Alaska et Colombie-Britannique : Nature sauvage, glaciers et culture (du sud au nord)

Alaska et Colombie-Britannique : Nature sauvage, glaciers et culture (du sud au nord)

Alaska et Colombie-Britannique : Nature sauvage, glaciers et culture (du sud au nord)

Alaska et Colombie-Britannique : Nature sauvage, glaciers et culture (du sud au nord)

Informations pratiques 14 jours MS Roald Amundsen
Départs
20 mai 2022 - avec accompagnateur français

13 juin 2022 - avec accompagnateur français
Prix à partir de
5 138€ TTC
Pension complète incluse
Voir les prix et la disponibilité

Voyagez de Vancouver à Seward et Anchorage afin de découvrir les nombreux fjords d’Alaska, l’histoire de la ruée vers l’or, des glaciers miroitants, une faune rare, une forêt vierge et la riche culture russe et indigène.

Passage intérieur du sud-est

Nous longerons les îles et fjords du détroit de Johnstone, au nord de l’île de Vancouver, avant de prendre le large et d’emprunter le détroit d’Hecate. Il est difficile d’imaginer une plus belle introduction à votre voyage en Alaska que les splendides étendues sauvages de Misty Fjords. Nous ferons ensuite escale dans la ville historique de Wrangell, où vous pourrez chercher les pétroglyphes disséminés sur la plage.

Contemplez vos premiers glaciers dans les fjords de Tracy Arm ou Endicott Arm, découvrez une « petite Norvège » à Petersburg et admirez les œuvres dans les nombreuses galeries de Haines. William Henry Bay est le site d’une forêt millénaire, où pourraient subsister quelques pépites d’or, tandis que Point Adolphus est un haut lieu de l’observation des baleines. Vous visiterez également Sitka, qui fut la capitale de l’Alaska quand elle appartenait à la Russie.

Centre-sud de l’Alaska

Comme son nom l’indique, Icy Bay accueille les icebergs qui se déversent de trois glaciers situés plus haut dans la baie. Savourez le charme frontalier et chaleureux par excellence dans le petit port de pêche au saumon de Cordova. Nous nous dirigerons ensuite vers College Fjord, une étendue d’eau spectaculaire, bordée de montagnes saupoudrées de neige et de nombreux glaciers. Un site en particulier offre un panorama sur pas moins de huit glaciers à la fois.

Vous débarquerez à Seward, sur la péninsule Kenai dominée par le mont Marathon et rejoindrez Anchorage en autobus. Sur le trajet, vous pourriez repérer des mouflons de Dall, et peut-être verrez-vous des bisons, des ours, des bœufs musqués et des wapitis lors de notre visite de l’Alaska Wildlife Conservation Center. Votre expédition s’achève dans la ville moderne d’Anchorage, la plus grande de l’état.

Alaska et Colombie-Britannique : Nature sauvage, glaciers et culture (du sud au nord) Alaska et Colombie-Britannique : Nature sauvage, glaciers et culture (du sud au nord)
  • Jour 1
    Vancouver, Canada

    Début de l’expédition

    Heure de départ estimée: 18:00

    Votre croisière d’expédition commence à Vancouver. Encadrée par un somptueux paysage montagneux et les eaux de la baie des Anglais, Vancouver est non seulement un port animé, mais aussi une ville cosmopolite. Si vous arrivez quelques jours avant votre croisière, vous comprendrez bien vite pourquoi tant de gens s’enthousiasment pour la plus grande ville de Colombie-Britannique.

    Les restaurants de ses différents quartiers servent une cuisine mondialement reconnue, préparée avec des produits frais et locaux. On dit que Chinatown et Punjabi Market proposent la meilleure cuisine asiatique d’Amérique du Nord, tandis que Little Italy s’est installé le long de Commercial Drive.

    Ne passez pas à côté du plus ancien quartier de Vancouver. Les édifices victoriens de Gastown abritent certains des restaurants les plus prisés tandis que la tour de Vancouver Lookout, qui culmine à 167 mètres, offre un panorama exceptionnel sur la ville.

