s’agira d’un excellent point de départ pour explorer Trujillo, la troisième plus grande ville du Pérou, ainsi que plusieurs sites archéologiques dispersés aux alentours.

    Callao/Lima, Pérou

    La capitale péruvienne de Lima est installée sur une bande désertique entre l’océan Pacifique et la cordillère des Andes. Desservie par le port maritime de Callao, Lima est la plus grande ville du pays, métropole moderne et tentaculaire où convergent tendances et traditions dans un enivrant cocktail culturel et gastronomique. Vestiges d’une civilisation disparue depuis plusieurs siècles, les ruines en argile des pyramides cérémoniales de Huaca Pucllana et Huaca Huallamarca contrastent avec la métropole moderne de Lima.

    Paracas, Pérou

    Située dans une baie à l’arrière d’une péninsule, la petite station balnéaire paisible de Paracas est entourée de jolies plages et de falaises teintées d’ocre. Face au port de Paracas se trouve un mystérieux géoglyphe en forme de chandelier, gravé dans le paysage. Si son origine et sa signification demeurent un mystère, il est peut-être lié aux célèbres lignes de Nazca que vous pourrez admirer dans la vallée de Pisco dans le cadre d’une excursion optionnelle, après un court trajet vers le sud.

    Arica, Chili

    Chose inhabituelle pour une ville au bord de la mer, Arica est baignée d’un soleil radieux presque tous les jours de l’année, c’est pourquoi ses habitants affirment avec fierté qu’Arica bénéficie d’un printemps éternel. Admirez la cathédrale Saint-Marc, dessinée par Gustave Eiffel et inaugurée en 1876.

    Iquique, Chili

    Bienvenue dans un petit coin de paradis au bord du Pacifique, avec ses palmiers et ses promenades sur la plage. Nous prévoyons la visite de la ville de Humberstone, ancienne mine de salpêtre située dans le désert d’Atacama. Inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, ce site est un véritable musée à ciel ouvert.

    La Serena, Chili

    Installée au bord de l’océan, La Serena est bordée de magnifiques plages de sable, le long de l’Avenida del Mar et au-delà. Vous découvrirez que la deuxième plus ancienne ville du Chili se distingue par un style néo-colonial. Des édifices modernes s’immiscent dans l’architecture classique, qui compte une trentaine d’églises de pierre soigneusement restaurées, dont les plus anciennes remontent à 350 ans environ.

    Valparaíso, Chili

    Surnommée le « Bijou du Pacifique », cette ville inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO est un labyrinthe de monuments, d’églises, de funiculaires historiques, de quartiers branchés, de ruelles pavées, de maisons colorées et de charmantes places.

    Jour 28-45
    Du canal de Panama à Valparaíso, Chili

    Peuple Embera, histoire inca et canal de Panama

  • Jour 46-55
    Patagonie

    Cap sur l’Antarctique

    17 octobre 2022 - 26 octobre 2022

    Castro

    Nous voici arrivés en Patagonie. À Castro, n’oubliez pas votre appareil photo pour immortaliser les palafitos, ces maisons peintes dans des couleurs vives. Il s’agit de maisons traditionnelles en bois montées sur pilotis qui bordent les rivages du fjord, sur les quais de Gamboa. Non loin de là, l’église de San Francisco, inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et entièrement construite en bois dans un style néo-gothique, est un véritable chef-d’œuvre de charpenterie.

    Puerto Edén

    Le petit hameau de Puerto Edén s’étend le long d’une baie, sur une péninsule isolée qui s’avance dans un fjord, dans la province d’Última Esperanza, ou « Bonne Espérance ». À partir d’ici, vous aurez accès aux paysages exceptionnels du Parc National de Bernardo O’Higgins, la plus vaste zone protégée du Chili, composée d’un somptueux réseau de fjords paisibles et de majestueuses montagnes tapissées de forêts. Aucune route ne conduit au village, ne permet d’en sortir ou même d’y circuler. Vous n’y trouverez que des promenades et des sentiers reliant les habitations de sa population, qui n’atteint pas les 200 âmes.