    Profitez de la vie nocturne aux lumières des néons de Granville Street ou bien promenez-vous simplement sur l’une des plages de West End. C’est également la porte d’entrée pour explorer les grands espaces et découvrir les imposants cèdres rouges du parc Stanley.

    Pour ne rien perdre des temps forts de Vancouver, nous proposons un tour de Vancouver d’une demi-journée, dans le cadre de nos pré-programmes optionnels. Cette visite inclut également une excursion sur l’incroyable pont de Capilano, suspendu à 70 mètres au-dessus du fleuve Capilano.

    Si vous souhaitez vous aventurer encore plus loin, pourquoi ne pas vous laisser tenter par un pré-programme à bord du train Rocky Mountaineer dans les Rocheuses canadiennes ? Les paysages sont absolument spectaculaires.

    Jour 1
    Vancouver, Canada

    Début de l’expédition

  • Jour 2
    En mer

    Navigation en Colombie-Britannique

    En naviguant vers le nord, nous nous dirigerons vers les canaux étroits du Passage intérieur du Canada. Sentez monter l’excitation alors que vous partez à l’aventure et naviguez parmi les milliers d’îles du Nord-Ouest Pacifique.

    Le Fjordland du Pacifique nord-américain est une voie navigable abritée qui se déroule sur presque 1 500 km, connue pour ses eaux relativement calmes et son absence de houle océanique.

    Alors que nous commençons notre voyage, retrouvez notre équipe d’expédition dans le Centre scientifique à bord pour assister à de passionnantes conférences, faites plus ample connaissance avec les autres voyageurs ou encore essayez d’apercevoir des dauphins, des marsouins, des orques et des baleines à bosse depuis le pont.

    Les dimensions réduites de notre navire d’expédition lui permettent d’emprunter les nombreux canaux fascinants et somptueux du Passage intérieur. N’oubliez pas vos jumelles !

    Jour 2
    En mer

    Navigation en Colombie-Britannique

  • Jour 3
    Monument national Misty Fjords

    Une nature sauvage et préservée

    La première région que vous explorerez lors de votre expédition n’est autre que le spectaculaire monument national Misty Fjords. Située dans la forêt nationale de Tongass, qui s’étend sur plus de 8 000 km², cette étendue côtière sauvage et immaculée se partage entre arbres à feuillage persistant, fjords profonds et majestueux sommets enneigés.

    La région est arrosée par plus de 380 cm de pluie par an, alimentant les lacs et les rivières qui dévalent les falaises de granite noir sous forme de cascades rugissantes. Les montagnes surgissent des fjords presque à la verticale, culminant à 1 000 m ou plus, tapissées de cèdres, d’épicéas, de pruche et de mousse.

    John Muir, influent alpiniste écossais-américain également surnommé « le père des Parcs Nationaux », a notamment déclaré que Misty Fjords était l’un des plus beaux lieux qu’il ait jamais visités. Nous espérons que cette région vous inspirera le même enthousiasme. Si les conditions climatiques le permettent, vous visiterez les lieux à bord de nos bateaux d’exploration ou en kayak, dans le cadre d’une excursion optionnelle.

    Ouvrez l’œil, car nous pourrions croiser des chèvres de montagne, des ours bruns, des ours noirs et des élans sur les rivages, les crêtes ou les versants. Les eaux sont fréquentées par les cinq espèces de saumon du Pacifique, ainsi que des loutres de rivière, des otaries, des phoques communs, des orques et des marsouins de Dall. Gardez vos jumelles à portée de main pour observer les colibris, cygnes trompettes, hérons et l’emblème de l’Amérique : le pygargue à tête blanche.

    Jour 3
    Monument national Misty Fjords

    Une nature sauvage et préservée

  • Jour 4
    Wrangell, Alaska

    La plage des pétroglyphes

    Remontez le temps à Wrangell, l’une des villes insulaires les plus anciennes et historiques d’Alaska. Sa plage est ponctuée d’anciens pétroglyphes dont les premiers ne sont qu’à un quart d’heure de marche. On en compte une cinquantaine au total, combien en trouverez-vous ?

    Ensuite, pourquoi ne pas visiter le Musée de Wrangell, qui regorge d’informations et d’objets passionnants sur l’histoire de la ville ? Si Wrangell est aujourd’hui une ville américaine, elle a été gouvernée auparavant par la Grande-Bretagne, la Russie et le peuple Tlingit, il y a 8 000 ans.

    Vous pourrez d’ailleurs admirer les totems couverts de mousse autour de la maison tribale de Chief Shakes, où est racontée l’histoire du peuple Tlingit local. Cette belle maison tribale en cèdre se trouve à quelques pas du centre-ville, en traversant le pont en bois qui rejoint Shakes Island.

    Dans ce cadre somptueux, à l’embouchure du fleuve Stikine et au pied du mont Dewey, il vous sera facile de plonger dans la nature environnante sur l’un des sentiers locaux menant à la lisière de la forêt tropicale.

    Jour 4
    Wrangell, Alaska

    La plage des pétroglyphes

  • Jour 5
    Tracy/Endicott Arm Fjords, Alaska

    Les glaciers dans toute leur splendeur

    Lors de notre traversée de Holkham Bay, nous aurons la possibilité d’explorer Tracy Arm ou Endicott Arm. Difficiles d’accès pour les navires imposants, ces fjords font partie des trésors méconnus de l’Alaska qui vous éblouiront.

    Les eaux qui les baignent sont souvent tellement calmes qu’elles reflètent le ciel et les montagnes environnantes comme un miroir. Chaque fjord se termine par un glacier qui déverse de splendides icebergs dans ces eaux paisibles, parfois aussi hauts que des immeubles.

    Les glaciers de North et South Sawyer se rejoignent à Tracy Arm, tandis que Endicott abrite le glacier de Dawes. Les deux ramifications sont la promesse de glaciers bleutés, bruts et rayonnants déversant des icebergs sur une superbe toile de fond, composée par les forêts et falaises vertigineuses de l’Alaska.

    Endicott Arm est l’un des plus vastes sites de reproduction des phoques communs, que l’on voit souvent paresser sur la glace flottante, comme s’ils posaient pour vos photos.

    Restez également à l’affût des baleines, des ours, des chèvres de montagne, des élans et autres animaux sauvages depuis le pont ou, si les conditions sont propices, depuis nos bateaux d’expédition ou en kayak, dans le cadre d’une excursion optionnelle.

    Jour 5
    Tracy/Endicott Arm Fjords, Alaska

    Les glaciers dans toute leur splendeur

  • Jour 6
    Petersburg, Alaska

    La petite Norvège

    Ce petit port de pêche se trouve à l’extrémité nord de l’île Mitkof, au point de rencontre entre le Wrangell Narrows et le Frederick Sound. Peut-être verrez-vous des icebergs descendre lentement le détroit depuis le glacier LeConte, sur la rive opposée. En été, ces eaux sont également souvent d’importants sites d’alimentation pour les baleines à bosse.

    Petersburg abrite la plus grande flotte de pêche au flétan d’Alaska, qui fournit de nombreuses conserveries. Le port regorge ainsi de navires et hydravions en tout genre, mais il n’est pas assez profond pour accueillir les grands navires de croisière.

    Depuis le front de mer, admirez la vue sur le passage Frederick, sur un horizon hérissé de sommets enneigés. Le plus remarquable de ces sommets est le Devil’s Thumb, site de la plus imposante paroi rocheuse d’Amérique du Nord.

    Ville fondée par un norvégien nommé Peter Buschmann au XIXe siècle, les 3 000 résidents de cette « Petite Norvège » sont très fiers de leur héritage scandinave. Hurtigruten étant originaire de leurs terres ancestrales, vous pouvez vous attendre à un accueil chaleureux des locaux.

    Promenez-vous dans des rues paisibles comme Sing Lee Alley, bordée de maisons en bois ornées du rosemåling norvégien traditionnel. Découvrez l’histoire nordique de la ville au Sons of Norway Hall, un grand édifice blanc construit en 1912. Vous pourrez même admirer la réplique d’un drakkar viking construit sur place, le Valhalla.

    Jour 6
    Petersburg, Alaska

    La petite Norvège

  • Jour 7
    Haines, Alaska

    L’art à l’état sauvage

    À la frontière de l’Alaska, découvrez une ville authentique animée par un penchant pour l’art. Située au nord du « Panhandle » de l’Alaska et installée au bord des eaux profondes du fjord du Canal Lynn, Haines a des allures de carte postale.