    Puerto Natales

    Contemplez le panorama incroyable sur les Andes du Sud alors que nous arrivons à Puerto Natales. La ville est aux portes du Parc National Torres del Paine, attirant des randonneurs et grimpeurs du monde entier. Outre une excursion optionnelle sur une journée complète au Parc National, vous pouvez aussi prendre le temps d’explorer Puerto Natales à pied. Cette ville paisible est une mosaïque de bars bohèmes, boutiques d’équipement de plein air, maisons en tôle ondulée et restaurants servant des mets internationaux.

    Fjords Chiliens

    Nous naviguerons à travers les nombreux îlots et fjords fabuleux de la province chilienne escarpée de Magallanes, où s’élèvent de vertigineuses montagnes dentelées. Nous nous trouverons alors dans la partie occidentale du Détroit de Magellan, baptisé en l’honneur du célèbre explorateur portugais du XVIe siècle, qui fut le premier à le traverser. Au cœur de ce paysage somptueux, vous vous sentirez submergé par une profonde sensation de paix et d’émerveillement !

    Cap Horn et Passage de Drake

    Après avoir contourné le Parc National Alberto de Agostini, creusé par le glacier, nous entrons dans le canal Beagle. Contemplez de somptueux paysages alors que nous nous faufilons entre le Parc National et l’île Gordon de l’archipel de la Terre de Feu. Situé sur la pointe de l’Amérique du Sud, le légendaire cap Horn est une étape capitale des anciennes routes commerciales des clippers qui reliaient l’Europe à l’Extrême-Orient et à l’Océanie. C’est ici que les eaux de l’Atlantique et du Pacifique entrent en collision, créant de puissantes vagues dont la force est décuplée par les vents d’ouest tourbillonnants. Pour les plaisanciers, affronter le cap Horn est un exploit maritime comparable à l’ascension du Mont Everest. Étant donnée la turbulence notoire de ces eaux, nous ne pouvons vous garantir un débarquement. Toutefois, si la chance nous sourit et que les conditions climatiques du jour sont suffisamment stables pour débarquer, vous ferez partie des rares voyageurs pouvant vous vanter de l’avoir fait. Depuis le cap Horn, la voie vers l’Antarctique par le Passage de Drake est dégagée.

    Jour 46-55
    Patagonie

    Cap sur l’Antarctique

  • Jour 56-62
    Antarctique 

    L’Antarctique, fabuleux continent glacé

    27 octobre 2022 - 2 novembre 2022

    Voici l’ultime frontière de glace. Vaste, vierge et blanc, ce désert du bout du monde regorge pourtant de vie. De majestueuses montagnes surgissent de la mer glacée, vêtues d’un épais manteau neigeux. Les glaciers se fraient un passage dans ce paysage désolé, craquant et déversant des icebergs le long de la côte. Un silence presque parfait règne sur ces terres, parfois rompu par les cris stridents des manchots épris, les jeux d’eau des phoques amoureux et le fracas des effondrements des glaciers. Et votre attention sera captivée par les 46 espèces d’oiseaux qui fréquentent la région, sternes, pétrels ou labbes.

    Durant les sept jours que nous passerons aux alentours des îles Shetland du Sud et de la péninsule Antarctique nous offrirons probablement plusieurs opportunités de débarquement, afin de vous imprégner des paysages de la région et d’observer sa faune de plus près. L’équipe d’expédition vous guidera lors des débarquements et tracera un périmètre dans lequel vous pourrez vous déplacer librement et à votre rythme. Elle vous accompagnera également lors des sorties en bateaux d’expédition pour admirer les icebergs et glaciers à distance raisonnable.

    De plus, nous proposons parfois des activités optionnelles comme du kayak, une nuit sous tente ou des promenades en raquettes, bien que le nombre de participants soit limité. Pensez aussi au vaste choix de projets de science participative, consistant à photographier des baleines ou prélever des échantillons d’eau. La mise à disposition de vos photos de baleines dans une base de données mondiale aide les scientifiques du monde entier à étudier les schémas de migration et la microbiologie. L’étude des échantillons au Centre scientifique vous permettra aussi d’enrichir vos connaissances sur l’écosystème fragile de l’Antarctique.