    Avant l’ère de la ruée vers l’or, Haines était habitée par le peuple Chilkat Tlingit, connu pour ses tissages complexes, réalisés à partir de fourrure de chèvre de montagne et d’écorce de cèdre jaune. Vous pourrez admirer d’authentiques couvertures chilkat exposées au Haines Sheldon Museum.

    L’esprit créatif persiste à Haines à travers sa scène artistique florissante. La ville détient le record d’artistes par habitant de tout le sud-est de l’état, comme en témoignent les nombreuses collections d’art exposées dans les galeries et ateliers locaux. L’élaboration de totems, l’orfèvrerie, la sculpture ou la photographie ne représentent qu’une partie infime des expressions artistiques présentes ici.

    Haines est également idéale pour les visiteurs qui aiment la randonnée et qui souhaitent observer la faune. Appelée la « Vallée des aigles », Haines attire de nombreux pygargues à tête blanche, tandis que ses écosystèmes variés abritent aussi des ours et des élans.

    Si vous êtes attiré par les expositions décalées et excentriques, dirigez-vous vers le musée du Marteau. Vous ne pouvez pas le manquer, il suffit de repérer le marteau géant !

    Jour 7
    Haines, Alaska

    L’art à l’état sauvage

  • Jour 8
    William Henry Bay, Alaska

    Explorez la nature sauvage

    Au sud de Haines, William Henry Bay se situe à la naissance de la chaîne montagneuse de Chilkat. Nous jetterons l’ancre et explorerons le rivage bordé d’une forêt ancienne en compagnie de guides locaux. Ouvrez l’œil et tentez de repérer des ours bruns, des ours noirs, des cerfs à queue noire et des élans.

    Cette zone a été exploitée pour ses gisements de cuivre, puis d’or en 1921. Dans les années 1950, face à la menace de la Guerre froide et la prolifération des armes nucléaires, le gouvernement américain a initié une « ruée sur l’uranium » dans la région de William Henry Bay, mais aucun gisement important n’a été découvert. De récents sondages semblent indiquer qu’il y a encore de l’or dans ces collines…

    En soirée, nous passerons par Point Adolphus, situé sur la pointe nord de l’île Chichagof, en face du Parc National de Glacier Bay. Ces eaux riches en nutriments sont célèbres pour attirer de nombreuses baleines à bosse, ainsi que d’autres créatures marines. Peut-être aurez-vous la chance de comprendre pourquoi Point Adolphus est l’un des meilleurs endroits pour observer les baleines en Amérique du Nord.

    Jour 8
    William Henry Bay, Alaska

    Explorez la nature sauvage

  • Jour 9
    Sitka, Alaska

    Une histoire de cultures

    Nichée sur l’île Baranof, sur la côte extérieure du Passage Intérieur, Sitka n’est accessible que par le ciel ou la mer. Elle est située au milieu de la forêt nationale de Tongass, la plus grande forêt humide tempérée du monde. Notre traversée de cette région vous offrira des vues sur le massif des Sisters Mountains et le mont Edgecumbe, un volcan endormi qui n’est pas sans rappeler le célèbre mont Fuji japonais.

    Habitée par le peuple Tlingit il y a plus de 10 000 ans, la ville a été conquise par la Russie en 1804 et rebaptisée « New Archangel ». En 1808, la localité était devenue la plus grande ville de la région et a été nommée capitale de l’Alaska. Aujourd’hui, Sitka se teinte d’un mélange de cultures. Les traditions tlingit restent bien ancrées, perdurant entre les influences russes et américaines.

    Ébranlée par la guerre de Crimée, la Russie vendit l’Alaska aux États-Unis afin de s’assurer que la région ne tombe pas entre les mains des Britanniques. La cérémonie de transfert de 1867 s’est déroulée à New Archangel, qui fut rapidement renommée « Sitka ». Avec un prix dérisoire de 7,2 millions de dollars pour l’ensemble de la région, soit 2 centimes par acre, les États-Unis ont fait une très bonne affaire !

    Sitka ne manque pas de sites historiques, telle que la Maison de l’évêque russe qui remonte à 1842, le plus ancien édifice intact de la ville. Vous pouvez aussi visiter la cathédrale Saint-Michel russe orthodoxe, qui abrite encore son chandelier original, et différents objets d’art religieux.

    La plupart des visiteurs de Sitka apprécient particulièrement le Parc historique national de Sitka de 430 m². Plusieurs expositions y sont proposées dans un musée fascinant. Suivez ensuite un sentier qui vous mènera au cœur d’une paisible forêt, jusqu’au bord de l’océan. En chemin, admirez de magnifiques exemples de totems Haida et Tlingit ouvragés.

    Jour 9
    Sitka, Alaska

    Une histoire de cultures

  • Jour 10
    Icy Bay

    Un trio de glaciers côtiers

    Découvrez Icy Bay, près de la baie du Prince-William, un lieu qui porte bien son nom. Les trois grands glaciers Guyot, Yahtse et Tyndall déversent d’imposants blocs de glace dans les eaux de la baie.

    Ce site était autrefois un immense glacier d’eau de marée qui se déversait directement dans le golfe d’Alaska. Cela ne fait qu’une centaine d’années que cette baie est accessible aux navires.

    Ce site a également été le théâtre d’un méga-tsunami en 2015, lorsque 180 millions de tonnes de roches montagneuses et de forêt se sont effondrées dans le fjord. On pense que la vague provoquée par cette catastrophe fut l’une des plus hautes du siècle dernier. Heureusement, le tsunami s’est dissipé sans le moindre dégât.

    Nous tenterons d’explorer le glacier Guyot, qui mesure 55 km de long et 13 km de large, en fonction de la quantité de glace et des conditions climatiques du jour. Nous espérons pouvoir vous emmener à terre et nous approcher à distance raisonnable du glacier, ou explorer les eaux en kayak dans le cadre d’une excursion optionnelle.

    Comme toujours, nous resterons à l’affût pour repérer la superbe faune qui abonde dans le golfe d’Alaska, dont la baleine à bosse, l’orque, l’otarie de Steller, la loutre de mer, le phoque commun et bien d’autres animaux.

    Vous serez ébloui par la beauté naturelle de cette région si rude et escarpée, qui fera rêver tous les photographes. Les phoques communs, notamment, adorent paresser sur les blocs de glace flottants.

    Jour 10
    Icy Bay

    Un trio de glaciers côtiers

  • Jour 11
    Cordova

    Le secret bien gardé de l’Alaska

    Cordova est une authentique ville de pêche au saumon d’Alaska, entourée par la vaste forêt nationale de Chugach. Uniquement accessible par bateau ou par avion, peu de visiteurs ont la chance d’admirer le cadre spectaculaire de la ville, blottie entre Orca Inlet, Hawkins Island, Mount Eccles, le lac Eyak et le delta de la rivière Copper.

    Son isolement a permis à Cordova de garder un charme désuet que beaucoup d’autres localités d’Alaska ont perdu. Savourez son atmosphère chaleureuse et n’hésitez pas à discuter avec les habitants amicaux.

    Visitez le centre culturel d’Ilanka où est exposée une collection d’œuvres et d’objets tribaux, dont un squelette d’orque entièrement reconstitué dans le hall. Pour un aperçu de l’histoire de Cordova, dirigez-vous vers le musée sur Main Street.

    Le nom de Cordova rappellera peut-être à certains la marée noire de l’Exxon Valdez, survenue en 1989, lorsque le pétrolier s’est échoué sur Bligh Reef, au nord-ouest de la ville. Des efforts considérables ont été déployés pour nettoyer le littoral, et bien que l’échouement ait eu de graves conséquences, les populations de loutres de mer, d’aigles, de cygnes siffleurs, de castors, d’élans et d’ours de la région se sont aujourd’hui largement remises de la catastrophe.