    Comme le stipule le Traité sur l’Antarctique, le continent est dédié à des fins pacifiques, scientifiques et touristiques. C’est pourquoi nous nous conformons aux directives environnementales très strictes de la région. En tant qu’éléments étrangers sur ce continent, il est important de minimiser autant que possible notre impact. La faune est habituée à la glace et au temps froid, mais pas à l’intervention humaine.

    Nous tenons à ne laisser que nos empreintes et à ne prendre que des photos ! En effet, dans de nombreux endroits, nous effaçons même nos empreintes à la fin de notre visite afin d’éviter que les manchots ne tombent dedans et y restent coincés. En tant qu’ambassadeurs de l’Antarctique, nous souhaitons que les explorateurs du futur vivent la même expérience que vous lorsqu’ils auront la chance de découvrir ce continent immaculé.

    Jour 56-62
    Antarctique 

    L’Antarctique, fabuleux continent glacé

  • Jour 63-65
    Passage de Drake et canal Beagle

    Détendez-vous et relaxez-vous

    3 novembre 2022 - 5 novembre 2022

    Inspiré. Voilà le sentiment de la plupart de nos passagers après avoir passé sept jours inoubliables à explorer l’Antarctique. Tout comme votre carte-mémoire, votre tête fourmillera de souvenirs inoubliables.

    Le MS Fram fera demi-tour, se dirigera vers le nord et vous ramènera en toute sécurité, en empruntant le passage de Drake et le canal Beagle. L’équipe d’expédition poursuivra ses conférences au Centre scientifique, tout en revenant sur les expériences que vous avez vécues au cours de votre croisière. La fin de votre croisière vous attriste ? C’est tout à fait normal. Mais vous pouvez encore profiter des plaisirs du navire. Comptez les étoiles, immergé dans le bain bouillonnant du pont d’observation, et ajoutez vos nouveaux amis sur vos réseaux sociaux préférés.

    Jour 63-65
    Passage de Drake et canal Beagle

    Détendez-vous et relaxez-vous

  • Jour 66
    Punta Arenas/Santiago du Chili

    Toute fin annonce un nouveau départ…

    6 novembre 2022

    Notre arrivée matinale à Punta Arenas signe la fin de votre expédition d’un pôle à l’autre. Nous vous transférerons à l’aéroport où vous vous envolerez pour la capitale, Santiago du Chili. Si vous en avez le temps, nous vous recommandons vivement de prolonger votre voyage et de profiter des nombreux charmes de la capitale chilienne. Nous vous conseillons également de prolonger votre séjour avec un post-programme optionnel à l’île de Pâques, site inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, où vous pourrez entre autres tenter de percer le mystère des étranges statues de têtes géantes.

    Même s’il est temps de quitter le navire, le capitaine, l’équipage et l’équipe d’expédition, ce n’est pas la fin de vos aventures. La fin d’un chapitre annonce le début d’un nouveau et bien d’autres croisières d’expédition et destinations inconnues vous attendent.

    Outre les photos que vous rapportez chez vous, nous espérons que vous garderez en mémoire les instants les plus magiques de cette expédition, et que ces moments resteront gravés dans votre esprit et votre cœur. Nous partageons un objectif commun : prouver que les croisières d’expédition peuvent et doivent être réalisées de manière durable, afin d’inspirer chacun de nous à faire plus d’efforts pour protéger le subtil équilibre de la vie sur notre merveilleuse planète. Nous espérons que vous rapporterez cette vision chez vous et que vous la partagerez avec vos proches. En espérant vous revoir pour une prochaine aventure !

    Jour 66
    Punta Arenas/Santiago du Chili

    Toute fin annonce un nouveau départ…

Départs

  • 2022
  • janv.
  • févr.
  • mars
  • avr.
  • mai
  • juin
  • juil.
  • août
  • sept.
  • oct.
  • nov.
  • déc.
2 septembre 2022

Offres en cours sur ce voyage:

  • DISPONIBILITÉ LIMITÉE

  • 750€ de crédit à bord + service de blanchisserie offert

Prestations incluses

Les prix comprennent

Hôtel

  • Nuit avec petit-déjeuner à Edmonton avant la croisière d’expédition

Vols

  • Le vol affrété Edmonton-Cambridge Bay en classe économique avant la croisière d’expédition
  • Le vol affrété Punta Arenas-Santiago du Chili en classe économique après la croisière d’expédition

Transferts

  • Transfert de l’hôtel à Edmonton à l’aéroport avant la croisière d’expédition
  • Le transfert de l’aéroport au navire à Cambridge Bay avant la croisière d’expédition
  • Le transfert du navire à l’aéroport de Punta Arenas après la croisière d’expédition

Croisière d’expédition

  • La croisière d’expédition dans la catégorie de cabine de votre choix
  • 750€ de crédit à bord
  • Service de blanchisserie
  • La pension complète à bord, avec boissons lors des repas (bière et vin du navire, sodas et eau minérale) aux restaurants Aune et Fredheim
  • Thé et café offerts
  • Wi-Fi gratuit à bord. Sachez que nous nous rendons dans des zones isolées où la connexion est limitée. Les services de streaming ne sont pas disponibles.
  • Une gourde réutilisable offerte à remplir aux fontaines à eau présentes à bord
  • L’équipe d’expédition parlant anglais, organisant et encadrant les activités à bord et à terre
  • Activités incluses

Activités à bord

  • L’équipe d’expédition donnant des conférences passionnantes sur divers sujets
  • Dans le Centre scientifique du navire, accès à la bibliothèque ainsi qu’à des microscopes biologiques et géologiques innovants
  • Le programme de science participative permet aux passagers d’assister à la recherche scientifique
  • Un photographe professionnel propose ses conseils et astuces à bord pour optimiser la prise des clichés des paysages et de la faune sauvage
  • Accès aux bains bouillonnants, à la piscine à débordement et au sauna avec vue panoramique
  • Des rassemblements informels avec l’équipage, avec notamment des points sur la journée passée et des réunions de préparation de la journée à venir

Activités à terre

  • Le prêt de bottes, bâtons de randonnée et tout l’équipement nécessaire aux activités
  • Une veste d’expédition coupe-vent imperméable offerte
  • Les photographes de l’expédition vous aident à régler votre appareil photo avant les débarquements

Les prix ne comprennent pas

  • Les vols internationaux
  • Les assurances de voyage
  • Le port des bagages
  • Les excursions optionnelles
  • Les activités optionnelles en petits groupes avec notre équipe d’expédition

Remarques

  • Toutes les activités proposées sont soumises aux conditions météorologiques
  • Les excursions et activités peuvent être soumises à modifications
  • Veuillez vous assurer que vous remplissez toutes les formalités d’entrée et d’embarquement
  • Les pourboires sont inclus
MS Fram in Greenland
Photo: Stian Klo
MS Fram en Antarctique
Photo: Sandra Walser
Votre navire

MS Fram

Année de construction 2007
Année de rénovation 2020
Chantier naval Fincantieri, Italy
Capacité de passagers 254 (200 en Antarctique)
Lits 276
La capacité de voitures 0
Tonnage brut 11 647 T
Longueur 114 m
Largeur 20,2 m
Vitesse 13 noeuds
MS Fram in Greenland
Photo: Stian Klo

Le navire Fram d’origine était le plus célèbre bateau d’exploration de son époque, et son rôle de bateau d’expédition et de découverte reste inégalé. Le MS Fram, héritier de l’ancien Fram, a bénéficié des dernières technologies qui font de lui un navire parfaitement adapté aux voyages en régions polaires.

En savoir plus sur le MS Fram

Icebergs - l'un des nombreux motifs photo préférés lors d'une expédition avec MS Fram
Photo: Tomas Mauch
Voir les prix et la disponibilité Réserver un Télé RDV avec un expert