    Jour 11
    Cordova

    Le secret bien gardé de l’Alaska

  • Jour 12
    College Fjord

    Les grands glaciers d’Alaska

    La région de la partie nord de la baie du Prince-William abrite cinq magnifiques glaciers d’eau de marée, cinq glaciers de vallée et une douzaine de petits glaciers. De loin, les glaciers ressemblent à des cascades gelées, dévalant lentement les roches noires des montagnes Chugach pour plonger dans la mer bleutée en contrebas.

    Les glaciers tels que Vassar, Smith, Yale et Harvard portent les noms des célèbres universités de la côte est de leurs découvreurs, donnés lors de l’Expédition Harriman de 1899. On notera l’absence de Princeton, un camouflet délibéré qui donna, dit-on, grande satisfaction aux découvreurs !

    Le glacier Harvard est le plus imposant de ceux que vous verrez ici. Il présente une paroi de 60 mètres d’épaisseur et de plus 1,6 kilomètre de largeur. Nous nous approcherons autant que possible de ces merveilles naturelles, si le vent et la mer se montrent cléments.

    Nous serons également à l’affût des animaux, tels que les baleines à bosse, les pygargues à tête blanche, les loutres et les otaries, qui sont souvent observés dans cette région isolée. Les sorties dans le fjord en bateaux d’expédition, ou en kayak dans le cadre d’une excursion optionnelle, seront également possibles.

    Jour 12
    College Fjord

    Les grands glaciers d’Alaska

  • Jour 13
    Seward

    À l’intérieur des terres

    Heure d'arrivée estimée: 06:00

    Situé sur la péninsule de Kenai, au fond de Resurrection Bay dominée par le mont Marathon, Seward trône au milieu d’un cadre naturel éblouissant. C’est la porte d’entrée du Parc National de Kenai Fjords, une vaste région montagneuse où coule l’un des plus grands champs de glace d’Alaska.

    Fondée en 1903, Seward est le seul port en eaux profondes et libre des glaces qui est également relié à l’intérieur de l’Alaska par avion, train et autoroute. Il porte le nom de William H. Seward, Secrétaire d’État américain qui négocia l’achat de l’Alaska à la Russie en 1867.

    À votre arrivée dans ce port animé, vous ferez vos adieux au navire et profiterez d’un trajet panoramique à travers la campagne spectaculaire pour rejoindre Anchorage, où vous passerez la nuit. La route qui relie Anchorage à Seward est également réputée pour l’observation du mouflon de Dall, coiffé de ses cornes impressionnantes.

    Vous visiterez aussi l’Alaska Wildlife Conservation Center. Entouré de montagnes et de glaciers, ce sanctuaire niché dans Portage Valley œuvre à la réhabilitation des animaux d’Alaska orphelins ou blessés. Vous pourriez y voir des ours, des bisons, des élans, des caribous, des wapitis, des aigles, des chouettes, des bœufs musqués et plusieurs oiseaux.

    Jour 13
    Seward

    À l’intérieur des terres

  • Jour 14
    Anchorage

    La métropole du Nord

    Votre expédition s’achève dans la plus grande ville d’Alaska, où réside presque 40 % de la population de l’état, une statistique uniquement supplantée par l’état de New York et sa célèbre ville. Anchorage se trouve d’ailleurs exactement à mi-chemin entre la « Grosse Pomme » et Tokyo, au Japon, mais plus au nord qu’Oslo, en Norvège, ou Saint-Pétersbourg, en Russie.

    Sans surprise, Anchorage regorge de restaurants, de galeries, d’événements et de matches de baseball, comme toute métropole américaine moderne. La ville est également voisine du Parc National de Denali, que vous pouvez visiter dans le cadre d’un post-programme.

    Si vous avez du temps, allez admirer les fascinantes collections d’art et d’objets au Musée d’Anchorage. De même, le Native Heritage Center présente diverses cultures, ainsi que des spectacles de danse traditionnelle.

    Admirez les champs de fleurs au Town Square Park, tandis que les locaux profitent des longues journées d’été pour pêcher le saumon à Ship Creek, en plein centre-ville. Il n’est pas rare de voir des élans vagabonder dans certains quartiers et l’on sait que des ours bruns et des ours noirs s’aventurent dans certains quartiers de la ville.

    Jour 14
    Anchorage

    La métropole du Nord

Départs

2022

  • juillet
  • août
  • septembre
  • octobre
  • novembre
  • décembre
20 mai 2022 - avec accompagnateur français

13 juin 2022 - avec accompagnateur français

Offres en cours sur ce voyage:

  • Réservez en toute confiance

    Notre politique « Réservez en toute confiance » est de retour, vous offrant toute la sérénité nécessaire pour planifier votre prochain voyage en notre compagnie.
    Les avantages de cette politique s’appliquent à toutes les nouvelles réservations effectuées entre le 25 novembre 2021 et le 31 mars 2022, pour des croisières d’expédition partant jusqu’au 30 septembre 2022.
    Voir le détail de l'offre
  • Accompagnateur français

    Offre disponible sur une sélection de départs.
    Voir le détail de l'offre

Prestations incluses

Les prix comprennent

Hôtel

  • Une nuit à l’hôtel à Anchorage, avec petit-déjeuner, après la croisière

Transfert 

  • Le transfert du port de Seward à l’hôtel à Anchorage, incluant un arrêt et l’entrée à l’Alaska Wildlife Conservation Center avec guide parlant anglais et un panier-repas

Croisière d’expédition

  • La croisière d’expédition dans la catégorie de cabine de votre choix
  • La pension complète à bord, avec boissons lors des repas (bière et vin du navire, sodas et eau minérale) aux restaurants Aune et Fredheim
  • Accès au restaurant À la carte Lindstrøm inclus pour les passagers en suite
  • Thé et café offerts
  • Wi-Fi gratuit à bord. Sachez que nous nous rendons dans des zones isolées où la connexion est limitée. Les services de streaming ne sont pas disponibles.
  • Une gourde réutilisable offerte à remplir aux fontaines à eau présentes à bord
  • L’équipe d’expédition parlant anglais, organisant et encadrant les activités à bord et à terre
  • Un programme d’excursions incluses

Activités à bord

  • L’équipe d’expédition donnant des conférences passionnantes sur divers sujets
  • Dans le Centre scientifique du navire, accès à la bibliothèque ainsi qu’à des microscopes biologiques et géologiques innovants
  • Le programme de science participative permet aux passagers d’assister à la recherche scientifique
  • Un photographe professionnel propose ses conseils et astuces à bord pour optimiser la prise des clichés des paysages et de la faune sauvage
  • L’accès aux bains bouillonnants, à la piscine à débordement, au sauna avec vue panoramique, aux salles de fitness intérieure et extérieure ainsi qu’à la piste de course extérieure du navire
  • Des rassemblements informels avec l’équipage, avec notamment des points sur la journée passée et des réunions de préparation de la journée à venir

Activités à terre

  • Les débarquements encadrés en bateaux d’expédition
  • Le prêt de bottes, bâtons de randonnée et tout l’équipement nécessaire aux activités
  • Une veste d’expédition coupe-vent imperméable offerte
  • Les photographes de l’expédition vous aident à régler votre appareil photo avant les débarquements

Les prix ne comprennent pas

  • Les vols internationaux
  • Les assurances de voyage
  • Le port des bagages
  • Les excursions optionnelles
  • Les activités optionnelles en petits groupes avec notre équipe d’expédition
  • Les soins optionnels dans l’espace bien-être et au spa à bord

Remarques

MS Roald Amundsen
Science Center
Photo: Agurtxane Concellon
A small boat in a large body of water
Votre navire

MS Roald Amundsen

Année de construction 2019
Chantier naval Kleven Yards
Capacité de passagers 528 (500 en Antarctique)
Tonnage brut 20 889 T
Longueur 140 m
Largeur 23,6 m
Vitesse 15 nœuds
MS Roald Amundsen

En 2019, Hurtigruten a ajouté un nouveau navire à sa flotte : le MS Roald Amundsen. Ce vaisseau de pointe est équipé d’une nouvelle technologie hybride respectueuse de l’environnement qui réduira la consommation de carburant et montrera au monde que la propulsion hybride des grands navires est possible.

En savoir plus sur le MS Roald Amundsen

Restaurant Aune, MS Roald Amundsen.
Photo: Espen Mills
Voir les prix et la disponibilité

Explorez d'autres destinations